Consulat du Mali au Bénin : La diaspora malienne proteste contre la désignation de Nouhoum Maïga

0

Plus de 2 000 Maliens vivant au Bénin ont signé une pétition pour exprimer leur désarroi face au complot qui se peaufine pour désigner un certain Nouhoum Maïga comme consul du Mali au Bénin.  

La communauté malienne du Bénin traverse un dilemme face à la désignation du consul honoraire du Mali dans ce pays d’Afrique de l’ouest. A cet égard, Amadou Baba Diallo, président du conseil de base des Maliens du Bénin, reconduit en 2018, a au nom de ses concitoyens épuisé les voies habilitées à statuer sur cette affaire. «Nous avons appris que l’ambassade du Mali au Bénin a envoyé les dossiers d’un certain Nouhoum Maïga qui veut être consul du Mali au Bénin. La communauté malienne vivant au Bénin a protesté contre cette procédure moins judicieuse, en envoyant des lettres au ministère des Maliens de l’extérieur, a au ministère des Affaires étrangères, au Haut conseil social et culturel… »

Pourquoi une protestation comme cette procédure ?

« Nouhoum Maïga, un opérateur économique qui n’a jamais volé au secours d’un compatriote en difficulté ne pourrait jamais faire l’unanimité au sein de la communauté malienne vivant au Bénin. Son dossier d’enquête de moralité n’a pas été établi dans la règle de l’art. Même en effectuant une enquête digne du nom, son dossier ne serait pas validé. Aujourd’hui sa désignation pourrait aboutir à une crise. On en a déjà vécu à l’intérieur, nous en avons plus besoin. Ceux-ci étant, nous alertons les autorités maliennes pour surseoir sur cette procédure et réaliser une enquête…», a averti Amadou Diallo, président du conseil de base des Maliens du Bénin.

Le hic est qu’un autre dossier de candidature aurait été déposé à l’ambassade du Mali. Mais monsieur Serge Koné, premier conseiller de l’ambassade du Mali au Bénin, aurait refusé d’envoyer ce dossier à qui de droit, prétextant qu’un dossier est en cours. Personne ne sait à quoi ce choix arbitraire de la part de l’ambassade du Mali pourrait aboutir. Aussi, le nouvel ambassadeur malien au Bénin, un certain Touré, aurait reçu Nouhoum Maïga, puis lui aurait promis de l’aider.

Pour éviter un scénario désastreux, Amadou Diallo tire la sonnette d’alarme pour rebattre les cartes.

Rappelons que depuis 2018 jusqu’à maintenant (janvier 2020), il n’a pas de consul du Mali au Bénin. Par contre, ce rôle est volontairement assuré par Amadou Diallo, président du conseil de base des Maliens du Bénin depuis des années.

Par Yacouba TANGARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here