Les chefs militaires français et britannique main dans la main au Mali et au Nigeria

9

Au coeur du Sahel, l’Union Jack flotte ce matin au côté du drapeau bleu-blanc-rouge: loin des tumultes du Brexit, les chefs d’état-major français et britannique sont venus ensemble au Mali pour afficher leur vision stratégique commune face aux défis en Afrique de l’Ouest.

“Nous restons les nations combattantes en Europe”, lance en français le général Nicholas Carter, devant une centaine de soldats britanniques, déployés à Gao, la principale ville du nord du Mali, avec trois hélicoptères lourds Chinook pour prêter main forte à l’opération antijihadiste française Barkhane.

“En Europe, c’est avec la France que nous avons la relation bilatérale la plus étroite”, assure à l’AFP le chef d’état-major britannique, qui accompagne son homologue français, le général François Lecointre, pour une tournée ouest-africaine en passe de s’achever ce vendredi au Nigeria.

Les accords de Lancaster House, en 2010, ont renforcé la coopération entre Paris et Londres dans la défense. Depuis le vote sur le Brexit, les deux pays répètent leur attachement aux liens militaires franco-britanniques, assurant qu’ils ne seraient pas affectés par la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Depuis juillet 2018, les Chinook britanniques fournissent une aide précieuse aux troupes françaises sur l’immense théâtre sahélien: en un peu plus de sept mois, ces appareils à deux rotors ont volé plus de 750 heures, pour transporter quelque 4.200 personnels français et 252 tonnes de fret.

“Ici, très concrètement, on sent une solidarité européenne. La présence avec moi aujourd’hui du chef d’état-major britannique Nicholas Carter est évidemment très symbolique”, fait valoir le général Lecointre, avant de s’envoler avec lui à bord d’un Chinook sur la petite base avancée française de Menaka, près de la frontière du Niger.

“Maintenant, la difficulté est de continuer à entretenir cette flamme et de continuer à faire prendre aux Européens la mesure de notre responsabilité partagée dans l’ensemble du Sahel”, reconnaît-il.

– ‘Problème urgent’ au Nigeria –

La France a demandé aux Britanniques de laisser leurs hélicoptères au Mali au-delà de la fin prévue de leur déploiement, en décembre. Mais cette prolongation paraît compromise, dans un contexte politique pollué par le Brexit outre-Manche.

Appelé à la rescousse, le Danemark a annoncé son intention d’envoyer deux hélicoptères de transport à Barkhane fin 2019. Une décision qui reste soumise à un feu vert parlementaire.

“Les Britanniques sont en pleine convulsion. Ce n’est pas un moment propice à la planification sereine à long terme”, même si les vues des états-majors concordent, commente une source gouvernementale française.

“Les militaires peuvent avoir une vision des choses, de ce point de vue-là nous sommes parfaitement en phase avec le général Carter. Mais je ne me prononcerai certainement pas pour le gouvernement britannique”, commente prudemment le général Lecointre.

“A mon retour, je ne manquerai pas de souligner à nos politiques l’importance de ces capacités et tout ce qu’elles peuvent accomplir en soutien de la mission” de Barkhane, promet son homologue britannique. Mais “nous sommes dans un cycle politique assez complexe”, peu propice à des décisions d’engagement militaire, admet-il.

Londres pourrait choisir de porter ses efforts sur la région du lac Tchad, gangrenée par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, où la dégradation sécuritaire inquiète de concert les états-majors français et britannique.

Dans cette zone, “il faut que nous arrivions à surmonter des difficultés considérables en aidant nos partenaires”, explique le général Lecointre. “Parmi ces partenaires figure le Nigeria, historiquement proche de la Grande-Bretagne”, souligne-t-il. Là comme pour le Sahel, “il faut que nous arrivions ensemble à imaginer quelles pourraient être à l’avenir les contributions militaires croisées”, juge le chef d’état-major français.

“Il y a un problème urgent dans le nord-est, où les Nigérians ont clairement besoin de soutien, dont la forme reste à déterminer”, abonde le général Carter. “Et il y a un problème plus chronique: la nécessité de construire les capacités sécuritaires du Nigeria. C’est une mission de longue haleine, qui ne sera pas accomplie du jour au lendemain”.

“En Afrique subsaharienne, la population va doubler d’ici 2050”, rappelle-t-il. “Donc, si on n’essaie pas de stabiliser l’Afrique, nous allons nous créer des problèmes pour l’avenir. Nous devons reconnaître que c’est un défi générationnel”.

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. Notre territoire est non seulement IMMENSE, mais en plus principalement constitué de désert ou LE MOINDRE ROCHER INSIGNIFIANT peut cacher un ou plusieurs jihadistes, ou LA MOINDRE PETITE GROTTE INSIGNIFIANTE peut abriter des tonnes d’armes et d’explosifs, etc etc…
    Et tout ça….SUR DES MILLIERS ET DES MILLIERS DE KILOMÈTRES CARRÉS (rien que pour le Mali a lui seul, et sans parler des 5 autres pays également couverts par les forces françaises !!)

    Quand on sait que pour relever un tel DEFI MILITAIRE la force Barkhane ne dispose que de 5000 hommes à peine (!…), on comprend tout-a-fait que Britanniques, Danois, Allemands, Belges, Canadiens et bien d’autres décident d’apporter leur aide aux Français, sachant qu’en matière de terrorisme islamiste, le danger que représente le MALISTAN actuel est un danger……INTERNATIONAL qui expose aujourd’hui tout le monde, en Afrique comme ailleurs.

    Et quand en plus on sait (et on regrette amèrement !!!) que les troupes occidentales combattant chez nous ne peuvent HELAS compter sur aucun appui de nos PROPRES armées qui n’arrivent même pas à à se sécuriser elles-mêmes ou à sécuriser ses propres camps, leur mission est un VÉRITABLE DÉFI sur le plan militaire.

    Quand on voit les drames atroces que l’on connaît à longueur d’année, tout homme simplement doté d’un cerveau pourrait (pardon: DEVRAIT!) se demander quelle serait notre situation actuelle SANS LES MILLIERS DE JIHADISTES ABBATTUS DEPUIS SERVAL EN 2013, SANS LES MILLIERS DE CACHES D’ARMES LOCALISÉES ET DETRUITES, ET SANS LES CENTAINES DE LOGISTIQUES BOMBARDEES JUSQU’ICI…

    En fait, pour peu qu’on soit un tant soi peu objectif et pour peu qu’on possède au moins un embryon de cerveau, on sait PARFAITEMENT que sans l’énorme travail de terrain opéré jusqu’ici par les forces étrangères quelles qu’elles soient, NOUS SERIONS CARREMENT AUJOURD’HUI FOUETTES, LAPIDÉS OU AMPUTÉS DANS UN MALI ISLAMISTE, comme nous avions commencé à l’être 9 mois durant (pour tous les cons “anti-français ou anti-occident” primaires, qui ont aujourd’hui la mémoire courte!

  2. Bonjour BAMAKE

    Je partage ton idée qu’il faut accepter toutes les aides d’où quelles viennent..Nos Républiques sont jeunes
    et nos armées ne sont pas toujours assez aguerries..(massacres de Aguelhok et Diaoura)…
    Mais nous savons bien qu’un jour nos armées seront à la hauteur et que nous prendrons nos destins en main..
    Nos pays sont indépendants malgré ce que disent certains oiseaux cafardeux..Donc nous serons malgré les difficultés en mesure de mener nos destinées

  3. Pour répondre à ;
    FAAROH FINW AW Y’AW YEREH TAH!… 23 Mar 2019 at 09:53;

    ” … IMAGINEZ LES ARMÉES MALIENNE ET RWANDAISE OPÉRANT AUX USA OU EN ALLEMAGNE SOUS COMMANDEMENTS RWANDAIS ET MALIEN!…” … /// …

    :

    S’il n’y a pas les Armées Malienne et Rwandaise opérant aux USA ou en Allemagne sous commandements Rwandais et Malien… C’est parce que les USA, l’Allemagne, la France ou la Grande Bretagne n’ont pas de conflits armés Communautaires, inter communautaires ou intracommunautaires dans leur pays respectif, que ces pays ne puissent pas résoudre seuls sans avoir besoin de l’intervention de la Communauté Internationale. Ce qui n’est pas le cas de tous les pays Africains. Quand des pays Européens aussi, en 1914-1918, en 1939-1945 ont eu besoin de notre apport dans les conflits qui les ont opposés, ils ont fait appel à nous.
    Maintenant…, il faut simplement veiller à ce que les Armées Africaines en général et les Forces Armées Maliennes en particulier soient et restent maîtres chez eux sur leur territoire.

  4. FAAROH FINW AW Y'AW YEREH TAH! IMAGINEZ LES ARMEES MALIENNE ET RWANDAISE OPERANT AUX USA OU EN ALLEMAGNE SOUS COMMANDEMENTS RWANDAIS ET MALIEN!...

    ..BAMANKE
    TON RAISONNEMENT N EST PAS DE SAGE CAR TOUTES LES ARMEES HORS DE CHEZ SOI SON DES HORDES D OCCUPANTS EGAUX AUX DJIHADISTES ET TOT OU TARDS SE COMPORTERONT DE LA MEME MANIERE ENVERS NOS PEUPLES,….

    ….UNE ARMEE HORS DE SES FRONTIERES NATIONALES EST UNE BANDE A LA SOLDE DES INTERETS D OCCUPATIONS, SINON CES GENERAUX ET SOLDATS DEVRAIENT MEME TEMPORAIREMENT ETRE SOUS LA CITOYENNETE MALIENNE ET LE COMMANDEMENT MALIEN SOUVERAIN….
    …IMAGINEZ LES ARMEES MALIENNE ET RWANDAISE OPERANT AUX USA OU EN ALLEMAGNE SOUS COMMANDEMENTS RWANDAIS ET MALIEN!….

  5. Si leur présence peut éviter l’escalade des conflits militaires, des conflits inter-communautaires et des conflits intracommunautaires dans nos pays, pourquoi pas ? ! Mais ils doivent faire avec nos Armées Africaines…
    Les FAMa ne doivent pas être cantonnés dans un rôle de spectateurs ou de victimes… Notre Armée doit pouvoir acquérir des hélicoptères de transport de troupes et de combats. Notre Armée doit pouvoir acquérir des avions de transport de troupes, de surveillance du territoire national et de combat…
    Les interventions militaires étrangères sur notre sol doivent aboutir à une paix durable. Mais aussi au renforcement de la souveraineté du Mali sur l’ensemble de son territoire. Nos Populations doivent pouvoir retrouver la paix, la tranquillité, la quiétude et un mieux Vivre ensemble…
    Notre pays doit pouvoir se développer. Il doit pouvoir utiliser les ressources naturelles de son territoire, de son sol pour le développement économique du pays et pour l’amélioration des conditions de vie de nos Populations.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  6. FAAROHFINW AW YE WUILI! SANS LES RUSSES CE MONDE SERAIT ET SERRA UN CHAMP DE CANNE A SUCRE ET UN BATEAU NEGRIER

    …MERCI AU MAITRE VODOUN POUR LA CLARIFICATION…
    L INTELLO FRANCOEXCISE ET ARABOENQ’LE N A NI SERIEUX ET N EST PAS TRAVAILLEUR!…
    IL FAUT TRAVAILLER A LIBERER D ABORDS DU FRANCAIS-LANGUE COMME AU RWANDA ET DE L ISLAM CE QUI EST DESACRALISER TOUTES LES RELIGIONS ABRAHAMIQUES EN AFRIQUE ….

    SANS LES RUSSES CE MONDE SERAIT ET SERRA UN CHAMP DE CANNE A SUCRE ET UN BATEAU NEGRIER…

  7. МОСКВА, 21 мар – РИА Новости.
    Правительство России одобрило соглашение о военном сотрудничестве с Мали, предусматривающее в частности совместную подготовку военных специалистов двух стран и взаимодействие в миротворческих операциях, следует из документа, опубликованного в четверг на портале правовой информации.
    “Одобрить представленный Минобороны России, согласованный с МИДом России и другими заинтересованными федеральными органами исполнительной власти и предварительно проработанный с малийской стороной проект Соглашения между правительством Российской Федерации и правительством Республики Мали о военном сотрудничестве”, – говорится в распоряжении, подписанном премьер-министром РФ Дмитрием Медведевым.

    Согласно проекту соглашения, основными направлениями военного сотрудничества России и Мали станут совместная подготовка войск инженерного обеспечения, военного образования и военной медицины, взаимодействие по поддержанию мира и безопасности под эгидой ООН, а также сотрудничество в сфере борьбы с терроризмом.
    Данное соглашение вступает в силу на неопределенный срок с момента его подписания российской и малийской стороной и продолжит своё действие до тех пор, пока одна из сторон не уведомит другою о своём желании выйти из этого договора.

    POUR CEUX QUI COMPRENNENT LA LANGUE RUSSE ATTESTERONT QUE LA SIMPLICITE’
    DE LEUR EXPRESSION EN DIPLOMATIE EST FONCTION DE LEUR SINCERITE’ MAXIMALE ET DU RESPECT QUE LES DIRIGEANTS RUSSES EPROUVENT ENVERS LEURS PARTENAIRES.

    ENFIN, LE MALI S’ INCLINE DE X>0 DEGRE( s ) DU MENSONGE , DU SIMULACRE FRANCAIS DE LUTTE CONTRE LE TERRORISME ISLAMISE’ PUIS ETHNITISE’ PAR LA FRANCE, DANS LE BUT DE MASQUER LE TERRORISME POLITICO-ECONOMIQUE Q’ELLE EXERCE SUR LE MALI DEPUIS 1960…, 60 ANS…!!!

    DONC CHERS COMPATRIOTES, SOYONS SERIEUX AVEC LES RUSSES, CAR ILS SONT SERIEUX ET DANS TRAVAIL ET DANS LA MORALITE’.

    LAISSONS LA FRANCE A’ SES “GILETS JAUNES”, QUI VONT LA CONSUMER…!!

    [email protected]

  8. …LES BRITANNIQUES N ONT RIEN A FAIRE DANS LES AMBITIONS COLONIALES FRANCAISE, ILS DOIVENT SE DISTANCER DES ESCROFRANCAIS SANG SUES. …..

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here