Etats-Unis et talibans entament une trêve, avec une paix historique en vue

3

Les hostilités entre les soldats américains et les talibans devaient commencer à décroître samedi, prélude à un accord historique ouvrant une double voie espérée depuis 18 ans: la paix en Afghanistan et un retrait des Etats-Unis de ce pays saigné par les violences.

La trêve graduelle est censée s’appliquer depuis samedi minuit (vendredi 19H30 GMT). L’accord devrait lui être paraphé le 29 février, à la condition qu’une baisse des attaques soit constatée sur tout le territoire afghan, un préalable exigé par Washington.

“Une fois (la baisse des violences) mise en oeuvre avec succès, la signature de l’accord entre les États-Unis et les talibans devrait aller de l’avant”, a déclaré le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, à propos de cette promesse de Donald Trump, qui s’était engagé dès sa campagne présidentielle de 2016 à retirer l’armée américaine de ce théâtre d’opérations meurtrier et devenu très impopulaire.

L’accord conditionnera ce retrait partiel des troupes américaines à des garanties sécuritaires des talibans. L’objectif américain est notamment d’éviter que l’Afghanistan redevienne un repaire de jihadistes, deux décennies après qu’Oussama Ben Laden y ait conçu les attentats du 11 septembre 2001 commis aux Etats-Unis.

Le chef du Pentagone, Mark Esper, a prévenu dans un tweet que si les talibans ne démontrent pas “leur engagement envers une réduction réelle de la violence”, les Etats-Unis “restent prêts à se défendre et à défendre leurs partenaires afghans”.

“Nous nous préparons à ce que la signature ait lieu le 29 février”, a précisé M. Pompeo dans un communiqué publié après sa visite en Arabie saoudite. Le conflit afghan est le plus long de l’histoire des Etats-Unis.

“Après de longues négociations, (les deux parties) ont convenu de signer l’accord finalisé en présence d’observateurs internationaux (…) le 29 février”, ont confirmé les talibans dans un communiqué. Tant les Etats-Unis que les insurgés vont désormais “créer une situation sécuritaire adéquate” avant cette date, ont-ils poursuivi.

“Les forces de sécurité afghanes resteront en état de défense active pendant la semaine”, a averti le président afghan Ashraf Ghani dans un discours télévisé.

“Les prochaines étapes du processus de paix dépendront de l’évaluation de la réduction de la violence cette semaine”, a ajouté M. Ghani, réélu cette semaine pour un second mandat.

“Paix durable”

Moscou a immédiatement salué “un événement important” pour la paix, l’Otan se félicitant de son côté d’un accord ouvrant la voie à une “paix durable”.

Un désaccord semble toutefois manifeste entre les belligérants. Un porte-parole taliban, Suhail Shaheen, a ainsi tweeté que l’accord verrait “toutes” les forces étrangères quitter l’Afghanistan.

Quelque 12 à 13.000 soldats américains sont basés en Afghanistan, pays où les Etats-Unis mènent la plus longue guerre de leur histoire. D’autres pays, notamment européens, sont également engagés sur le terrain.

Les talibans ont été chassés du pouvoir en Afghanistan par une coalition internationale menée par les Etats-Unis après les attentats du 11 septembre 2001.

Les insurgés, qui gouvernaient à Kaboul depuis 1996, ont ensuite mené une guérilla incessante, qui a tué plus de 2.400 soldats américains et des dizaines de milliers de membres des forces de sécurité afghanes.

Washington a dépensé plus de 1.000 milliards de dollars pour cette guerre, qui a aussi fait plus de 10.000 morts parmi les civils afghans depuis 2009, selon l’ONU.

“Nous avons reçu des ordres de nos dirigeants, nous demandant d’être prêts pour la réduction des violences qui démarrera samedi”, a déclaré à l’AFP un taliban du district de Maiwand, dans la province de Kandahar (Sud).

‘Pleinement engagés’

Un autre commandant taliban basé à Kandahar, Hafiz Saeed Hedayat, a toutefois affirmé à l’AFP que la diminution des combats ne s’appliquerait qu'”aux villes et aux principales routes”. “Cela signifie que peut-être la violence se poursuivra dans les districts” ruraux.

Une fois cet accord signé, des discussions inter-afghanes doivent s’ouvrir, alors que les talibans refusent depuis 18 ans de négocier avec le gouvernement de Kaboul, qu’ils considèrent comme une “marionnette” de Washington.

D’après une source talibane au Pakistan, ces pourparlers devraient démarrer “le 10 mars”.

Jeudi, le numéro 2 des insurgés Sirajuddin Haqqani avait déclaré les rebelles “pleinement engagés à travailler avec les autres parties” dans un “respect sincère afin de convenir d’un nouveau système politique inclusif”.

Pour l’expert des talibans Rahimullah Yusufzai, “les deux parties ont montré leur volonté de signer un accord de paix, ce qui constitue une évolution significative”.

Mais la phase suivante sera plus problématique, car “les talibans ne sont toujours pas disposés à discuter directement avec le gouvernement afghan”, dans lequel agissent en outre des “fauteurs de troubles”, “opposés à ce processus”, a-t-il estimé.

Si le processus de paix est couronné de succès, Donald Trump en fera sûrement un argument électoral. “C’est au président que revient le crédit” d’un accord, indiquait récemment un haut responsable de l’administration américaine.

Le 7 septembre 2019, M. Trump avait créé la stupeur en rompant les négociations directes et inédites menées depuis un an avec les talibans, qui semblaient sur le point d’aboutir à un accord, en invoquant la mort d’un soldat américain dans un énième attentat des insurgés à Kaboul.

22/02/2020 00:42:29 –          Kaboul (AFP) –          © 2020 AFP

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. like most I tend to view this truce as a concession to talaban near future return to authority in Afghanistan. US have nothing to gain plus deeply desire to get out as soon as possible. Taliban desire to return to being ultimate authority having US only thing in way thus is ready to make believe a truce exist when it is only a rest before Talaban final push to return to being ultimate authority in Afghanistan. In short Talaban terrorists like disposition have prevailed as terrorists disposition usually do where opposing party fail to eradicate terrorists totally plus seek to negotiate peace. We should not allow ourselves to grow weak in Mali in this way. It would be genocide. Though ultimate victory in Mali require great work plus perseverance it is work we are capable of doing plus have no alternative unless we desire to embrace genocide. Only stupidity would lead us to do anything but intelligently plus timely pursue total eradication of terrorists plus their willing supporters in Mali plus Sahel . In order to save ourselves we are obligated to do what western military failed to do. That is totally eradicate world terrorists from Africa.
    As ancient African belief go we need do. “women take easiest way out but men should always take best way out in hope that sometimes easy way out is best way out”. In this case due to generations of neglect plus backward leadership easy way out is not best way out but, by taking best way out we will reestablish modern mentality plus methods in how African leaders should lead if they lead in best interest of their people.
    Henry Author Price Jr aka Kankan
    translationbuddy.com

  2. AMUSANT POUR CERTAINS ,
    EN TOUTS CAS TRES GRAVE POUR D AUTRES ..
    ET DONC TRES GRAVE POUR LE MALI …
    ET JE SIGNALE QUE TOUT CECI S EST DEROULE AU TEMPS OU LE PRESIDENT ATT ETAIT AU POUVOIR …

    RESUMONS NOTRE AFFAIRE :
    DEPUIS 2004 LA BHM SA N A JAMAIS ETE CAPABLE DE FOURNIR UN SEUL DOCUMENT COHERENT A SON MANDATAIRE , DOCUMENT CAPABLE DE RETRACER LES VENTES QU ELLE AVAIT EU A REALISER AUX HALLES DE BAMAKO …
    C EST AINSI QUE D ABORD CONDAMNEE A FOURNIR TOUTES LES PIECES DE COMMERCALISATION AFFERENTES A LA VENTE COMPLETE DES HALLES QU ELLE AURAIT REALISEE EN FIN 2002 . ..

    ELLE AVAIT OCTROYE A CET EFFET UNE COMMISSION DE 298 MILLIONS QU ELLE AVAIT PRELEVE SANS RIEN DEMANDER A QUI QUE CE SOIT …ET L AVAIT « « OFFERTE » » A SON PERSONNEL …ALORS QU ELLE N AVAIT VENDU EN REALITE QU UN PEU PLUS DE LA MOITIE DES LOCAUX …

    C EST AINSI QUE LA PREMIERE DECISION DE CONDAMNATION A UNE ASTREINTE DE 500 000 F CFA PAR JOUR DE RETARD TOMBERA LE 11 OCTOBRE 2004 DU TRIBUNAL DU COMMERCE ….PAR L ORDONNANCE 118 ….
    CETTE DECISION SERA CONFIRMEE PAR LA COUR D APPEL PAR L ARRET 91 DU 21 AVRIL 2006
    CELUI-CI CONCLUE :

    « « QU EN TRANSMETTANT LES ATTESTATIONS DONT LE MONTANT CUMULE EST SEULEMENT DE 2 518 670 000 F CFA SUR UNE VALEUR DE 14 910 550 000 F CFA RECONNUE PAR LA BHM SA ELLE-MEME CELLE-CI N A PAS FOURNI A LA CONCLUANTE LES JUSTIFICATIFS DE LA MISE A DISPOSITION DES FONDS PROVENANT DE LA COMMERCIALISATION ;
    QU IL S ENSUIT QUE LA BHM A CE JOUR N A FOURNI LES DOCUMENTS ET INFORMATIONS QUE LA CONCLUENTE EST EN DROIT D ATTENDRE D ELLE .
    CONSIDERANT QUE LA DETENTION DES PIECES N A PAS ETE UTILEMENT CONTESTEE ;
    QUE CERTAINES ONT MEME ETE PRODUITES ;
    QU IL ECHET DONC DE CONFIRMER L ORDONNANCE ENTREPRISE . » »

    C EST DONC AINSI QUE LE PRESIDENT ISSOUFI TOURE A CONFIRME LE 21 AVRIL 2006 PAR L ARRET 91 LA DECISION DU TRIBUNAL DU COMMERCE PRISE LE 11 OCTOBRE 2004
    …ET JAMAIS A CE JOUR …ET NOUS SOMMES EN 2020 …LA BHM SA N A VERSE LE PREMIER CENTIME DE LA PEINE INFLIGEE

    C EST POURTANT DE LA MEME MANIERE QUE LE JUGE COMMISSAIRE ETABLIRA UN CERTIFICAT DE CARENCE A LA BHM SA LE 13 JUILLET 2006 …CAR SON PDG NE S ETAIT PAS PRESENTE A SA CONVOCATION …..

    C EST DE LA MEME MANIERE QUE LE PREMIER MINISTRE ECRIRA AU PRESIDENT DE L ASSEMBLEE NATIONALE , A LA VEILLE DE L ETABLISSEMENT DE LA LOI PRIVILEGE LE 8 FEVRIER 2008 …..(ALORS QUE LES EXPERTS NOMMES PAR LA COUR D APPEL AVAIENT RENDU LEUR TRAVAIL DISANT QUE BHM SA DEVAIT BIEN 1, 707 MILLIARDS A NOTRE SOCIETE )….
    QUE DONC LE PREMIER MINISTRE ECRIRA ENTRE AUTRES LE 12 SEPTEMBRE 2007

    « « QU IL RESSORT DE LA SITUATION FINANCIERE DE LA BANQUE AU 30 JUIN 2006 DES CREDITS EN SOUFFRANCE DE 67 , 4 MILLIARDS CFA DONT 64 , 8 MILLIARDS DE CREDITS CONTENTIEUX , DES FONDS PROPRES NEGATIFS DE 26 MILLIARDS , LE NON RESPECT DE TOUS LES RATIOS REGLEMENTAIRES » »

    ET LE MYSTERE …QUI DU RESTE DEVRAIT S EXPLIQUER AISEMENT …EST DE COMPRENDRE COMMENT LE MEME ISSOUFI TOURE …PRESIDENT DE LA COUR D APPEL DE BAMAKO A PU SE JOINDRE A BA AWA TOUMAGNON POUR LAISSER A LA BHM SA , GRACE A LA LOI PRIVILEGE , LE SOIN D ETABLIR UN NOUVEAU FAUX DISANT CETTE FOIS QUE NOTRE SOCIETE DEVAIT 6.837 MILLARDS A LA BHM SA …
    ALORS QUE LES EXPERTS AU BOUT DE 1 MOIS ET DEMIE DISAIENT QUE C ETAIT BIEN BHM SA QUI DEVAIT 1.707 MILLIARDS DE FRANCS …APRES AVOIR ECARTE 12 688 290 793 F CFA DE F CFA …DE DEPENSES INJUSTIFIEES …( RIEN QUE CELA )

    ET IL FAUDRA ATTENDRE DE NOUVEAU 8 ANS …LE 25 OCTOBRE 2018 POUR QUE LA CCJA A ABIDJAN OUVRE PAR SON ARRET 191 DE NOUVEAU NOTRE DOSSIER POURTANT DEPOSE LE 19 OCTOBRE 2010 …ET QUE LA VERITE DES COMPTES SE REFASSE …ET QUE LES 1, 707 MILLIARDS DES EXPERTS REFASSENT SURFACE ..LE 14 MARS 2019 …
    LA FIN DE L HISTOIRE EST RACONTEE ICI …
    https://www.lintelligentdabidjan.info/news/contentieux-a-la-cour-commune-de-justice-et-darbitragela-bms-exbhm-mise-a-nu-dans-ses-manipulations-contre-la-/

    ENFIN …..LES MANŒUVRES DE BHM SA SONT REVELEES DEFINITIVEMENT …
    ET LES MANŒUVRES DE BMS EGALEMENT …CAR LES ANCIENS DE BHM SA EN ONT PRIS LE CONTROLE !
    QUE VA-T-IL ARRIVER A L AVOCAT DE BHM SA —BMS SA ?
    QUE VA-T-IL ARRIVER AU TANDEM BA AWA TOUMAGNON – ISSOUFI TOURE ?
    QUE VA-T-IL ARRIVER A L ANCIEN PATRON DU SERVICE INFORMATIQUE DE BHM SA DEVENU PATRON DE BMS SA ?
    COMMENT L AVOCAT BASSALIFOU SYLLA VA-T-IL EXPLIQUER LA FACON DONT IL A PROCEDE POUR VOLER LA PROPRIETE DES HALLES DE BAMAKO ?
    ENCORE UN QUI S ETAIT PRIS POUR UN VRAI RENARD …ET QUI S EN VENTAIT EN PLUS !
    ALORS QU IL N A ETE QU UN GROS TRICHEUR …
    COMMENT LA BMS VA-T-ELLE POUVOIR EXPLIQUER LES SORTIES D ARGENTS ..ENORMES ..FAITES POUR TENTER ENCORE UNE FOIS DE TRAVESTIR LA VERITE ?

    • Comme toujours du Bluff ces américains, des annonces ou plutôt des twitts, puis après plus rien, les paroles s’envolent!
      Mais pourquoi ces USA ne partent-ils pas de cette région où ils n’ont rien à y faire plutôt de rester à squatter?

      White ouste!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here