Lettre à Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako

24

Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako,

C’est avec force indignation que je vous ai lu, au fil d’un communiqué faisant état de votre prétendu « étonnement » à propos du secret de polichinelle dont le Très Respecté Salif KEITA s’est fait porteur à l’intention du Président IBK.

De prime abord, votre statut de diplomate vous commande de remuer votre langue dix fois avant de choisir à qui vous adresser, sur quoi et comment. Et, ç’en est devenu votre exercice favori, autant je vous ai récemment entendu vous adresser – directement (quelle outrecuidance !) – au Président de l’Assemblée nationale du Mali à propos des déclarations d’un Honorable député du Mali faites au cours de débats en plénière (constitutionnellement couverts par l’immunité parlementaire malienne), et ce, avec une bien osée désinvolture de votre part.

Mais cette fois-ci, ç’en est trop ! Vous vous attaquez à notre SALIF KEITA NATIONAL, notre Monument Vivant ! Vous vous êtes autorisé au-delà de ce qui est permis à un simple représentant diplomatique !

Vous, vous êtes simple Ambassadeur de France à Bamako, tant pis !

Notre Respecté Salif KEITA est l’Ambassadeur du Mali auprès du reste du Monde, l’Ambassadeur de la Musique et de la Culture maliennes auprès de tous les Citoyens du Monde, titre qu’il arbore depuis des lustres !

C’est sans commune mesure, et cela est d’autant plus vrai et vérifiable que personne ne vous connaît ici qu’à travers vos piètres sorties médiatiques (un diplomate, vous dites !) qui n’ont d’égal que le dédain et l’indignation que le Peuple malien ressent, à votre endroit, en ces heures sombres de son histoire.

Au lieu pondre à la pelle vos communiqués aux relents néocolonialistes et condescendants, l’orthodoxie diplomatique vous aurait commandé, à tout le moins, de vous adresser au Ministère des affaires étrangères du Mali, ou au mieux à en référer à votre patron, son homologue français, qui se chargerait, s’il le juge nécessaire, d’en toucher mot à la chancellerie malienne. C’est « diplomatiquement » simple et basique !

Au demeurant, ne touchez plus à notre SALIF NATIONAL, un des Trois Plus Illustres KEITA que notre histoire connaît : Soundjata KEITA, le fondateur de l’Empire du Mandé au 13ème Siècle, Modibo KEITA, le Père de l’indépendance du Mali au 20ème Siècle, et bien sûr Salif KEITA NATIONAL, en ce 21ème Siècle, mondialement renommé et inscrit à l’équivalent de notre Panthéon (pour vous permettre d’apprécier l’ordre de valeur que cela pourrait représenter chez vous !),… Peut-être même, si la liste devrait s’égrener, arrive un autre KEITA, Salif le domingo du football malien, … et certainement pas celui que vous prétendez défendre dans votre fade communiqué… car sa forte soumission à la France macronienne le déclasse au loin, dans la liste de nos illustres KEITA à distinguer dans le combat pour l’honneur et la dignité du MALI. Souffrez que vous en soyez averti !

SALIF KEITA parle à son Kôrô, et qui plus en Malinké ! De quoi je me mêle ! Ce qu’il y dit en langue authentiquement malien, comme les textes de ses créations artistiques (c’est un véritable créateurs, et c’est peu le dire) et ses compositions musicales sont des universités pluridisciplinaires à côté des élucubrations d’un diplomate en mal d’inspiration !

Salif Kuma ! Parle et sois la voix des sans voix ! L’histoire retiendra que tu as joué ta « partition », autant en musique qu’en citoyenneté !

Mais venons-en aux faits, Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako !

Nicolas NORMAND, votre illustre devancier a clairement écrit et défendu au fil de la presse que le gouvernement français « a donné le Nord du Mali aux séparatistes… » (TV5Monde : Nicolas NORMAND : https://youtu.be/jfvek70LxlY ). Vous en dites quoi, Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako ?

Déclenchée en janvier 2013 pour stopper les colonnes djihadistes à l’entrée de Konna, l’Opération française “SERVAL” a été l’occasion de forcer la main au gouvernement malien de « redemander » une intervention au sol contre une intervention simplement aérienne, comme initialement demandé à la hiérarchie politico-militaire française (voir l’émission «Cellule de crise» : https://youtu.be/YhRg3DGq6u4 ). C’est d’ailleurs, vous le verrez plus bas, ce qui lui a permis de mettre des garrots aux mollets de l’armée nationale. Vous en dites quoi, Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako ?

Quelques semaines après l’intervention française de l’opération Serval, l’Ambassadeur français, Christian ROUYER, qui avait fortement déconseillé et s’était catégoriquement opposé à la collaboration de l’armée française avec les rebelles touarègues, a été démis de ses fonctions (voir idem «Cellule de crise» : https://youtu.be/YhRg3DGq6u4). Vous en dites quoi, Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako ?

Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako, je vous demande de voir le déroulé des faits et les circonstances de l’intervention française au Mali, et de son évolution subséquente.

Cette émission télévision, Cellule de crise, ci-haut citée, est commentée par le journal Le Parisien comme suit : « Cellule de crise revient avec son atmosphère high-tech crépusculaire pour révéler la genèse de l’opération Serval ».

Et c’est bien à propos de le dire ainsi, car il y est expliqué (en réel et par reconstitutions) comment les autorités françaises avaient pu suivre, depuis des mois, l’évolution en temps réelle de la situation dans les Régions du Nord du Mali, dans une « atmosphère high-tech », de renseignements technologiques, de satellites, de drones à vision nocturne et thermique, d’écoutes téléphoniques et satellitaires, d’avions de surveillance et d’escadrilles supersoniques, d’opérations « combinées » utilisant divers moyens plus ou moins complémentaires, etc. Nous étions en 2012 et début 2013, et il y avait quasiment pas de moyens de renseignement humain bien élaboré au sol.

Pourtant, c’est à partir de postes d’observation et de renseignement en France ou d’autres pays de la sous-région sahélienne que l’armée français est arrivée, en appui avec les troupes maliennes ragaillardies par cette aide salvatrice, à stopper net avec une fulgurante efficacité la percée djihadiste sur le verrou de Konna et les goulots de Nampala et Diabaly, et de mener une chasse à l’homme systématique des colonnes terroristes en débandade, jusque la vallée de l’Amétataye, dans les confins des montagnes de l’Adagh des Ifoghas ou de l’Adagh d’Ouzzeïne et au-delà dans le Tanezrouft à la frontière algérienne ou même dans leur fuite vers les forêts du Wagadou à la lisière de la Mauritanie, voire en repli vers le Sahara Occidental.

En une dizaine de jours, le tour est joué : mission accomplie ! Sauf qu’à quelques encablures de Kidal, l’armée malienne est éconduite… au nom de quoi ! Allez savoir ! Et même là, certains djihadistes furent triés sur le volet et adoubés, d’abord en Mouvement islamique de l’Azawad (MIA) vite converti en Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), aux apparences djihadistes moins criardes.

Soit ! Le cauchemar de Konna est passé, un Accord préliminaire a permis d’installer des nouvelles autorités élues, la Minusma s’installe, l’Opération Serval se reconvertit en Opération Barkhane dédié uniquement à la lutte contre le terrorisme ambiant, avec plus de 4.200 hommes au Mali.

Soit ! Un Accord dit pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger est signé, mettant définitivement fin aux belligérances entre l’armée malienne, les groupes armés rebelles et les groupes armés d’autodéfense.

A ces trois catégories de protagonistes maliens (Armée malienne, Groupes armés rebelles et Groupes armés d’autodéfense) s’ajoutent donc les forces onusiennes de la Minusma, du Tchad, la Force française Barkhane, et plus tard la Force G5-Sahel, avec comme vocation d’aider le Mali à se stabiliser et à lutter résolument contre le terrorisme national et transfrontalier.

Je fais ce rappel fort élogieux pour l’intervention française, pour simplement montrer que la superpuissance militaire française est à la pointe de la technologie, de la stratégie et de la tactique militaire.

L’armée française a pu facilement débarrasser, à partir de Konna et Diabaly, les régions septentrionales maliennes des forces obscurantistes terroristes, parce qu’elle a pu, avec ses moyens de renseignement et ses opérations combinées, localiser, identifier, suivre à la trace, traquer et neutraliser les combattants terroristes aussi nombreux que disparates sur plus des trois-quarts du territoire malien.

Alors, maintenant des questions avec d’innombrables zones d’ombre !

Comment l’armée française, qui a si facilement réussi avec une stratégie tactique payante d’identification des positions et itinéraires des terroristes en vue de leur neutralisation, a accepté de s’accommoder avec la présence de toutes sortes de troupes éparpillées sur tout le septentrion malien, si tant est l’intention d’être efficiente comme aux premières heures de l’Opération Serval ?

Pourquoi avoir abandonné la recette gagnante qui a consisté à maîtriser le terrain par les moyens de renseignements technologiques, aériens, humains et logistiques, en confinant toutes forces non belligérantes dans des zones et sites bien identifiés, pour pouvoir facilement traquer les terroristes qui auront l’obligation de se mouvoir et de se découvrir pour être frappés et neutralisés ?

Pourquoi on a l’impression que toutes conditions sont créées et entretenues pour maintenir l’enclave de Kidal, alors qu’il est de notoriété qu’une bonne partie des attaques djihadistes s’y préparent ou s’y replient, comme l’a moult fois décrié le courageux Président Mahamadou ISSOUFOU du Niger, et sous la bienveillante couverture de la Force française ?

Comment comprendre que les attaques djihadistes ne visent que les positions des troupes gouvernementales maliennes ou des autres troupes qui ne sont pas en odeur de sainteté avec la Mnla/Cma telles que celles du Tchad ou du Groupe autodéfense touareg Imghad et alliés (GATIA) ou même du Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA), dissident de la Cma ?

Comment comprendre qu’avec toute cette armada de moyens de renseignements technologiques, humains et logistiques, aériens, la Force Barkhane n’assiste pas les militaires maliens, lors des attaques meurtrières qui les déciment de Nampala, à Dioura, de Gourma-Rharouss à Tarkint, de Boulikessy à Mondoro, d’Indelimane à Konna ?

Comment comprendre qu’avec cette superpuissante (je dirais même hyperpuissante) force française militaire, aucun secours ne vient aux soldats maliens, et pire les terroristes auront eu, après leurs forfaits, le large temps de bivouaquer et d’écumer les camps asservis, durant des heures pour tourner leurs macabres vidéos de propagandes et se retirer gaillardement, sans aucunement être inquiétés ?

Comment comprendre qu’un Etat souverain, qui a accepté vos lettre de créances, accuse sans broncher des coups de semonces contre son statut d’Etat indépendant et souverain, à travers des atteintes diverses comme l’annonce d’une énième opération franco-européenne dite « Takuba, le Sabre Scélérate » ou comme l’« autorisation » donnée depuis Paris par Macron au Premier ministre du Mali de se rendre à Kidal… dans les prochains jours ?

Notre SALIF KEITA s’interroge sur le peu d’entrain et de courage politico-diplomatique dont font montre le Président IBK et son gouvernement face aux assauts répétés contre notre souveraineté d’Etat, en tant pays membre à part entière des Nations-Unies et « ami » de la France, certainement pour des raisons que vous et eux connaissent, puisque cela se peut s’expliquer, dans le Pays de Modibo KEITA et de son Excellence Aliou Blondin BEYE, que par le fait que votre Gouvernement tient le nôtre par « quelque chose qui ferait mal, très mal ». D’où certainement ce mutisme fort apathique : vous en direz-nous des nouvelles ?

Monsieur l’Ambassadeur de France à Bamako, c’est sur des aspects aussi ambigus que paradoxalement clairs pour nous que nous attendons le « chantre de l’amitié » France Mali, que vous êtes censé être, plutôt que de vous attaquer à notre SALIF KAITA NATIONAL. Soyez en sûr et ne pas vous méprendre à vous acharner encore sur lui, vous n’en serez que plus honni !

Commettez l’erreur d’y persister dans cette lugubre voie anti-diplomatique que vous serez déclaré persona non grata… au Mali, par le Peuple Malien !

Salutations sincères !

Bamako, le 16 novembre 2019.

Ibrahim Ikassa MAIGA
Enseignant / Faculté de Droit Privé (USJP/Bamako – Mali)

Commentaires via Facebook :

24 COMMENTAIRES

  1. Les maliens de toute facon ne seront jamais content.. Les soldats viennent sacrifier leur vie dans un conflit qu’ils n’ont rien a voir pour nous proteger et nous avons meme pas la politesse de les remercier. J’ai honte de mon pays et de Salif Keita…

    • Je me demande si tu sais que ce sont ces memes soldats qui ont interdit la moitie du Mali a l’armee Malienne et installes le desordre. S’ils etaient partis au Mali pour sacrifier leur vie ils ne devaient pas le faire sans l’armee ensemble mais ce qu’on voit aujourd’hui est le repli impose a tout moment a l’armee Malienne. N’est ce pas ces memes soldats gentils comme tu le penses regnent en maitre absolu et nord et au centre du Mali. Je me demande comment est ce que tu ne peux pas voir que le Mali est le complot imperialiste et amis en leur tete la france. Si tu ne vois pas cela tu dois avoir honte de toi et non du Mali.

  2. S’il n’y avait pas eu l’intervention de la France au Mali, je ne sais pas dans quelle situation le Mali serait aujourd’hui. Donc moi je leur dit merci pour tout ce quils ont fait jusqua mtn

  3. C’est absude de dire que la France finance les terroristes au Sahel, au contraire meme c’est les seuls qui nous aident dans cette lutte difficile, moi je leur suis reconnaissant.

  4. Tu peux etre contre la presence des francais au Mali mais cest honteux de dire de tel propos ! iL FAUT AVOIR UN MINIMUM DE RESPECT, il est descendu tres bas M.Salif Keita…

  5. Salif Keita a perdu tout mon respect apres ses declarations honteuses. Il doit montrer un peu plus de respects aux deux chefs d’etats et aux soldats francais qui risquent leur vie pour les maliens..

  6. Nous ne sommes pas encore murs pour la démocratie:
    Combien ont entendu ce qu’a dit Salif Keita tranquillement installé à Washington ?
    Il accuse la France de financer les rebelles
    Donc la France qui met en place une force qui couvre plusieurs territoires et qui est en première ligne dans le combat pour essayer de sauver ce pauvre pays imprévoyant ..Cette France qui perd des hommes financerait des gens qui tuent des soldats français..
    Quand la bêtise est aussi marquée que dire de Salif Keita ?….Que cet homme est peut-être un bon chanteur mais qu’il ne connait pas bien la situation de son pays..Il vit bien à l’abri aux USA , donc il ne risque pas de souffrir comme les maliens restés au pays
    Monsieur Keita vous reprenez comme un perroquet démago pour vous faire de la pub des propos extrémistes d’hommes de la rue
    Revenez vivre au pays et renseignez vous..ou mieux lancez en politique présentez vous aux élections
    Vous porterez cette bêtise quand la paix sera revenue au Mali (ce que nous souhaitons tous le plus tôt possible)

  7. Ah mon proffesseur je n’ai rien à dire si ce n’est de dire Dieu merci
    Car Dieu a suscité des esprits comme vous pour le salut du peuple restant non seulement pour le Mali mais pour l’Afrique entière

  8. LE MENSONGE EST L' ART DE VIVRE ET VERTU FRANCAIS , PAR WOLONI WOKLONI Á WODA-WODA BANCONI DC of BAMAKO

    MR Ibrahim Ikassa MAIGA,

    LA GUERRE QUE VOUS DÉNONCEZ ICI AVEC VIGUEUR PATRIOTIQUE, MENÉE VOICI 7 ANS PAR LA FRANCE CONTRE LE MALI, Á COUPS DE MENSONGES ET D’ ARNAQUES SYSTÉMIQUES ET SYTÉMATIQUES, DOUBLÉS D’ ATTAQUES MEURTRIERES Á L’ AIDE DE MERCÉNAIRES ET DE TERRORITES ISLAMISÉS/ ISLAMISTES VÉRITABLES OUTILS GÉOPOLITIQUES ULITIMES DE LA “DÉMOCRATIE” FRANCAISE.

    L’ UTILISATION DES TERRORISTES ISLAMISÉS/ISLAMISTES PAR LA FRANCE POUR MENER DES QUERRES, FUT DÉCLARÉE Á HAUTE VOIX ET CONVICTION RÉLIGIEUSE PAR LAURENT FABIUS MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGERES FRANCAIS:
    – “LE FRONT AL-NOSRA , LE NOYAU LE PLUS DUR DES TERRORISTES DU MONDE ENTIER, FAIT DU BON BOULOT EN SYRIE”.

    AUJOURD’HUI, LAURENT FABIUS N’ EST PAS EN PRISON POUR APOLOGIE DU TERRORISME ISLAMISTE, IL EST LE PRÉSIDENT DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL DE LA “DÉMOCRATIE” FRANCAISE, DE LA “RÉPUBLIQUE” FRANCAISE, VÉRITABLE ORGANISATION TANT POUR LES CITOYENS FRANCAIS DE FRANCE AUSSI BIEN QUE POUR LE MONDE ENTIER .

    LAFARGE, LE PREMIER CIMENTIER DE LA “DÉMOCRATIE” FRANCAISE, NE FUT-IL PAS, SOUS LES YEUX DU MONDE ENTIER, LE PREMIER PARTENAIRE TECHNIQUE ET ÉCONOMIQUE DE DAESH AU LEVANT, LE PREMIER EMPLOYÉ DE DAESH, AVEC LA CONSTRUCTION DE DIZAINES DE MILLIERS DE BUNKERS POUR L’ ORGNISATION TERRORISTE LE PLUS VASTE DU MONDE.

    LA “DÉMOCRATIE” FRANCAISE NE PEUT QUE REPÉTER AU MALI CE QU’ ELLE FIT ET FAIT EST SYRIE. C’ EST LOGIQUE..!

    DANS LE MONDE, LA FRANCE EST CONNUE ET PERCUE AINSI.

    J’ AI UNE QUESTION TRIVIALE Á POSER Á NOUS TOUS, Á TOUS NOS LECTEURS, VOIRE AU MONDE ENTIER:

    – QUI , QUEL PERE DE FAMIILLE, LAISSE ENTRER LE PLUS GRAND MALFAITEUR, ASSASSIN, VOLEUR, MENTEUR NOTAIRE, CONNU DE TOUS, DANS LA CONCESSION FAMILIALE POUR QU’ IL Y METTE DE L’ ORDRE ET Y APPORTE LA PAIX ET LA PROSPÉRITÉ????

    LA FRANCE FIT, FAIT ET FERA , CE QU’ ELLE FIT EN SYRIE AVANT L’ ARRIVÉE DE LA RUSSIE SUR INVITATION DES AUTORITÉS LÉGITIMES .SYRIENNES.

    LA FRANCE AURA SON “NUREMBERG” SOUS PEU….

    CHER Ibrahim Ikassa MAIGA, LE FRANC CFA/ECO EST UN AUTRE ÉLÉMENT DE CETTE SUITE D’ ACTES CRIMINELS POSÉS PAR LA FRANCE CONTRE NOS PEUPLES PAISIBLES.

    LA FRANCE SAIT QU’ ELLE NE POURRA PLUS ÉVITER SON “NUREMBERG”, D’ OÚ CET ESPOIR DÉSESPÉRÉ DE FUITE EN AVANT QUI FINIRA SOUS PEU DANS LE “SAHEL”…

    JE PROPOSE Á TOUS UN ARTICLE HORS NORME SUR LA SERIE D’ ARNAQUES, DE COUPS TORDUS, D’ ACTES CRIMINELS ET HAINEUX, DE LA FRANCE CONTRE NOS PEUPLES:

    LE TITRE DE L’ ARTICLE SEMBLE, Á PREMIERE VUE, SÉMANTIQUEMENT DÉSTRUCTURANT, MAIS NE L’ EST PAS DU TOUT …!!!

    CE TITRE N’ EST QUE LE CONDENSÉ CARTÉSIEN, FACTUELLEMENT OPTIMAL , D’ ACTES DÉBILISANTS, DÉSTRUCTURANTS POSÉS PAR LA FRANCE FASCISTE.

    DONC VOILÁ :
    “Comment l’abolition de l’esclavage a légitimé le travail forcé colonial en Afrique de l’Ouest”

    https://reseauinternational.net/comment-labolition-de-lesclavage-a-legitime-le-travail-force-colonial-en-afrique-de-louest/

    BONNE LECTURE Á TOUS LES PATRIOTES MALIENS.

  9. Si le Mali (1970 – 2019) avait le même statut politique et économique planétaire que la France, l’Allemagne, la Chine et les États-Unis, avec l’ignorance qui nous caractérise avec “ma famille d’abord”, le Mali serait aujourd’hui le pays le plus impérialiste, le plus esclavagiste et le plus colonialiste du monde. Il ne s’agit pas de blablater contre les autres, il s’agit plutôt d’avoir la décence de blablater contre ses propres tares et ses propres insuffisances morales, intellectuelles et technologiques. Un peuple myope, qui n’accepte pas ou n’a pas conscience de ses faiblesses pour rebondir est un peuple destiné au déclin. Tel est malheureusement le cas du Mali. Et Sundiata l’avait bien compris lors de Kurukanfuga. Blablatons donc contre l’ennemi. Mais jamais contre nous-mêmes. Pathétique.

  10. @Monsieur Ibrahim Ikassa MAIGA.
    Si tu avais eu le courage d’adresser ta “Lettre” à l’actuel hôte de Koulouba, tes remarques auraient eu un poids patriotique. Mais tu ne le feras jamais et tu ne songerais guère à le faire, au risque de perdre ton poste d’enseignant le lendemain. Le chômage tue la dignité chez un homme. Finalement, à qui veut-on donner des leçons de diplomatie et de géostratégie? Aux maliens certainement. Mais pas à la France, ni aux Usa, ni a Setikibugu. Certes, qu’une “lettre” adressée à l’Ambassadeur de France, de surcroît sur les réseaux sociaux, apparaît pour toi comme un acte d’un courage extraordinaire. Mais tel n’est pas le cas. Les écrits et discours aux relents anticolonialistes, voire « anti-français », nous les connaissons depuis la fin de la Seconde guerre Mondiale. Ensuite à partir des années 1960, l’opinion publique a été cristallisée sur le fait que l’ennemi du Peuple (Africain-Malien) se trouve et se trouvera toujours en métropole (France). Ce qui fut naturellement démontré par des écueils politiques (la Guinée du Grand Sili, Foccart, Denard, France-Afrique, etc.). Mais pendant ce temps, lesdits hommes politiques (nationalistes) s’enrichissaient et pillaient les maigres ressources du peuple. Comme enseignant, tu devrais avoir assez de sources sur cette problématique qui a longtemps phagocyté tout élan de développement au Mali. Tous les problèmes politico-économiques du Mali se trouvent d’abord et désormais au Mali entre Bagadaji et Koulouba. L’Ambassade de France a bien fait de réagir. Mais elle n’est pas dupe. Elle sait que c’est bien ce discours qui est alimenté dans les rues de Bamako. Mais finalement, chacun est libre de sa plume et d’exhiber ses preuves. L’Ambassadeur du Mali à Fantanbugu aurait réagi avec les mêmes lignes et avec plus de virulence. Loin des fanfaronnades, aux visées populistes, retenons toujours ceci : Quand un Peuple refuse l’humiliation, il dit tout simplement NON. Cela fut édicté au Manden depuis le XIIIe siècle. Malheureusement, les descendants mandenka, désormais englués dans l’oisiveté et la mendicité, ne sont plus capables de le ruminer. Par rapport à la situation sécuritaire tragique que traverse le Mali, pourquoi le président de Koulouba ne demande-t-il pas, dès demain matin, à la France la suspension, avec effet immédiat, des missions diplomatiques et militaires françaises au Mali? Ainsi, probablement, Kidal sera libéré par les Famas et le Mali va rayonner dès demain matin sur l’ensemble de son territoire. Hoooobien ?

    • Mon professeur ,vous avez fait ce que vous devriez faire.Tous ce que avez égrené comme preuves sont tellement évident que même un apatride ne saurait réfuté.Vous savez mon professeur, le paradoxe dans tout ça est le fait que IBK se permet de demander aux Maliens de ne pas se tromper d’ennemis. Lorsque j’entends ce propos je me dis pour qui nous prend?Des débiles ou quoi?Il doit savoir que dans tout ce que l’homme pose comme acte ,il doit avoir du respect pour les autres. Sachons raison gardée ,la roue de l’histoire tourne et elle tourne….

  11. La France n’est pas au Mali pour faire le travail de l’armée Malienne.
    Il faut le dire dans quelle langue ou combien de fois pour que cela soit définitivement compris par nos compatriotes ?
    L’armée française est venue pour mettre fin aux avancés d’une horde de Djihadistes qui risquait d’occuper le Mali en entier et mettre en peril la sécurité de toute la sous-region
    Si la France était là pour remplacer l’armée Malienne, alors on peut mettre en congé nos militaires et faire des économies.
    Les défaillances de notre armée relèvent de notre incapacité, de la corruption généralisée et du laisser-aller.
    Dire sans cesse que c’est la faute aux autres n’a jamais résolu un problème.
    On n’avancera pas d’un iota en accusant sans cesse la France, les Americains, Les chinois ou les Gambiens.
    Regardons nos problèmes en face et agissons en adulte responsable.
    La France travaille pour ses intérêts, eh bien, travaillons également pour nos intérêts.
    Nous sommes quand même independant depuis bientôt 60 ans.
    Nous sommes un pays souverain !!!!.. bordel de merde !!

  12. CHER Ibrahim Ikassa MAIGA,

    LA GUERRE QUE VOUS DÉNONCEZ ICI AVEC VIGUEUR PATRIOTIQUE, MENÉE VOICI 7 ANS PAR LA FRANCE CONTRE LE MALI, Á COUPS DE MENSONGES ET D’ ARNAQUES SYSTÉMIQUES ET SYTÉMATIQUES, DOUBLÉS D’ ATTAQUES MEURTRIERES Á L’ AIDE DE MERCÉNAIRES ET DE TERRORITES ISLAMISÉS/ ISLAMISTES VÉRITABLES OUTILS GÉOPOLITIQUES ULITIMES DE LA “DÉMOCRATIE” FRANCAISE.

    L’ UTILISATION DES TERRORISTES ISLAMISÉS/ISLAMISTES PAR LA FRANCE POUR MENER DES QUERRES, FUT DÉCLARÉE Á HAUTE VOIX ET CONVICTION RÉLIGIEUSE PAR LAURENT FABIUS MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGERES FRANCAIS:
    – “LE FRONT AL-NOSRA , LE NOYAU LE PLUS DUR DES TERRORISTES DU MONDE ENTIER, FAIT DU BON BOULOT EN SYRIE”.

    AUJOURD’HUI, LAURENT FABIUS N’ EST PAS EN PRISON POUR APOLOGIE DU TERRORISME ISLAMISTE, IL EST LE PRÉSIDENT DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL DE LA “DÉMOCRATIE” FRANCAISE, DE LA “RÉPUBLIQUE” FRANCAISE, VÉRITABLE ORGANISATION TANT POUR LES CITOYENS FRANCAIS DE FRANCE AUSSI BIEN QUE POUR LE MONDE ENTIER .

    LAFARGE, LE PREMIER CIMENTIER DE LA “DÉMOCRATIE” FRANCAISE, NE FUT-IL PAS, SOUS LES YEUX DU MONDE ENTIER, LE PREMIER PARTENAIRE TECHNIQUE ET ÉCONOMIQUE DE DAESH AU LEVANT, LE PREMIER EMPLOYÉ DE DAESH, AVEC LA CONSTRUCTION DE DIZAINES DE MILLIERS DE BUNKERS POUR L’ ORGNISATION TERRORISTE LE PLUS VASTE DU MONDE.

    LA “DÉMOCRATIE” FRANCAISE NE PEUT QUE REPÉTER AU MALI CE QU’ ELLE FIT ET FAIT EST SYRIE. C’ EST LOGIQUE..!

    DANS LE MONDE, LA FRANCE EST CONNUE ET PERCUE AINSI.

    J’ AI UNE QUESTION TRIVIALE Á POSER Á NOUS TOUS, Á TOUS NOS LECTEURS, VOIRE AU MONDE ENTIER:

    – QUI , QUEL PERE DE FAMIILLE, LAISSE ENTRER LE PLUS GRAND MALFAITEUR, ASSASSIN, VOLEUR, MENTEUR NOTAIRE, CONNU DE TOUS, DANS LA CONCESSION FAMILIALE POUR QU’ IL Y METTE DE L’ ORDRE ET Y APPORTE LA PAIX ET LA PROSPÉRITÉ????

    LA FRANCE FIT, FAIT ET FERA , CE QU’ ELLE FIT EN SYRIE AVANT L’ ARRIVÉE DE LA RUSSIE SUR INVITATION DES AUTORITÉS LÉGITIMES .SYRIENNES.

    LA FRANCE AURA SON “NUREMBERG” SOUS PEU….

    CHER Ibrahim Ikassa MAIGA, LE FRANC CFA/ECO EST UN AUTRE ÉLÉMENT DE CETTE SUITE D’ ACTES CRIMINELS POSÉS PAR LA FRANCE CONTRE NOS PEUPLES PAISIBLES.

    LA FRANCE SAIT QU’ ELLE NE POURRA PLUS ÉVITER SON “NUREMBERG”, D’ OÚ CET ESPOIR DÉSESPÉRÉ DE FUITE EN AVANT QUI FINIRA SOUS PEU DANS LE “SAHEL”…

    JE PROPOSE Á TOUS UN ARTICLE HORS NORME SUR LA SERIE D’ ARNAQUES, DE COUPS TORDUS, D’ ACTES CRIMINELS ET HAINEUX, DE LA FRANCE CONTRE NOS PEUPLES:

    LE TITRE DE L’ ARTICLE SEMBLE, Á PREMIERE VUE, SÉMANTIQUEMENT DÉSTRUCTURANT, MAIS NE L’ EST PAS DU TOUT …!!!

    CE TITRE N’ EST QUE LE CONDENSÉ CARTÉSIEN, FACTUELLEMENT OPTIMAL , D’ ACTES DÉBILISANTS, DÉSTRUCTURANTS POSÉS PAR LA FRANCE FASCISTE.

    DONC VOILÁ :
    “Comment l’abolition de l’esclavage a légitimé le travail forcé colonial en Afrique de l’Ouest”

    https://reseauinternational.net/comment-labolition-de-lesclavage-a-legitime-le-travail-force-colonial-en-afrique-de-louest/

    BONNE LECTURE Á TOUS LES PATRIOTES MALIENS.

  13. L’ambassadeur de France au Mali n’est pas un ” simple ” Ambassadeur.
    Vous, vous ne le savez pas. Les autorités Maliennes le savent.
    Tout cela ne serait pas arrivé si nous avions travaillé pour avoir notre souveraineté en terme économique, militaire et politique.
    Il faut reconnaître que si la France intervient dans la marche de nos affaires, c’est simplement parce que nous lui avons permis par notre faiblesse dans tous les domaines.

  14. Bonjour ,Mr Maïga
    Tu es une fierté pour la nation.
    On vous soutiens .
    C’est des hypocrites(français),ils font ce qu’ils disent pas !

    • Si tu veux comprendre Babylon, ecoutes Peter Tosh, le philosophe de Jamaique dans “Mystery Babylon”, je ne sais pas pourquoi on est surpris par la position de Babylon dont la France, la Patrie de Boua IBK?.

      • ÉH…!
        ÉH…Kinguiranke…!

        BIG UP TO YOU BROTHER..!

        JE NE SAVAIS PAS QUE TU ES RASTA …!

        BIG UP TO YOU BROTHER..!

        NOUS RASTA, NOUS ALLONS CHASSER LA FRANCE ET TOUS SES LARBINS CONGÉNITAUX PONDUS AU MALI, EN AFRIQUE.

        BIG UP TO YOU BROTHER..!

        • BIG UPS TO YOU NTCHI , THANKS FOR THE ABOVE LINK….

  15. Merci monsieur Maiga. Tout le peuple malien est fier de vous. Vous nous avez essuyé les larmes. Que Dieu vous benisse! Amine!

  16. Maiga, nous sommes aussi le Mali de Soni Ali Ber, de Firounh et d’Askia Mohammed, mais je demande a tout le monde de se souvenir de la celebre phrase de De Gaule qui resume tres profondement la position de la France dans le monde et surtout ses rapports avec les pays-Africains ” La FRANCE N’AS PAS D’AMIS MAIS DES INTERETS”. Cette position diplomatique et relationnelle n’a jamais change aucours des annees malgre le defile des presidents Francais de gauche comme de droite: Pompidou, Valery. Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Holland, Macron. A nous de tirer nos conclusions et a nous de nous battre pour defendre notre patrie: le Mali et pas la patrie de Boua IBK: la France.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here