Plateforme des jeunes du Mali : « Non à la partition du pays »

0

Le Centre International des Conférences de Bamako était plein à craquer, le 26 octobre 2014, de jeunes de la Plateforme « An Té Son » pour défendre l’unité nationale du Mali. Cette cérémonie a enregistré la présence du ministre l’emploi et porte parole du gouvernement, Mahamane Baby et tous les leaders jeunes du Mali.

Dans son discours de bienvenue, le porte-parole Plateforme des jeunes du Mali « An Té Son », l’honorable Moussa Timbiné soutint qu’aujourd’hui est un jour ou tremblent les ennemis du Mali, de voir la jeunesse, debout et unie comme un seul homme, sans distinction , sans cloison, sans barrière de Kayes à Kidal, unie derrière son unité, son intégrité et sa laïcité.

« Nous sommes un pays, une nation ou nos divergences idéologiques ne nous empêchent nullement de nous acquitter de notre devoir d’unité derrière les intérêts supérieurs du Mali. Tous les Maliens sont frères et tous les Maliens ont leur place au Mali, au milieu de leurs frères. Rien ne doit nous tromper ou nous détourner de toutes ces choses heureuses qui nous unissent et qui continuent de faire notre force individuelle et collective. Nous devons laisser les rancœurs et les ressentiments, nous devons dominer nos peurs d’un jour pour regarder ensemble l’horizon au-delà de nos personnes, de nos partis de nos intérêts et de nos regroupements spécifiques », a-t-il souligné.

 

Dans une déclaration lue par le président chargé de la Relation Publique, Alfousseyni Abba Maiga déclare : « Nous,  jeunes du Mali, convaincus qu’ils n’y a de solution véritable et durable à la cirse actuelle que globale, nous nous engageons en toute confiance pour la construction d’un Mali meilleur par son unité, sa stabilité, et sa diversité ; invitent les autorités , invitons les partenaires et amis du Mali à faire preuve de vigilance dans la conduite des négociations de paix pour ne pas tomber dans le piège des séparatistes ; demeurons convaincus que « Kidal respire le Mali » ; exhortons les autorités du Mali à tirer tous les enseignements utiles des crises successives ou récurrentes du nord afin que le prochain Accord puisse définitivement garantir la paix et la stabilité de notre pays ».

A cet effet, ils refusent toutes les velléités séparatistes sous toutes leurs formes, qu’il s’agisse d’autonomie, de fédéralisme ou l’indépendance. Ils ont, enfin, remercié les partenaires du Mali, notamment, la  Minusma, la France et Barkhane pour leur soutien indéfectible aux FAMA dans leur mission de défense et de sécurisation du territoire ».

Après avoir reçu la déclaration de la Plateforme des mains d’Amadou Koita, chargé à la communication de la plateforme, le ministre l’emploi et porte parole du gouvernement, Mahamane Baby, dira que  la mobilisation unitaire des jeunes autour du Mali prouve que l’avenir de notre pays est d’Unité, de paix, de développement. Il a exhorté les jeunes du Mali a rester mobilisés derrière le Mali et ses intérêts.

Lassana

Commentaires via Facebook :

PARTAGER