Guichet de la diaspora : Un mécanisme d’investissement pour la diaspora malienne

0

Jeudi dernier a eu lieu le lancement du guichet de la diaspora initié par l’Agence pour la promotion des investissements au Mali (Api-Mali). Ce guichet de la diaspora a pour but de promouvoir les projets d’investissement et créer les conditions d’une meilleure implication de la diaspora malienne à l’œuvre de construction nationale.

 

Au Mali, le poids de la diaspora se manifeste par le montant des transferts des migrants qui ont représenté 6,5 % du PIB en moyenne et près de 9 % de la consommation des ménages et qui équivalent 35,9 % de l’investissement.

Selon les dernières statistiques, 80 % des sommes transférées par la diaspora malienne sont consacrées à la consommation et contribuent à relever le niveau de vie des populations bénéficiaires. En plus, ces transferts financiers de la diaspora favorisent la liquidité du marché bancaire malien.

Pour accroître cette fluidité financière, le jeudi dernier, le ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Alhamdou Ag Ilyène a coprésidé aux côtés de Mahmoud Ould Mohamed, ministre de l’Industrie et du Commerce, Madina Sissoko, ministre des Transports et des Infrastructures et le ministre de la Réconciliation nationale, le colonel-major Ismaël Wagué le lancement officiel du guichet de la diaspora initié par API-Mali.

Ce guichet de la diaspora dénommé “Tounkaraké ka faso djo blon” va servir à guider les membres de la diaspora dans leur création d’entreprise à distance et donner des informations pertinentes sur les autorisations d’exercice, les formalisations d’activités et le code des investissements.

Il permettra également de faire la mise en relation avec des services utiles, c’est-à-dire banques, agences immobilières, cabinets d’études, services étatiques et de partager des informations pertinentes sur les différents secteurs et opportunités d’investissement.

Pour le ministre Ag Ilyène, l’ouverture de ce guichet répond à un besoin exprimé par la diaspora depuis des années. “Ce guichet est une des priorités de la politique nationale de migration”, a déclaré le chef du département des Maliens de la diaspora.

“Par souci de diriger une plus grande part de cet apport vers les investissements productifs, j’invite les ressortissants de notre diaspora à un partenariat véritable et actif avec l’Api-Mali, qui est au cœur du dispositif national de concrétisation des investissements. Le guichet dont nous venons de faire le lancement aura pour mission d’accompagner les ressortissants de la diaspora dans toutes leurs démarches administratives de création d’entreprises”, a expliqué le ministre Mahmoud Ould Mohamed, ministre de l’Industrie et du Commerce.

Ousmane Mahamane

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Leave the field below empty!