CDI médiation : La branche de Tombouctou appelle à l’union sacrée

0

La Commission Démocratique Indépendante de médiation (CDI),  antenne de  Tombouctou, a lancé un vibrant appel aux leaders religieux et les autorités de Bamako de maintenir le calme et prôner le dialogue afin de sauver l’essentiel. Cet appel est intervenu lors d’une rencontre entre les membres de la CDI, le dimanche 14 avril 2019, à Tombouctou.

«J’invite les leaders religieux et les autorités de Bamako à maintenir le calme et prôner le dialogue afin de sauver l’essentiel, sinon les retombés seront dures pour les régions du Nord». C’est par ces mots que le président de la Commission Démocratique Indépendante de médiation (CDI)  antenne de Tombouctou, M. Youssouf Cissé, s’est adressé aux autorités.

Le président de la CDI médiation Tombouctou, le très respectueux Youssouf Cissé, met les pendules à l’heure. L’homme intensifie avec les autres camarades de la CDI de sa zone la vulgarisation des objectifs de leur commission.

 

«Nous organisons les conditions de retrouvailles avec tous les enfants de notre Mali pour que nous partagions nos préoccupations et ensemble, trouver les solutions pour les résoudre. Nous sommes déterminés à résoudre les sources de conflit au sein de nos différentes communautés», nous confie le président Cissé.

Signalons qu’à partir du 27 avril, la CDI Médiation entend organiser une grande caravane humanitaire communément appelée, selon eux, «Opération Ramadan». Il s’agit d’après M. Cissé d’amener des vivres et non vivres aux habitants de plusieurs zones comme Bandiagara, Koro, Djenné, Bankass, Youwarou, Ténenkou et Douentza.

Ce qu’il faut souligner, c’est que cette commission démocratique indépendante de médiation fait la fierté du peuple malien car, ces jeunes cotisent pour mener leurs activités partout au Mali, sans l’aide de qui que ce soit. «Nous avons besoin du soutien de tous les Maliens pour aider nos concitoyens de ces localités», a conclu M. Makan Sidibé, président national de la CDI.

Ousmane DIAKITE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here