EUTM : Werner Albl remplace Franz Xavier Pfrengle

0

Le 33e Bataillon du génie militaire a servi de cadre à la cérémonie de passation de la Mission européenne d’entraînement (EUTM) des Forces armées maliennes le vendredi 18 décembre 2015. Elle a regroupé les chefs d’état-major, les officiers, les sous-officiers et les militaires de rang. Elle était présidée par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le colonel-major Salif Traoré.

L’EUTM est une mission européenne déployée le 18 février 2013 suivant la résolution 2085 du Conseil de sécurité des Nations unies. Elle a pour but de refonder l’armée malienne. Elle était commandée par le général de division allemand Franz Xaver Pfrengle jusqu’à ce jour 18 décembre 2015. Il a passé le témoin à Werner Albl.

Cinq temps forts ont marqué la cérémonie. Il s’agit d’une prise d’arme au son des fanfares, la présentation des généraux sortant et entrant, la décoration dans un premier temps du général Franz Xaver Pfrengle par le ministre Salif Traoré suivi d’un discours du général en fin de mission dans notre pays et la décoration de généraux et colonels-majors de l’armée malienne félicités par l’ambassadeur de l’UE et le ministre de la Sécurité, suivie de la passation symbolique.

Pour le général de brigade Franz Xaver Pfrengle, le temps est passé trop vite parce qu’il aurait aimé avoir plus, ce qui témoigne éloquemment de l’hospitalité malienne et une cohabitation heureuse avec ses collaborateurs.

Quant au général Werner Albl, il s’est dit heureux de prendre le commandement de la Mission et d’avoir eu la chance de rencontrer des personnes qui ont beaucoup travaillé avec les FAMa. Il s’est dit conscient de l’ampleur de la tâche qu’il l’attend.

Comme pour reconnaître le travail bien fait, Franz Xaver Pfrengle a été décoré officier de l’Ordre national à titre étranger. Des officiers maliens ont été aussi récompensés avec des médailles européennes de la politique de sécurité de défense commune. Il s’agit du général de division Mamadou Lamine Ballo, le chef d’état-major adjoint, le général Didier Dackouo, les colonels-majors Gaoussou Coulibaly, Abdramane Baby et Moustaph Drabo.

Zoumana Coulibaly

PARTAGER