Bilal Ag Cherif de la CMA rompt le silence : « Nous invitons les FAMA et le gouverneur à regagner, sans délai, Kidal »

17

Le secrétaire  Général  de la CMA, Bilal Ag Cherif, entouré de Mohamed Ould Mohamoud, Sidi Ibrahim Ould Sidati, Ilad Ag Mohamed et d’Almou Ag Mohamed, a animé un point de presse, le samedi 12 Aout,  dans sa suite  de l’hôtel Kimpeski  Elfarouk. La mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger  et  la loi constitutionnelle   étaient les  points abordés par le principal  conférencier.

Dès l’entame de son propos, Bilal Ag Cherif a dénoncé  la lenteur  dans la mise en route du document signé par le gouvernement et les mouvements armés.

« Après deux ans, faisons l’état des lieux. Le constat est amer, c’est pourquoi nous avons proposé des discussions directes pour essayer de trouver des explications aux lenteurs constatée çà et là. En réalité, nous nous rendons compte que même les mesures de confiances n’existent pas. Donc, la mise en œuvre de l’accord n’a toujours pas été abordée, c’est dire qu’on est loin de la paix a fortiori de la réconciliation nationale. Je ne comprends pas pourquoi le gouvernement focalise tout sur Kidal que nous considérons comme l’Azawad. Nous ne comprenons pas que le gouvernement oriente tout sur Kidal, pour distraire le peuple sur la nature des vrais problèmes. L’administration scolaire fonctionne à Kidal, la preuve  est que les enfants de Kidal ont pu effectuer le DEF avec un taux élevé de réussite plus que d’autres localités du Mali. Certains cercles dans la région de Mopti n’ont même pas pu composer. Evitons donc de tout focaliser sur Kidal tandis qu’une bonne partie du peuple malien souffre. Il existe d’énormes problèmes dans les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Ménaka. Il faut une vision d’ensemble, une vue générale de la santé du pays pour bien évaluer ce qui se passe au Mali ». Avant d’ajouter : « la CMA est prête à accueillir les FAMA et le gouverneur, sans délai, à Kidal. Nous avons dit au gouverneur que nous sommes prêts à assurer sa sécurité. Nous sommes aussi disposés pour que le MOC puisse démarrer. Nous l’avons dit au gouvernement, nous l’avons dit à l’armée, nous l’avons dit au Premier ministre, à la MINUSMA, et à l’Imam Dicko. Il faut que l’Etat prenne ses responsabilités et évite d’être pris en otage par les milices qu’il utilise. Depuis la signature de l’accord, nous avons abandonné l’option militaire, parce qu’aujourd’hui, elle ne peut pas être la solution. S’il y a des problèmes communautaires ou intercommunautaires, le cadre de l’accord pourrait nous permettre d’en débattre, dans la transparence et le sérieux requis en la circonstance. La force que la milice gouvernementale veut utiliser contre nous ne marchera jamais. En juin dernier, nous avons convenu avec le gouvernement du retour de l’administration à Kidal. Quelques jours auparavant, nous avions été encerclés à Kidal. La suite est connue de tous. La milice gouvernementale s’est retranchée à Gao pour se préparer avec les moyens de l’Etat, au vu et au su de ce dernier. Quelle confusion ? Comment rétablir la confiance dans un  tel contexte ? Nous voulons  que l’Etat soit au-dessus de la mêlée, qu’il s’occupe de la sécurité de tous les maliens, du retour des réfugiés et de l’administration à Kidal ».

Abordant la loi constitutionnelle, Bilal Ag Cherif a indiqué qu’elle ne comporte pas les points essentiels de l’accord. Il persiste et signe que : « les dispositions relatives à la libre administration, à la régionalisation ne figure point dans le texte voté par l’Assemblée nationale. Le gouvernement a tenté de nous faire comprendre que c’est une loi qui prendrait en compte nos préoccupations. Cette hypothèse ne nous convient guère. Notre souhait est qu’elles soient constitutionnalisées parce qu’il est très facile de changer une loi, comme l’ont fait les gouvernements successifs qui n’avaient pas respectés l’accord de 1990 et de 2006. Le Mali est en transition, Bamako doit continuer à consulter le peuple et à éviter le fétichisme des dates. Il faut un projet de constitution consensuel. La CMA  continue de tendre toujours la main. Nous n’avons aucun problème avec le peuple malien et la jeunesse malienne mais avec le gouvernement du Mali, qui déplace les vrais problèmes.

En outre, Bilal Ag Cherif, soutenu par Sidi Ibrahim Ould Sidati, lance un appel au gouvernement et à la communauté internationale pour qu’une enquête sérieuse soit menée sur les violations des droits humains.

Chahana Takiou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Du n’importe quoi,il faut aimer et faire la paix avec tes propres frères de Kidal avant de parler du mali. Si la France ne te soutenait pas du devait être devant les tribunaux du Mali.

  2. On invite la CMA a reconnaitre vite le lapin politique et militaire qu’elle est en réalité au nord…d’accepter allégrement les fonds d’apaisements qu’elle reçoit en milliards du contribuable malien…de ne pas trop tirer la queue du monstre…de reconnaitre que le peuple malien n’est pas = IBK vice versa! Que la finale de la COUPE DE DIVISION DU MALI-AZAWAD PROXY ET APARTHEID se jouera toujours a BAMAKO et non a KIDAL…. ET LE TROPHÉE RENDU A 1ST AVENUE NYC! Jusqu’à preuve du contraire, KIDAL n’est nulle part “azawad”; c’est une partie de la république du Mali. Cependant, que tout le monde revienne a ses sens, qu’on discute, qu’on s’entende qu’on se unissent contre les violences du terrorisme et de l’extrémisme contre nos populations, qu’on se pardonne, qu’on mette l’avenir de tous nos enfants devant nos yeux, qu’on se unissent tous (bambara, touaregs, arabes, sonrais, peuls etc.) contre le trafic de drogue, contre les conflits intercommunautaires récurrents, contre la corruption et irresponsabilité de l’état malien, contre le terroristes et les extrémistes religieux, contre la pauvreté et la maladie, contre l’exode de nos populations dans des camps des réfugiés, contre les discriminations (raciale, sociale, tribale, de genre, religieux ), contre les violences faites aux femmes et les enfants, contre l’analphabétisme, contre le child labor, contre l’enfant soldat, contre l’injuste etc.. POUR UN MALI FORT, MULTICULTUREL ET UNI…personne ne contestera cela sauf les ennemis de la paix dans ce pays! La CMA est toujours la bienvenue dans ce sens…mais cela ne peut être réalisé avec sa contradiction actuelle dans son rêve d’amasser un pouvoir illimité et incontrôlé dans la zone de Kidal….il lui faut plus de sacrifice et compromis vis a vis de du retour de l’autorité de l’état. Le seul avenir réel et pour la CMA et pour tous les enfants du MALI ne se trouve inéluctablement que dans un Mali fort et juste et prospère pour tous ses enfants. Il est donc temps pour la CMA d’arrêter avec sa traitrise internationale contre le peuple malien…d’arrêter surtout de jouer avec l’avenir des enfants de ce pays! “AZAWAD” ne pourra être qu’une zone infernale des conflits perpétuels dans le désert a cote de laquelle le soudan du sud ne ressemblera qu’a un side show!

  3. Ibk et gouvernement ainsi que les autres institutions doivent démissionne r car il viennent de mentir au peuple.

  4. la France acculée par le soulèvements des maliens demande a ses sbires de lacher du lest.
    mais la donne se complique pour bilal et ses aventuriers car iyad qui les commande a un autre agenda.
    le grand ecart de bilal et algabass entre la France et les terroristes. des turbans tomberont certainement.

    • Amadou “la France acculée par le soulèvement des maliens” lol lol lol lol c’est sur mon frère, il parait (de source fiable LOL!) que macron est terrorisé et que notre “soulèvement” empêche les autorités françaises de dormir!!! Entre la vanité enfantine ou le ridicule effarant de ce type de reflexion, j’ignore ce qui est le plus grave!!! A mon avis, notre “soulèvement” doit également terrifier Trump et Poutine… Lol lol lol houbien?

  5. La jeunesse du Mali, les bella, les sorhai, les bambara, les peul.. ont un problème avec l’Azawad.

  6. Un groupe armée qui dicte sa loi à un état sur son propre territoire: “retour”, “accueil”, “Nous sommes aussi disposés”… Ô que j’ai mal au coeur!

    Mali = un pays francofou dans toute sa splendeur!

  7. Bilal ag-Acherif et sa Coalition Mafieuse Apatride ont tout obtenu de IBK, surtout la prise en otage de Kidal depuis 4 ans.

    Selon l’adage des touareg “si tu donnes la main à un presemptueux, il te prendra l’épaule “, les Ichoumar, avant hier mercenaires battus de Kadhafi, hier chacals debandes par Sarkozy au Mali , reçus royalement par ATT, adoubés et chouchoutés par IBK , ont eu un Désaccord qui leur accorde des avatages énormes pour des voyous qu’ils sont, ne se satisfaisant pas de cela, il réclament le remplacement de la Constitution par le Désaccord pour avoir finalement , le beurre , l’argent du beurre et le berger-fermier du Parc des chèvres maliennes (imagées les populations) IBK qui devient ainsi l’esclave de Bilal, Djeri Maiga restant toujours son masseur et cuistot .

    Sincèrement

  8. Bilal toi tu est un vrais Musilmant? Je doute, car un vrais musilmant doi pas contune a change ca parol comme un Camelion.
    Pourquoi les Milices doi pas rentre a Kidal? Il sont pas des Kidalois?
    Laisse nous rencont des histoire.

  9. C est la vérité. ce gouvernement ne vaut rien. A commencer par le Ministre des Affaires étrangères et de la cooperation internationale et sa clique de voyous. Vivement un Ministre des AE issu de la CMA.

  10. C est la vérité. ce gouvernement ne vaut rien. A commencer par le Ministre des Affaires étrangères et de la cooperation internationale et sa clique de voyous. Vivement un Ministre des AE issu de la CMA.

  11. C est la vérité. ce gouvernement ne vaut rien. A commencer par le Ministre des Affaires étrangères et de la cooperation internationale et sa clique de voyous. Vivement un Ministre des AE issu de la CMA. Ce Diop est un battard.

  12. “NON a l’imposture”

    “Abordant la loi constitutionnelle, Bilal Ag Cherif a indiqué qu’elle ne comporte pas les points essentiels de l’accord.”
    J’espere que Me TIPO TIPO rendra son tablier demain pour son honneur …

    • “NON a l’imposture”

      L’opinion publique fait mouche plus que la kalachnikov…

      Bravo a l’association “WAATI SERA”

      • “NON a l’imposture”

        “Nous n’avons aucun problème avec le peuple malien et la jeunesse malienne mais avec le gouvernement du Mali, qui déplace les vrais problèmes.”

        c’est de la MOQUERIE ou de la FOLIE ?

        Aidez moi,SVP !

    • Mon frère, si Tapo avait le moindre sens de l’honneur, ça se saurait depuis le temps…

Comments are closed.