Conseil d’administration du CSDM : Baïdi Dramé élu président

8

Le Conseil National de la Diaspora du Mali (CSDN) a tenu son conseil d’administration extraordinaire, le 29 mai 2021 au Mémorial Modibo Keïta. Etaient au présidium, Mountaga Bah, un des membres fondateurs, Youma Sissoko de France, Koita Djilla de la Guinée ,Mme Caravelo de France, Kandé Sylla de France, Cheik Oumar Tall et Idrissa Sangaré.

Les délégués de trente-cinq(35) pays d’Europe et d’Asie ont effectué le déplacement à Bamako pour installer un nouveau bureau du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne. Il s’agissait pour nos compatriotes à l’étranger d’insuffler une dynamique nouvelle, un nouveau départ au Conseil de la Diaspora, a laissé entendre la présidente de la séance du jour, Mme Youma Sissoko de France.

Après avoir observé une minute de silence à l’intention du père fondateur de la Diaspora, (feu) Mahamane Touré, ils ont passé à la vérification de mandats. 25 ont répondu présents et 15 ont donné mandat. Ceux qui ont répondu présents ont été le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Guinée, la Sierra Leone, le Bénin, le Gabon, la France, la Suisse, les Emirats Arabes Unis, les USA, le Congo Brazza, l’Afrique du Sud, le Ghana, le Mozambique, la Gambie, l’Arabie Saoudite, le Niger, le Nigéria, la Zambie, le Canada, l’Angola. Ont donné mandat : l’Angleterre, l’Espagne, l’Allemagne, la République Démocratique du Congo, le Burkina, la Thaïlande, la Mauritanie, l’Autriche, le Centrafrique, le Togo, le Cameroun, la Belgique.

Les participants ont passé au peigne fin, les statuts et règlements de l’organisation pour ensuite élire un nouveau bureau consensuel. Désormais Baïdi Dramé de France présidera aux destinés d’un nouveau bureau pour les cinq(5) ans à venir. Le président des Maliens de l’extérieur, Habib Sylla, a dit avoir pris acte, non sans exprimer sa satisfaction, du fait que des compatriotes établis à l’extérieur qui se reconnaissent à travers la structure originelle du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne(CSDM), ont décidé de porter à la tête de leur bureau national, Baïdi Dramé (président du CSDM) France. En tant que président de la structure Fédérative, le président du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur(HCME), Habib Sylla, a indiqué que sa structure est le fruit de la volonté du peuple Malien à travers la Conférence Nationale de 1991. Il s’est félicité de voir que le CSDM représenté par M. Dramé (membre Fondateur du HCME au demeurant) soit composé de femmes et d’hommes qui se battent sans relâche pour venir en aide à travers le monde, ait choisi de leur tendre la main plutôt que de se voir en adversaire. Il a fait savoir qu’en croisant M. Dramé à la tête de cette importante délégation, des pays présents et représentants du CSDM ont mis en avant un militant de la cause des Maliens établis en France et en Europe qui a consacré 32 ans de sa vie à cette cause. Selon lui, les Conseils de bases affiliés au HCME se font un honneur de conjuguer leurs efforts avec leurs partenaires du CSDM dans l’intérêt supérieur de nos compatriotes établis à l’étranger.

Fakara Faïnké

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Ok mon très Cher Bamaké. Votre contribution m’a plu. Sinon j’avais pensé inopportune l’existence même de ces deux structures en même temps. Mais avec votre contribution, je suis quand-même éclairée. Merci beaucoup. Comme vous l’avez si bien dit, Vivement le Mali pour nous tous.

  2. la grande soeur 1 Juin 2021 at 15:00 ;

    J’y connais rien en mathématique.
    Voici ma modeste contribution:
    Le CSDM est une ASSOCIATION récente par rapport au HCME. Elle a été créée ou rejointe par des Membres qui ne se sentaient plus en Phase avec la Première ASSOCIATION des Maliens établis à l’étranger, qui est le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur ( HCME ).
    Ce sont depuis, deux ASSOCIATIONS distinctes.
    Elles n’étaient pas censées se concurrencer ni se combattre pour le bien des IMMIGRÉS Maliens.
    Elles étaient censée être complémentaires.
    Leur deux existence n’est pas mauvaise en soi… Cela est normale parce que des différences de sensibilités existent, comme politique.
    Et les émigrés Malien ne viennent pas tous de la même Région.
    Nous n’avons pas tous la même mentalité non plus. Mais nous avons le Mali en commun, notre Patrie d’origine. Et nous sommes confrontés aux mêmes difficultés aux mêmes problèmes liés aux aléas de l’émigration.
    En ce moment, c’est grave. Car, si ça va bien au HCME, ce n’est pas le cas au CSDM où deux membres se disputent sa Présidence. D’où un risque d’éclatement et la probabilité pour les Maliens de l’étranger de se retrouver avec une troisième ASSOCIATION.
    Ce serait préjudiciable à leurs membres quand le Gouvernement Malien voudra leur octroyer des Sièges de Députés à l’Assemblée Nationale du Mali pour le compte des Maliens établis à l’étranger.
    Vivement que tout ce beau monde fasse la paix entre eux.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  3. Chers Collègues intervenants sur ce site, prière éclairer ma lanterne car, je suis totalement confuse: Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME); Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM); quelle est la différence entre ces deux Institutions et qui gouverne qui s’il y’a lieu? Qui est l’élément de qui? Supposons mathématiquement qu’il y’aie un Ensemble grand “A”: qui des deux Institutions est “A” et qui est l’élément de “A”? Prière m’édifier parce que franchement je suis confuse.

  4. Il y a combien de CONSEIL SUPPÉRIEUR de la DIASPORA MALIENNE ( CSDM ) … ???
    Si je me fie à ce que je vois dans les médias ces derniers temps, il y en aurait deux.
    Maintenant, il y aurait deux Présidents ( HAÏDARA et DRAMÉ )… ?
    Comment s’y retrouver… ?

    Vivement le Mali pour nous tous.

    • Bamake que vas-tu faire de la boutique de Habib Sylla? Tu n’es pas le seul confus mais c’est ca le Mali tu regardes combien de partis politiques ou de mangeoires politiques nous avons?

      • En effet, il y a maintenant les deux CSDM…, et le HAUT CONSEIL des MALIENS de l’EXTÉRIEUR ( HCME ).
        Si avec tout ça nous ne sommes pas bien représentés… Ce serait à désespérer des ASSOCIATIONS de Maliens établis à l’ÉTRANGER !?

        Vivement la Mali pour nous tous.

        • Bamake tous des mangeoires et des lieux de traffic d’influence et d’achat de conscience! Tu sais que le Malien est devenu si individualiste que nous ne pouvons meme plus aller ensemble a 2!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here