Le terroriste Iyad Ag Ghali est-il protégé par la France ?

5
Iyad à la tête d’une nouvelle organisation: faut-il avoir peur ?
Le bombardement «par erreur» dans la nuit du 23 au 24 octobre dernier par les troupes de l’opération Barkhane d’un camp de l’armée malienne à Abeïbara, qui a coûté la vie a 11 soldats maliens, amène encore nombre d’observateurs au Mali à donner du crédit à l’idée selon laquelle la France a mené le raid uniquement dans l’intention de tirer d’une mauvaise passe Iyad Ag Ghali, l’actuel chef du groupe terroriste Jamaat Nosrat Al-Islam Wal-Mouslimin. Les Maliens croient dur comme fer que le Targui est protégé par les Français auxquels il sert d’alibi pour maintenir une présence militaire au Sahel, non loin de la frontière algérienne.

L’idée est aujourd’hui tellement enracinée dans les esprits des Maliens que le président français Emmanuel Macron s’est senti obligé, lors de sa visite la semaine dernière à Niamey, de nier l’existence de tout contact entre Paris et l’ancien rebelle touareg. Iyad Ag Ghali est «un terroriste et un criminel» contre lequel la France mène la guerre sans la moindre négociation, a déclaré Emmanuel Macron. «Il n’y aucune négociation sur la personne que vous avez évoquée. C’est un terroriste et un criminel, il n’y a qu’à mener la guerre contre lui de manière claire», a ajouté Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse à Niamey, alors qu’un journaliste lui demandait si Ghali était l’objet de «tractations impliquant la France».

Le chef de l’Etat français a balayé également d’un revers de la main les rumeurs évoquant la possibilité que l’ancien chef d’Ansar Eddine soit coaché par les Algériens : «La France la mène de manière claire, avec des femmes et des hommes courageux qui risquent leur vie contre ses troupes et feront tout pour les neutraliser, avec des forces du G5 qui sont dans la même clarté opérationnelle. Et, si j’en crois ce qui m’a été dit, la même clarté et la même détermination de la part de toutes les puissances de la région.» Emmanuel Macron est, rappelle-t-on, venu le 6 décembre dernier à Alger où il a eu des entretiens avec les autorités sur le Sahel notamment.

Cette mise au point faite, reste à savoir maintenant pour qui roule vraiment le chef Jamaat Nosrat Al-Islam Wal-Mouslimin. Les spécialistes du dossier disent avoir leur idée.

S. S.

Source: apanews.net 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. À partager largement et absolument sur les réseaux sociaux. Prière de traduire aussi dans d’autres langues.
    Le salut des noirs africains passera par là en 2018. Révolte générale et internationale des noirs du monde entier contre la destruction systématique des pays d’Afrique noire par la France.
    Boycotte de tous les produits et services français par les noirs du monde entier !!!
    ———-
    Anti Français
    1 Jan 2018 at 11:37
    La France fait tout le temps le contraire de ce qu’elle prétend faire. C’est le pays le plus raciste, le plus fasciste, le plus naziste, le plus hypocrite, le plus lâche et le plus nuisible de la planète.
    Regardez comment ils maltraitent les noirs en France tout en affirmant sur tous les toits du monde que les noirs africains francophones sont les amis de la France. Combien de noirs ont été sodomisés par la police française en France ?
    Combien d’enfants maliens, centrafricains, ivoirien, gabonnais et d’autres pays africains sous occupation militaire française, sont régulièrement victimes de toutes sortes d’abus sexuels de la part l’armée de Pd et de pédophiles française ?
    Combien de noirs africains ont été massacrés par des dictateurs imposés et protégés par la France en Afrique ?
    Combien de noirs africains sont massacrés dans les sales guerres que mène la France en louche contre les noirs africains ?
    Jeunesse africaine, révoltez vous et chassez tous les cafards rougeâtres français d’Afrique avant qu’ils ne parviennent à vous exterminer tous !
    Les français ne veulent pas de vous en France, donc chassez les de votre continent et boycottez tous les produits et services français. Ne les permettez plus d’exploiter vos immenses ressources naturelles pour alimenter leurs usines qui donnent du travail aux blancs et laissent les noirs dans la misère, la famine, l’esclavage et la mort en méditéranée.
    SVP partagez largement sur les réseaux sociaux:

    Comme les racistes français disent que la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde, alors la jeunesse consciente d’Afrique leur répond que l’Afrique ne peut pas continuer à recevoir toute la merde produite par la France !!!

  2. Concernant Iyad Ag GHALI , rien n’est clair. Depuis 2012 il vit entre l’Algerie et le Nord du Mali sans aucune inquiétude . S’il ne bénéficie pas de protection , parlons alors d’inefficacité des forces présentes partout au Mali, les effectifs de la MINUSMA, Force Française Barkhane, armée malienne, les groupes armés signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation , l’Algerie désignée comme médiateur dans ce conflit, aucune force ne parvient à le mettre hors d’état de nuire. Pourtant il se déplace avec sa troupe à l’intérieur des régions du Nord, du centre , du sud et en Algérie . Personne ne veut croire que Iyad Ag GHALI fait l’objet de recherche pour terrorisme (un criminel). En tout état de cause, parmi les forces engagées sur le théâtre des opérations de lutte contre le terrorisme, il y’a incontestablement la complicité de quelqu’une entre la France, l’Algerie et la MINUSMA. Iyad Ag GHALI se déplace quand il veut, se rend partout ou il veut, certains responsables des groupes armés sont en contact avec lui. Cet homme n’est pas caché ! Je vais plus loin , en disant que certains chefs de la CMA sont en contact direct et prennent même des instructions auprès de Iyad Ag GHALI. En tout cas , le cas Iyad Ag GHALI réserve encore des mystères . Si les soldats américains étaient sur le terrain comme celles citées plus haut, Iyad Ag GHALI ne serait pas libre à fortiori mener des attaques meurtrières dans les rangs de l’armée malienne, ce qui se comprend , limitée dans ses mouvements puisque la force française Barkhane à interdit l’armée du Mali d’entrée dans la ville de Kidal, mais des morts parmi Barkhane et la MINUSMA, ce qui est vraiment incompréhensible . C’est pourquoi, au Mali ils sont rares ceux qui croient que Iyad fait l’objet de recherche.

    • Ce qui est sûr, Iyad Ag GHALI n’est pas recherché par personne. Tous ces militaires de la MINUSMA et Barjhane sont dans la région de Kidal, sa Residence , aussi il voyage avec ses hommes au Mali et en Algérie . Une chose est sûre , il y’a un contrat qui lie Iyad et la communauté internationale soit par l’intermédiaire de la France ou de l’Algérie. Malgré les crimes qu’il commet au quotidien , cet homme bénéficie d’une forte protection . Aussi la composante CMA à en son sein des gens acquis totalement pour lui . Nos partenaires vont nous faire dormir pendant longtemps , mais la vérité finira par triompher . L’armée malienne ne peut rien, dans la mesure ou ses mouvements sont limités , mais les éléments de la MINUSMA et Barkhane vont partout dans le Nord. À présent si Iyad et ses hommes continuent de massacrer des gens, vraiment il y’a de quoi à avoir froid dans le dos. Cette occupation du Mali à plusieurs facettes, la France veut rester aussi longtemps que possible, la MINUSMA de même , l’Algérie ne veut pas voir le Mali en paix.

  3. Un français n’est pas un africain. C’est seulement en Afrique que l’on dit ce qu’on fait pas et fait ce qu’on ne dit pas. Vous êtes parmi les rares tarés à croire que la France protège Iyad, pas les maliens.

  4. Vraiment les journalistes Maliens sont étonnants. Quelle est cette question qui taraude tant leurs esprits? La position de l’Algérie est on ne peut plus claire. L’état Malien a violé le pacte qui le liait à l’Algérie, à propos de la base de Téssalit, que convoite la France depuis le lendemain des indépendances. La France voulait s’en servir comme base ainsi que les Américains. Modibo Keïta qui avait des liens très solides avec l’Algérie de Ben Bella son ami, a toujours opposé une fin de non recevoir aux Français, qui ont fini par le faire renverser. Dès l’accession au pouvoir de Moussa Traoré, le pacte a été renouvelé, ainsi qu’avec les présidents qui l’ont succédé. Il a fallu que Juda en la personne de IBK arrive au pouvoir pour briser un pacte vieux d’environ soixante ans. La réaction de l’Algérie ne s’est pas fait attendre. Aussitôt après cet acte inamical de la part des autorités Maliennes, l’Algérie accorda à Iyad Ag Ghaly le gîte et le couvert. Une grosse épine tirée du pied du terroriste auquel il manquait une base de repli, la Mauritanie, qui pourtant est une amie des djihadistes, a refusée toute activité de Iyad sur son territoire. Fort de cette quiétude retrouvée, depuis son abris Algérien, Iyad dirige tranquillement ses troupes, qui ont multiplié les attaques ces derniers temps, bénéficiant de l’avantage du repli en Algérie, ils harcèlent les forces à leur poursuite. Ce n’est par hasard, que Macron lors de sa visite à Gao, a exhorté les autorités Algériennes à livrer Iyad. La France ne protège pas le terroriste. Ce qui peut être reprocher à la France par contre, c’est d’avoir laisser Iyad s’échapper, lors de l’échange des otages contre la libération des djihadistes détenus par le Mali. En quelque sorte, la France l’a laissé filer. Elle pouvait le neutraliser, mais il fallait respecter l’esprit des accords qui soutenaient l’échange de prisonniers. L’asile accordé au terroriste par les Algériens est en représailles contre l’attitude de IBK qui, pour faire plaisir à son ami Hollande, a sacrifié le pacte en octroyant la base de Téssalit à la France. Et le plus extraordinaire, c’est que l’Algérie ne participe pas au G5. Ce qui ne manquera pas de poser quelques problèmes à l’avenir. L’Algérie acceptera t-elle de stopper les djihadistes qui tenteraient de franchir ses frontières pour échapper à leurs poursuivants de Brakhane, Minusma ou Famas? Une autre épine dans le pied du G5 à venir.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here