Alger en passe de se défaire du Polisario : Bamako doit faire autant

7

C’est suite à un engagement datant des premières heures de l’Indépendance que le Mali a reconnu la souveraineté de  l’Etat du Polisario. Mais il est de notoriété que les ressortissants de ce «pays» participent activement aujourd’hui, à la déstabilisation de leur secoureur d’hier. Ceci n’est pas la seule raison.

C’est  dimanche qu’a pris fin le 14ème congrès du Polisario dans la ville de Tindouf  dans le camp Dakhla  en Algérie. Les Assises de cette année ont laissé paraître de nombreux messages.

Contrairement aux autres années, le parti algérien du Front National de libération (FLN) dirigé a considérablement réduit sa participation à l’événement. Le parti au pouvoir en Algérie a délégué les seuls parlementaires originaires de  la ville de Tindouf à la différence des autres années. Aussi, les grands médias algériens ont boudé les travaux.

Pas suffisamment pour annoncer un refroidissement des relations avec Alger. Mais un début ! Et pour cause. Auparavant, le président du parti (FLN), entretien accordé à la chaîne Annhar TV, invitait son gouverneur à un «réexamen» du soutien de son pays au Polisario.

Selon toute évidence, cet «Etat sahraoui» est devenu très encombrant pour Alger. Pour Bamako aussi. Ses combattants, on le sait, ont pris faits et causes pour les indépendantistes du MNLA et évoluent également aux côtés des jihadistes.

En définitive, le Mali doit cesser de reconnaître la souveraineté de ce pays tout comme l’Algérie a l’intention de le faire. Il nous est d’aucune utilité, au contraire.

B.S. Diarra

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. Si l’on pouvait mourir de honte, le rĂ©gime algĂ©rien serait mort dix mille fois ! C’est honte innommable que de n’avoir pour seule politique que la nuisance aux intĂ©rĂŞts et Ă  la quiĂ©tude d’un pays frère :
    – Le Maroc entreprend de parachever son intĂ©gritĂ© territoriale en organisant la Marche Verte en 1975. L’AlgĂ©rie de Boumediene est contre.
    Pire, elle organise « la marche noire » en dĂ©portant 350 000 marocains Ă©tablit en AlgĂ©rie depuis plusieurs gĂ©nĂ©rations, finance et arme le Polisario, intervient militairement jusqu’Ă  sa dĂ©faite Ă  Amgala en 1976.
    – Le Maroc entreprend de renforcer ses relations avec le Mali, la cĂ´te d’Ivoire, le Gabon, la GuinĂ©e. L’AlgĂ©rie est contre !
    – Le Maroc a Ă©tĂ© Ă©lu membre du bureau exĂ©cutif du conseil des ministres arabe de la SantĂ©, rĂ©uni Ă  Genève en marge de la 67ème assemblĂ©e mondiale de la santĂ©, organe dĂ©cisionnel suprĂŞme de l’organisation Mondiale de la SantĂ© (OMS). L’AlgĂ©rie est contre !
    – Le Maroc cĂ©lèbre la mĂ©moire de Sidi Ahmed Tijani dont le mausolĂ©e est Ă  Fès depuis deux siècles. L’AlgĂ©rie est contre !
    – Le Maroc entreprend de dynamiser ses relations avec la Tunisie. L’AlgĂ©rie est contre !
    – Le Maroc accueille le dialogue inter libyen. L’AlgĂ©rie est contre !
    – Le Maroc accueille le forum de Crans Montana. L’AlgĂ©rie est contre !
    C’est tout simplement de la folie… Ce n’est pas propre Ă  l’AlgĂ©rie. Cette tare, cette malĂ©diction est le signe distinctif de tous les rĂ©gimes arabes gouvernĂ©s par la soldatesque inculte issue de la jahiliya la plus reculĂ©e. Leurs seuls ennemis sont leurs propres frères, quitte Ă  mener leurs concitoyens et leurs pays Ă  la ruine.

  2. Nous les algĂ©-RIENS, nous nous sommes engagĂ©s Ă  soutenir toutes les causes perdues et Ă  engraisser toutes les ONG mercantiles jusqu’au derniers baril de pĂ©trole. Nous avons Ă  99% rĂ©ussi la performance de dilapider tout l’argent du pĂ©trole, et maintenir notre grand pays dans le giron des pays sous dĂ©veloppĂ©s, mal dirigĂ©s, mal fagotĂ©s, arriĂ©rĂ©s et cons. Cette performance est notre fiertĂ©, car nous sommes fières et nous avons le NIF. Nous n’aurons de repos et de satisfaction que le jour oĂą nous irons avec notre gros NIF demander l’aumĂ´ne Ă  l’occident. D’ailleurs, nous y sommes presque : le baril est Ă  30€, bientĂ´t 20€.

  3. Étrange cet article qui ne prononce pas une seule fois son commanditaire le maroc. De plus cet article est bourrĂ©s de contre-vĂ©ritĂ© comme d’habitude pour noyer le poisson. En ce qui concerne le Sahara occidentale il faut vous rĂ©fèrer aux documents de l’ONU, il suffit d’aller sur le site web… Comment un soit disant malien ne peut ĂŞtre solidaire sachant que dans la thèse marocaine une grande partie de l’Afrique appartiendrai au Maroc.

  4. En plus de se dĂ©marquer de l’Etat sahraoui le Mali doit aussi se rapprocher de l’Etat d’IsraĂ«l comme l’ont fait l’Egypte, l’Arabie saoudite en un mot les pays du Golf.
    Presque tous les pays qui nous entourent ont des relation diplomatiques avec l’Etat hĂ©breu mais avec notre politique Ă  la con des annĂ©es 60 nous perdons les bĂ©nĂ©fices d’une coopĂ©ration qui nous aiderait dans bien de domaines.
    Le Mali est -il plus arabe que les arables?

    • Mabuz je suis dĂ©sabusĂ©, tellement tu racontes n’importe quoi. Le Maroc et les pays du golf ont des relations avec IsraĂ«l c’est donc pour cela que sa tourne pas rond. Mais tu devrais dĂ©velopper ta pensĂ©e on ne sait pas oĂą tu veux vraiment en venir

      • Tu sais pas oĂą je veux en venir ?
        Je dis haut et fort que mon pays le Mali doit cesser de soutenir les sahraouis et ensuite que mon pays le Mali doit nouer des relations diplomatiques avec l’Etat d’IsraĂ«l Ă  l’instar de beaucoup de pays Africains. Le problème entre IsraĂ«l et la Palestine n’est pas le notre.
        Un Etat n’a pas d’ami mais un Etat a des intĂ©rĂŞts. Allez y savoir pourquoi les pays Arabes ont trahi la cause palestinienne et soutiennent IsraĂ«l contre la Palestine et d’autres pays Arabes.

Comments are closed.