Lutte contre le terrorisme : Quatre auteurs des attaques de Misseni et Fakola arrêtés

1

Nouvelle attaque : La ville de Misseni (Sikasso) attaquée cette nuitActivement recherchés par la DGSE malienne depuis leurs forfaits dans les deux villages du Cercle de Kolondièba, Hamadi Niagando, l’adjoint du chef de la Katibat Halid  Ibn Walid et son groupe financés par Iyad Ag Rhaly s’étaient refugiés dans la forêt de Sama sur la ligne de frontière ivoiro-malienne. Ils y ont été délogés à la suite de l’opération de ratissage des Forces armées maliennes. Le groupe s’est dispersé et Niangado qui est le gendre du leader du Sud de la Katibat, Souleymane Keïta et ses Lieutenants se sont retranchés dans le village de Tingrela sur le territoire ivoirien, en prenant soin de changer leurs identités. Leurs attitudes suspectes ont réveillé les soupçons des chasseurs « Donso » des villages frontaliers ivoiriens qui les ont interpellés et remis à la police ivoirienne.

Au regard de leur nationalité malienne, les forces de sécurité ivoirienne ont voulu les conduire au de là de la frontière, lorsque la DGSE malienne a attiré leur attention.

Ils ont été donc remis au service antiterroriste de la DGSE malienne.

Ils ont tous reconnus être membres de la Katibat Halid Ibn Walid au compte de laquelle ils ont reçu une formation au maniement des mines, pièges et explosifs au niveau de la mine d’Or de Ganakoro en Côte d’Ivoire. Et d’ailleurs, c’est sur ce site d’orpaillage  que le groupe s’est constitué.

Après les reprises des localités du Nord du Mali, les islamistes du Sud qui avaient rejoint les groupes djihadistes se sont repliés sur leurs terroirs respectifs avant de converger vers les zones d’orpaillages. Grâce au financement du leader d’Ancardine, Iyad Ag Rahly, le groupe a commencé à se reconstituer et Souleymane Keïta activement recherché a été bombardé responsable d’Ancardine du Sud. C’est d’ailleurs ce dernier qui  recrute les potentiels candidats au djihad. Les quatre individus cités ont un lien avec les éléments qui ont perpetré la serie d’attaque sur  les positions des forces de sécurité malienne et de la Minusma à Bamako.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. LE GATTIA A BIEN FAIT DE LES BOTTER LES DERRIERES A MENAKA ET A ANEFIS………………TRES BIEN FAIT ……….CES BANDES CRIMINELLES……….MNLA ET CMA ET ASSOCIES MERITAIENT UNE TELLE HUMILIATION …………..

    “S` IL EST VRAI QUE LE MNLA ET ASSOCIES ONT FAIT SOUFFRIR LES POPULATIONS PAISIBLES DU NORD MALI…….”

    QUE LA MALEDICTION DIVINE S`ABATTE SUR LES RESPONSABLES DE CES GROUPES ET TOUTE LEUR DESCENDANCE…..QUE LA VOLONTE DIVINE SOIT FAITE SUR CES FAUTEURS DE TROUBLES EGOCENTRIQUES ,CLANIQUES CRIMINELLES………….”
    😯

Comments are closed.