Sites des logements sociaux de N’tabacoro et de Kati : Le constat amer de l’organisation de Défense du Droit au Logement du Mali

0

Les membres de l’Organisation de Défense du droit au Logement au Mali ont effectué une visite de terrain sur les chantiers des logements sociaux de N’Tabacoro et de Kati, le samedi 7 mars 2020. Ces visites qui rentrent dans le cadre de ces activités de 2020 se sont soldés par l’amertume. 

Une forte délégation de l’organisation de Défense du droit au Logement au Mali conduit par son président Moussa Touré a effectué une visite de terrain sur les sites abritant les logements sociaux à N’tabacoroATTbougou et kati.

L’objectif  de cette visite inopinée était de s’enquérir sur l’état d’avancement des travaux des logements sociaux en cours de construction. Elle a permis à l’organisation de constater sur place plusieurs anomalies comme le non-respect de dosage et des normes de construction des logements par certaines entreprises qui s’occupent de ces chantiers.

Le constat est amer partout où la délégation est passé, que ce soit à  N’Tabacoro ou à Kati. À N’Tabacoro, la délégation a constaté des bâtiments inachevés devenus des nids de bandits. Pour souvenir, ces bâtiments ont été construits en 2015 au moment où Dramane Dembélé était ministre de l’Habitat. Jusqu’à présent ces bâtiments restent toujours inachevés.

Les bâtiments qui sont en chantiers ont été visités. Selon un témoignage recueilli sur place, les briques ne sont pas non seulement bien confectionnées car le dosage de ciment n’est pas respecté, mais aussi elles ne sont pas arrosées à hauteur de souhait. Les fers utilisés sont aussi de mauvaise qualité, les fers de 6 sont utilisés à la place des fers 10.

Le président Moussa Touré a fait des démonstrations en cassant quelques briques avec sa main pour prouver  la mauvaise qualité de ces briques. L’organisation de Défense du Droit au Logement du Mali a invité les autorités compétentes en l’occurrence l’Office Malienne de l’Habitat à prendre ses responsabilités pour annuler les contrats des entreprises qui ne font pas bien leur travail. Un huissier fera un rapport sur cette mission et ledit rapport sera remis à qui de droit afin que les bénéficiaires soient mis dans leur droit.

Korodjo Coulibaly

Source :  La Priorité

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here