Drôle de Coopération : Des Maliens chassés d’Algérie

5
Immigration : Plus de 800 Maliens expulsés entre Janvier et Mars 2016
Illustration. Un groupe de travailleurs migrants expulsés (Image d'archives) © AFP/HABIB KOUYATE

La chasse à l’homme noir, orchestrée et menée dans les rues d’Alger, ne semble épargner personne. Nigériennes, Sénégalais, Maliens,… Ont été tour à tour arrêtés, embastillés et parqués dans des sites ou camps de transition. Certains furent conduits au Niger tandis que d’autres prirent directement le chemin de Tamanrasset. Dépossédés de tous leurs biens, parfois torturés et frappés, nombre de nos compatriotes ont commencé la mère – patrie, le Mali. Dimanche dernier, ils étaient 264 réfugiés à raconter leur calvaire.

 La semaine dernière, l’Afrique entière a été surprise d’apprendre que les autorités algériennes s’apprêtaient à refouler des travailleurs migrants. Surprise mais pas étonnée car ce n’est point une première. L’Algérie procède ainsi pour masquer ses difficultés intérieures. Le pouvoir en place, faute d’alternatives et de solutions aux problèmes des Algériens, n’hésite pas à vouer aux gémonies les étrangers. Près de 1500 travailleurs migrants furent ainsi arrêtés à Alger, la capitale. Des « arrestations musclées », selon les observateurs sur place. Mêmes ceux qui se trouvaient en situation régulière ne furent pas épargnés.

Ils étaient Nigériens, Guinéens, Maliens, Sénégalais, etc.

A la sortie des chantiers, leurs lieux de travail, ou dans leurs calvaires, ils ont été raflés. Quelques centaines seront expulsés vers le Niger non sans avoir séjourné dans des camps de rétention.

Levée de bouclier à Alger et sur le continent.

Des associations et ONG algériennes dénoncèrent ces « arrestations massives de migrants ». Les cas des femmes, des enfants et des malades ont suscité leur courroux. Au Mali, les associations de défenses des droits de l’Homme (AMDH), Jeunesse Citoyenne, Amnesty International Mali,…) et surtout l’Association Malienne des Expulsés (AME) se montrèrent « sidérées » et « affligées » par cette attitude inamicale d’Alger.

Curieusement, à Alger, un avocat, président de la Commission nationale consultative de promotion et de protection des droits de l’Homme, Me Farouk Ksentini, a eu le culot de dire ceci « : La présence des migrants et des réfugiés africains dans plusieurs localités du pays peut causer des problèmes aux Algériens, elle les expose, notamment au risque de la propagation du Sida ainsi que d’autres maladies sexuellement transmissibles ». Dès lors, le doute n’était plus permis sur la responsabilité du pouvoir algérien dans l’expulsion des « frères Africains ». Car, Me Ksentini est une « voix » qui compte à Alger.

Dimanche dernier, un premier groupe de 264 Maliens sont rentrés au pays. Fatigués, émoussés, certains avaient de la peine à parler. Les rares témoignages font cas de « pertes de biens », de « travail » de « tout. »

D’autres s’interrogent sur le sens des liens de coopération entre le Mali et l’Algérie tant prônés par les plus hautes autorités des deux pays. Ils expriment leur colère et leur indignation tout en vomissant ladite coopération.

B. KONE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. Chers Maliens Restez chez vous et travailler !! Tout le monde sait que l’Algérie entretien les rebelles du MNLA avec la France, et n’accepte pas les NOIRS d’Afrique. POURQUOI DONT LES ORGNANISATIONS DES DROITS DE L’HOMME NE SE MANIFESTENT PAS?????. C’est l’occasion de marcher et protester contre cette animosité. Et dire qu’on vient de baptiser une rue au nom de ce mourant de Boutef

  2. Il est plus que jamais indispensable de ne compter que sur nous mêmes .
    Avant toute chose force doit rester à la loi . Pour cela il faudrait plus de justice sociale . Mettons nous au travail . Le travail anoblit , enrichit et honore .

    Il est vrai que les autorités algériennes ont cédé à la manipulation en procédant ainsi . Rien ne justifie une telle expulsion massive et musclée.

  3. Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primitives primaires égoïstes partisanes que

    *les maliens et maliennes vont être chassés parqués comme du bétail et on va cogner leurs têtes PIAN Car

    *les maliens et maliennes ne sont plus respectés ils sont vus comme des soumis DES PAUVRES DES MENDIENTS toujours en train de quémander d’attendre que les Autres les aident résolvent tous leurs problèmes En effet depuis l’avènement de lettrés mutants maliens politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux depuis Moussa Traoré à IBK en passant par Alpha ATT et Dioncounda le Mali devint méconnaissable et devint le Pauvre Mali Muté Clochardisé Mendiant Toujours Entrain de Quémander aux soit disant amis ennemis les Autres Avec 1Pouvoir Familial Géré de façon Primaire Primitive Egoïste laxiste gangréné par la pourriture de la corruption de la cupidité de l’injustice de l’iniquité de 2poids 2mesures dans 1démocratie dite bananière des tropiques le Mali devint 1Gâteau-Pays succulent savoureux qui donne embonpoint et réservé uniquement au président sa famille au clan aux « fidèles klébars et doungourous »

    *contrairement à l’époque du Mali Non Muté de l’indépendance le Mali et les maliens et maliennes étaient respectés partout à travers le monde Et personne aucun groupe de personnes aucune organisation aucun pays ne pouvaient imposer ses «dicta» au Mali et aux maliens et maliennes Aucun soit disant ami ennemi les Autres du Mali ne pouvait dicter et imposer quoi ce soit au Mali et au peuple malien Et Aucun pays ne pouvait arrêter des maliens et maliennes et les parquer comme du bétail et casser leurs têtes ou les tuer

    *le Mali Non Muté des indépendances était dirigé par des lettrés maliens et intellectuels non mutés politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux qui étaient des personnes fiers honnêtes ayant 1amour profond pour leur Mali Et ils avaient amorcé l’industrialisation du Mali par la création de nombreuses usines et sociétés de nombreux grands chantiers étaient en œuvre Ainsi le chômage était inconnu car il y avait du travail pour tout le monde dans 1atmosphère d’égalité des chances et d’honnêteté

  4. À FORCE DE TROP TOURNER LA GIROUETTE DEVIENT UN VENTILATEUR

    LE RÉGIME DE IBK EST TELLEMENT INSTABLE ET AMATEUR …INCAPABLE SANS OBJECTIF..
    DES MARIONNETTES À LA MERCI. DE TOUS Y COMPRIS L’ALGÉRIE.

    JAMAIS DANS L’HISTOIRE DU MALI UN PRÉSIDENT N’A ÉTÉ UN SANS COLONNE VERTÉBRALE..UNE NOUILLE..UN VERS DE TERRE.
    LES MALIENS SONT DESORMAIS ORPHELINS.

    OUI ORPHELINS DES ANCIENS PRÉSIDENTS QUI ONT DEFENDU NOS EXPATRIÉS

    • ibk est pris à la presidence rien que pour liberer kidal mais qu’est ce que nous constatons de jour en jour???
      Il a vendu kidal à la france et mnla et il creer de faux debat pour faire passer le temps en nous divertisant: EBOLA; ATTENTAT;EMBUSCADE; SANOGO;FRANCE AFRIQUE;RETOUR OU PAS DE ATT; PITITI PATATA.
      Maliens reveillons nous , des gens comme kassin ont tout fait pour nous conscientiser mais silence on dors

Comments are closed.