Arabie: création d’une coalition antiterroriste de 34 pays musulmans

4
AFP/AFP/Archives - Le roi d'Arabie Salman ben Abdelaziz le 10 décembre 2015 à Ryad

L’Arabie saoudite a annoncé la création d’une coalition de 34 pays musulmans dont l’objectif sera de “combattre le terrorisme militairement et idéologiquement” dans un contexte de montée en puissance de groupes jihadistes.

Ni l’Iran, ni l’Irak, ni la Syrie ne font partie de la liste de ces Etats diffusée mardi par l’agence officielle SPA après l’annonce surprise de Ryad.

Cette coalition, placée sous la conduite de l’Arabie saoudite, comprend des pays majoritairement sunnites comme l’Egypte, laTurquie, le Pakistan et le Sénégal.

Elle sera dotée d’un centre de commandement basé à Ryad pour “soutenir les opérations militaires dans la lutte contre le terrorisme”, a ajouté l’agence.

L’alliance témoigne de la volonté du “monde islamique de combattre le terrorisme et à être un partenaire dans la lutte mondiale contre ce fléau”, a expliqué le vice-prince héritier et ministre saoudien de la Défense Mohamed Ben Salmane lors d’une conférence de presse à Ryad.

Des mécanismes seront établis pour “la coordination avec des pays amis épris de paix et des organismes internationaux” afin de soutenir les efforts pour “sauver la paix et la sécurité internationales”, selon l’agence SPA.

Les 34 pays formant la coalition sont membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), basée à Jeddah, dans l’ouest du royaume saoudien.

L’Arabie saoudite dirige déjà une coalition militaire arabe contre des rebelles chiites au Yémen et fait partie de la coalition internationale qui, sous la conduite des Etats-Unis, combat le groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak.

Interrogé sur le point de savoir si la nouvelle coalition se consacrerait à la lutte contre l’EI, le prince Mohamed, fils du souverain saoudien Salmane, a souligné qu’elle allait combattre “toute organisation terroriste qui fait son apparition” dans le monde musulman, “le premier à avoir souffert du terrorisme”.

Parmi les pays ou les régions confrontés au terrorisme, il a cité “la Syrie, l’Irak, le Sinaï (Egypte), le Yémen, la Libye, le Mali, le Nigéria, le Pakistan et l’Afghanistan”.

“Concernant la Syrie et l’Irak, nous ne pouvons mener les opérations (antiterroristes) qu’en coordination avec (les autorités) légitimes dans ces pays et avec la communauté internationale”, a souligné le prince Mohamed, dont le pays conteste le régime syrien du président Bachar al-Assad.

Cette initiative intervient après une série d’attentats perpétrés par des groupes jihadistes, dont l’EI, qui ont récemment frappé l’Egypte, la France, le Liban, la Tunisie et la Russie.

– Accusations de laxisme –

Dix autres pays, dont l’Indonésie le plus grand pays musulman par sa population, soutiennent la nouvelle coalition et pourraient se joindre à elle ultérieurement, a précisé l’agence SPA.

Ces pays ont “à prendre certaines mesures avant de rejoindre la coalition”, a expliqué le ministre de la Défense.

“La coalition va combattre le terrorisme militairement, idéologiquement et médiatiquement, en plus de l’effort sécuritaire”, a conclu celui qui apparaît de plus en plus comme l’un des hommes forts de l’Arabie saoudite.

Le royaume saoudien, régi par l’idéologie wahhabite (version rigoriste de l’islam), est régulièrement accusé en Occident de laxisme envers le terrorisme. Certaines personnalités en Europe et aux Etats-Unis accusent même Ryad de financer des mosquées et des groupes radicaux.

Le prince Mohamed s’exprimait lors de sa première conférence de presse depuis son entrée au gouvernement, formé en janvier par son père, le roi Salmane, dès son accession au trône à la mort de son demi-frère Abdallah.

Le jeune prince incarne la nouvelle politique de Ryad, plus visible et plus marquée sur les scènes moyen-orientale et internationale.

L’annonce de la nouvelle coalition intervient alors que les Etats-Unis multiplient les déclarations sur la nécessité de mobiliser des troupes au sol, notamment arabes, pour réussir la guerre contre les jihadistes de l’EI.

Fin novembre, deux sénateurs américains avaient plaidé pour l’envoi de 100.000 soldats étrangers, en majorité de pays sunnites, mais aussi Américains, pour combattre l’EI en Syrie.

Le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères Anwar Gargash avait ensuite affirmé son pays était prêt à participer à une force terrestre pour combattre l’EI en Syrie. “Les pays de la région doivent supporter une part du fardeau. Et il n’y a pas lieu d’avoir une intervention étrangère comme celle des Américains pour libérer le Koweït” en 1991, avait ajouté M. Gargash.

La liste des 34 pays comprend plusieurs pays africains comme le Bénin, le Tchad, le Togo, la Tunisie, Djibouti, le Gabon, la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Maroc ou le Niger.

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Les pays membres del’Union Africaine devraient se concerter sur le probleme de la Securite Africaine au lieu de se precipiter pour joindre une quelconque Coalition Islamique.Est-ce l’echec complet de la politique de Securite specifique a l’Afrique.Si je ne me trompe pas,l’Union Africaine prime sur toute autre Organisation.Une Organisation de Securite Africaine handicappee par manqué de moyens financiers peut legalement demander l’appui financier d’autres Organisations multilaterales et Internationales et appliquer une politique de Securite qui lui est specifique.En Afrique,le Djihadisme nait de la pauvrete,du manqué de developpement ,de la mal-gouvernance et des fausses propagandes.L’Afrique n’a pas besoin d’influences exterieures qui sapent les objectifs prioritaires de l’Union Africaine.

  2. Tapez votre commentaire ici : 😆 😆 😆 ,
    Bon la chance a la chance, je crois qu’aucun pays ne peut etre indifferent a ces malades, barbares et rebus soviaux a eradiquer parmis qu’ilssont pires et plus extreministes que ces saoudiens eux memes :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: .
    Bref, les kopins c’est a voir et je pense qu’il y a actuellement une volonte de la part de tout pays sans exception. Quand on cree quelque chose qu’on arrive plus a la metriser alors on fait quoi 🙄 ❓ :mrgreen: 😉 .
    seulement il faudra eviter toute tendance et faire un front commun, sunnites et chites ou chretiens et musulmans, ils sont presque pareil et nous sommes tous et toutes les memes fils et filles de Nos Descandants et je respecte pleinement et entierement l’un et l’autre, sans exception. Evitons un debat religieux par des fausses informations comme Sunnites contre Chites et vice versa, c’est faux mais seulement des pays et personnes malintentionnees utilisent les uns contre les autres pour s’accaparer d’un pouvoir fictif, d’un control et domination fictive politique, economique etc…par pure et simple manipulations. J’aimerai bien voir comment l’Arabie SDaoudite va prendre avec cette lutte contre le terrorisme et je veux et souhaiterai que la Syrie, l’Iran et aux pays predominance chiites soient bel et bon inclus. PAS EXCLUSION DE L’UN NI DE L’AUTRE SI NOUS VOULONS REELELMENT UNE PAIX UNIVERSEL.
    POURQUOIO PAS DES BOUDHISTES, INDOUHISTES, ANIMISTES ETC… TOUT ENSEMBLE SANS OUBLIER LES GRANDES PUISSANCES POUR UN FAIR-PLAY, OUI UN FAIR-PLAY ET UN VRAI. VOILA LE MONDE ET LA VRAIE, VRAIE, VRAIE REALITE POUR UNE VRAIE COHESION SOCIALE ET PAIX PAIX UNIVERSEL.

    A SUIVRE AVEC ATTENTION 😉 ….

  3. VOICI PLUS D’ INFOS :
    « A Riyadh-based “Islamic military alliance” has been formed with a mission to fight terrorism, Saudi Arabian state TV has announced. The coalition consists of 34 countries, including the Gulf States, a number of African countries, Turkey, Egypt, Malaysia and Pakistan. Countries involved in the coalition aside from Saudi Arabia, include Jordan, the UAE, Pakistan, Bahrain, Bangladesh, Benin, Turkey, Chad, Togo, Tunisia, Djibouti, Senegal, Sudan, Sierra Leone, Somalia, Gabon, Guinea, the partially-recognized state of Palestine, the Islamic Federal Republic of the Comoros, Qatar, Cote d’Ivoire, Kuwait, Lebanon, Libya, Maldives, Mali, Malaysia, Egypt, Morocco, Mauritania, Niger, Nigeria, Yemen. »

    VOUS AVEZ BIEN LU : LE MALI D’ IBK Y ÉTAIT, AUX FRAIS DU CONTRIBUABLE MALIEN… !!

    Riyad, centre mondial de la coalition mondiale islamique antiterroriste, vous imaginez ? Oui, hein, vous imaginez ? Tenez, prenez une autre vodka, la cinquième je crois, il paraît que c’est idéal pour canaliser le fou-rire nerveux et inextinguible, et éviter ainsi de mourir de rire… Il serait temps qu’ils songent à demander à Hitler-Berlin, homme politique local qui n’est jamais mort comme chacun sait puisqu’il ressuscite régulièrement, d’organiser une coalition mondiale de lutte contre l’antisémitisme…. !!!

    RIRES… ENCORE RIRES …. ENFIN RIRES …. !!

Comments are closed.