J’ai «tué Nicolas Sarkozy»: un article explosif du JDD parle de «machination» dans l’affaire Kadhafi-Sarkozy

1

Se référant aux témoignages d’un ancien proche de Ziad Takieddine, principal accusateur de Nicolas Sarkozy dans l’affaire du financement libyen de sa campagne présidentielle en 2007, le Journal Du Dimanche parle de «machination».

L’aide financière de Mouammar Kadhafi apportée au siège de campagne de Sarkozy a-t-elle eu lieu? D’après un article du JDD, qui se réfère aux affirmations d’El-Mahfoud Ladib, ancien proche de l’homme d’affaires franco-libanais et intermédiaire Ziad Takieddine, la «thèse d’une machination» visant l’ex-Président français semble être la plus probable.

«De nouveaux éléments recueillis par le JDD accréditent désormais la thèse d’une machination. Selon le récit circonstancié d’un témoin, l’intermédiaire libanais Ziad Takieddine, principal accusateur de Nicolas Sarkozy dans ce dossier (et lui-même mis en examen), était à la manœuvre dès le printemps 2012, quand le site Mediapart divulgua le document à l’origine de l’affaire», écrit le JDD.

Un «redoutable manipulateur»?

El-Mahfoud Ladib est notamment revenu sur un rendez-vous lors duquel Ziad Takieddine avait une chemise cartonnée comportant «cinq pages de papier à en-tête libyen avec l’aigle et les bordures vertes».

«Je suis formel: l’un de ces documents était celui qui a été publié après par Mediapart, où il était question de 50 millions d’euros pour Sarkozy», a-t-il précisé. Et d’ajouter:

«J’espérais faire des affaires avec lui, je n’ai récolté que des ennuis» à cause de Ziad Takieddine qu’il qualifie de «redoutable manipulateur».

«Tué Nicolas Sarkozy»

L’ancien proche de Takieddine affirme l’avoir entendu dire le soir du 6 mai 2012, à l’occasion de la victoire de François Hollande à la présidentielle, avoir «tué Nicolas Sarkozy».

Thierry Herzog, avocat de Sarkozy, cité par Le Point, estime que ce témoignage permet de mettre en avant la thèse d’une conspiration.«Ce monsieur Ladib, que je ne connais même pas, témoigne à visage découvert! C’est le chaînon manquant qui prouve que Takieddine raconte n’importe quoi. D’ailleurs, je crois savoir qu’une autre personne serait prête à témoigner bientôt en ce sens», a-t-il souligné.

Pour rappel, l’enquête sur les accusations d’aide financière de Kadhafi au siège de campagne de Nicolas Sarkozy a été ouverte en 2013. En novembre 2016, l’entrepreneur franco-libyen Ziad Takieddine a déclaré au site d’information français Mediapart qu’en 2006-2007 il avait personnellement remis à Nicolas Sarkozy et au chef de son siège Claude Guéant trois valises remplies de billets de 200 et de 500 euros. Ziad Takieddine affirmait que cet argent venait de Kadhafi. En mars 2018, l’ancien Président français a été mis en examen pour les chefs d’accusation de corruption passive, financement illégal de campagne électorale et recel de fonds publics libyens.

SOurce: https://fr.sputniknews.com

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Ô la France, que sera t elle sans l’Afrique? Le français Takieddine a affirmé avoir remis de l’argent à main propre à Sarkozy et Gueant depuis longtemps, et vous sortez quelqu’un aujiurd’hui pour dire que c’est une machination. Où etait- il?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here