Nord du Mali : Le Mouvement Arabe de l’Azawad réjoint la Plate-forme

3

Des chefs de fraction, responsables, leaders et notabilités ressortissants de Ber, (Région de Tombouctou), du mouvement Arabe de l’Azawad (MAA) ont officialisé mardi dernier leur adhésion à la Plate-forme.

C’était lors d’une conférence (à la Maison de la presse) au cours de laquelle ils ont aussi réaffirmé leur attachement à l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale en vue de préserver l’unité nationale, la laïcité et l’intégrité du Mali.

La rencontre s’est déroulée en présence des représentants du mouvement Arabe de l’Azawad et de la Plate-forme.

Lisant la déclaration, Mr Sidi Mohamed Ould Mohamed a porté à l’attention du chef de file de la médiation internationale, l’Algérie, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies au Mali, chef de la MINUSMA, les autorités du Mali ainsi que l’opinion nationale et internationale que désormais, après une analyse minutieuse de la situation du nord du Mali et tout ce qui s’y passe, le MAA n’entend plus se laisser embarquer dans des aventures guerrières injustifiées ou pour des raisons inavouées.

Selon lui, Il est  incompréhensible que nos populations continuent d’être instrumentalisées à travers des marches contre la République et conduites dans des conflits fratricides. Parce que, expliquera, Mr Ould Mohamed, l’Accord issu du processus d’Alger signé par la CMA et la Plateforme évoque, de façon claire, la préservation de l’unité nationale, la laïcité et l’intégrité territoriale du Mali.

« C’est pourquoi, nous avons souhaité faire cette déclaration devant les frères de la Plateforme avec lesquels nous comptons tout mettre en œuvre pour privilégier le combat pour la paix et le développement au bénéfice de nos populations qui ont tant souffert », a réaffirmé le porte-parole du MAA.

Enfin, le porte-parole du MAA, Mr Sidi Mohamed Ould Mohamed a sollicité au peuple malien de bien vouloir leur pardonner et de prier pour le retour de nos frères égarés à la République. Peuple malien.

Djibril Kayentao

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Si une partie mauresque du CMA (Comité mafieux narcotrafric, terroriste salafiste des kel Adagh Idnan et Ifoghas de Kidal) rejoint la Plateforme, ce que les pâturages de l’Azawad Nord-Ouest (région de Tombouctou) et de l’Adagh-Timetrine (région de Kidal) ne sont plus bons pour les narcotrafiquants maures Barabiches de Ber.

    Ces transhumants sahariens vont rejoindre les maîtres arabes Lemhar narcotrafics (Air Cocaïne) du Tilemsi de Gao qui contrôlent, financièrement et militairement, la Plateforme déformée par la présence du koroboro Harouna Toureh qui ne sait faire que l’avocatérie du Diable.

    L’objectif ultime de mettre dans la même phalange narco les deux Mouvements Arabes de l’Azawad (MAA) qui, en bons opportunistes, n’ont pas mis leurs affaires louches dans le même panier à crabes azawadiens (CMA et Plateforme) est de mettre en place un puissant cartel saharien de la drogue dans le segment, qui va du Sahara Occidental à la Libye,démarre dans « le triangle des Bermudes » sahariennes des maures Rguéibats des camps POLISARIO de Tindouf (en Algérie), passe par Anefis-Tabankort au Mali (Imghad-Gatia) et par le Nord du Niger où le passage de la drogue est contrôlé par les narco touaregs et arabes du Niger qui ont leurs soutiens politiques bien planqués à Niamey.

  2. Soyez les BIENVENUES dans le giron ….
    Vive la Paix et la Réconciliation au Mali
    Vive la Fraternité,
    Vive l’Union sacrée contre toute forme de violence
    Allah bénit le Mali

  3. Enfin vous avez compris MAA il vous a manipulé Mali n’est peux pas Être divisé

Comments are closed.