Les leaders du MNLA devenus des SDF à Ouaga

10

MNLA Le Nord malien ou la Crimée AfricaineAprès la chute brutale de leur mentor, désormais réfugié à Yamoussoukro, en Côte-d’Ivoire, les leaders du MNLA sont devenus des SDF (Sans Domicile Fixe) dans la capitale burkinabè. Certains ont pris leurs jambes à leur cou ; d’autres préfèrent se terrer dans les villas, louées à grands frais par Blaise Compaoré, qui leur assurait le couvert et le gîte.

Circulant à bord de rutilants véhicule 4X4, ils menaient un train de vie princier sous le regard impuissant des Burkinabè. Bien plus, ils se comportaient au « pays des hommes intègres » comme des éléphants dans un magasin de babioles. En toute impunité. Avec l’argent que leur versaient leurs lobbies, la plupart des leaders du MNLA se sont lancés dans les affaires à Ouagadougou. Ils ouvert des boulangeries, des supermarchés……. C’est pourquoi ils multiplient les embuches sur la route de la paix. Un accord de paix signifie, la fin de leurs privilèges.

Mais ce qui devrait arriver, arriva. A l’issue du soulèvement populaire, qui a enregistré une vingtaine de morts et une quarantaine de blessés, Blaise Compaoré, leur protecteur, a été chassé du pouvoir.

Incapables de retourner à Kidal et partant, dans les régions septentrionales du Mali après les exactions auxquelles ils avaient soumis les populations civiles, les leaders du MNLA et du HCUA errent, désormais, dans la nature. Comme des fous dans un cimetière. Pour les Burkinabè, plus question d’accepter sur leur sol des « individus qui ont osé prendre les armes contre leur propre pays ».

Une seule question, désormais, sur toutes les lèvres : accepteront-ils maintenant de signer un accord avec le gouvernement malien ?

A quelque chose, malheur est bon !

Oumar Babi

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Oui le seigneur ne dort pas, nous vivons avec nos frères touaregs partout au Mali,ils sont respectés par tous,ceux impliqués auront le châtiment divin.

  2. Vraiment chers frères des mouvements armées du nord, faites tout pour qu’il ait une entente au nord du Mali et dans l’ensemble du pays en particulier. Cet pays nous appartient tous, comme vous parlez du développement des régions du nord, faites des propositions et faites tous pour la communauté internationale les garantisse. Sinon le pays nous appartient tous et aucune ethnie du nord ne peut vivre l’une sans l’autre encore moins les autres ethnies du Mali. On s’est trop marié entre nous nord-sud et il y’a trop d’enjeu, au début j’étais trop choqué de vous mais hélas, c’est comme dans une famille quand les enfants se querellent ils n’accepteront jamais que quelqu’un de l’extérieur vient frapper ou manquer de respect à un autre membre de la famille. À cause de votre lutte sûrement le nord va bénéficier de beaucoup de projets de même le Mali donc comprenons nous et revenez à la maison. Encore une fois le Mali nous appartient tous et que le Tout Puissant guide nos pas, Amine. 😥 😥 😥

  3. Ils reviennent seulement a leur était naturel.Ils ont toujours été des Sdf.C’est la nature qui reprend ses droits.

  4. selon laura bagbo dieu ne dor pas
    tous les ennemis du mali seront punis 😆 tot ou tard si dieu dieu le veux

  5. selon laura bagbo dieu ne dor pas
    tous les ennemis du mali seront punis 😆 tot ou tard si dieu dieu le veux
    😆 😈 🙄

  6. 8) “…Après la chute brutale de leur mentor, désormais réfugié à Yamoussoukro, en Côte-d’Ivoire, les leaders du MNLA sont devenus des SDF (Sans Domicile Fixe) dans la capitale burkinabè…”

    Et alors ? on s’en fiche 👿 “Souroukou djou founou na baa ka mou ?

    “…accepteront-ils maintenant de signer un accord avec le gouvernement malien ?

    🙄 ils ont intérêt, de toute façon, s’ils s’entêtent, on avancera sans eux, puisqu’ils ne représentent pas ceux qu’il prétendent représenter…

    • frère Sèkè bravo on s’en tape carrément qu’ils crèvent tous .
      ceux ennemis de la nation malienne .

  7. NE VOUS EN FAITE PAS POUR CES SDF:la petite france se rabaissera toujours et ses élico sont disponobles pour leur exfiltration vers la cote d’Ivoire.

Comments are closed.