DR. Charles Dara, infectiologue : “Ce que les victimes du Covid-19 peuvent faire pendant le ramadan”

0

Cette année le ramadan, un mois sacré pour les musulmans, coïncide avec la pandémie du coronavirus qui ne cesse de progresser. A cet effet, nous avons approché Dr. Charles Dara spécialistes des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de Tombouctou. Il nous explique comment les malades atteints du Covid-19 doivent se comporter pendant ce mois.

Mali Tribune : Est-ce que le jeûne est un facteur favorisant le Covid-19 ? Une personne atteinte des symptômes peut-elle jeuner ?

Dr. Charles Dara : Le jeûne est une recommandation religieuse, qui en tant que pratique ne porte pas préjudice à une personne en bonne santé. Et de nos jours, des idées sont émises un peu partout en rapport avec le Covid-19 et le ramadan. Ce qu’il faut retenir pour l’instant, c’est qu’il n’y a pas d’étude ayant évalué les liens entre ces deux. Mais il faut retenir que le fait de jeûner n’est pas un facteur favorisant le Covid-19 chez une personne exempte de toute autre maladie. Donc en ce sens, ceux qui sont en bonne santé peuvent faire leur jeûne sans problème tout en respectant les mesures de distanciations sociales.

Ceux qui sont malades de Covid-19 par contre ne peuvent pas jeûner parce que durant cette période de maladie, ils ont besoin de s’alimenter correctement pour soutenir le système immunitaire à circonscrire le virus responsable. S’abstenir de manger et boire pour un malade de Covid-19 pourrait être délétère d’ailleurs. En plus de cela une fois malade, le traitement nécessite d’être administré par intervalle de temps bien précis qui ne convient pas forcement avec le jeûne.

Mali Tribune : Il y a-t-il un lien entre Covid-19 et ramadan ? Peut-on en tant de prévention ne pas jeuner ?

Dr. C. D. : De nos jours, aucun lien clair n’est établi entre ramadan et Covid-19. Cela s’explique par le fait que la maladie Covid-19 est une nouvelle situation qui nous laisse encore beaucoup de faces inconnues. Les jours à venir, nous en diront un peu plus.

Non, ne pas jeûner ne saurait en aucune manière être un moyen de prévention du Covid-19. Les seuls moyens de protection restent les mesures d’hygiène et les mesures barrières déjà édictées par le gouvernement.

Mali Tribune : Quels conseils peut-on donner à ceux qui jeûnent en cette période ?

Dr. C. D. : Ceux qui jeûnent en cette période doivent encore redoubler de vigilance. Durant cette période, nous sommes habitués à voir les fidèles dans les prières collectives après la rupture. Il va falloir à défaut de l’éviter, respecter scrupuleusement les distances de plus d’un mètre entre les fidèles et porter les masques pour éviter davantage l’augmentation des cas dans le pays.

Propos recueillis par

Aïchatou Konaré

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here