Le cri de cœur du président du Conseil de base des Maliens du Bénin, BabaDiallo : «La Communauté ne veut pas de Nouhoum Maïga comme Consul honoraire» “Déjà, 2 000 personnes ont signé une pétition pour dire Niet”

0

2 000 membres de la Communauté malienne du Bénin viennent de signer une pétition pour protester contre la nomination d’un certain Nouhoum Maïga comme Consul honoraire du Mali au Bénin. Et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé, a été désormais averti par le président du Conseil de base des Maliens du Bénin, Baba Maïga.   

Profitant de son séjour à Bamako, le président du Conseil de base des Maliens du Bénin, Baba Diallo, a échangé avec la presse sur l’affaire du processus de nomination d’un nouveau Consul honoraire du Mali au Bénin. Ainsi, dira-t-il, tous les moyens ont été mis en place par les autorités maliennes à travers le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale dirigé par Tiébilé Dramé pour nommer un certain Nouhoum Maïga à ce poste. Ce qui est loin de l’avis de la communauté malienne vivant au Bénin. En d’autres termes, le nommé Nouhoum Maïga n’est pas le bon choix.

“Depuis 2019, la communauté malienne traverse une situation difficile sinon critique parce que l’Etat malien veut nous créer des problèmes là où il n’y en a même pas. Le Conseil de base joue depuis des années le rôle de Consul honoraire. Malgré tout, nous avons besoin d’un Consul qui est prêt à nous assister. Politiquement, nous avons constaté que l’Etat veut nous imposer Nouhoum Maïga qui fait l’affaire de quelqu’un. Nous ne sommes pas d’accord. Nous avons demandé au gouvernement malien de nous laisser le choix, c’est-à-dire celui que la communauté propose. Nous disons au gouvernement de revoir sa copie. C’est déplorable”, précise Baba Diallo.

“Nous avons aujourd’hui des informations concernant bientôt la nomination de Nouhoum Maïga au poste de Consul du Mali au Bénin. Nous sommes vraiment contre, puisque ce dernier ne répond à aucun critère pour prétendre à un tel poste. Le Consul honoraire est là pour assister la communauté.  Il s’agit de quelqu’un qui connait parfaitement la situation de ses compatriotes. Alors qu’en réalité, Nouhoum Maïga n’est pas en harmonie avec la communauté. Et comment peut-on nommer quelqu’un qui n’est pas en phase avec la communauté ? Pour qu’on puisse nommer un Consul, il faudra passer d’abord par une enquête de moralité. Ce qui n’a pas été fait dans les règles de l’art. C’est pour vous dire que nommer Nouhoum, c’est une catastrophe”, précise Baba Diallo, très remonté.

“Nous avons signé une pétition de 2 000 personnes depuis le 6 mai 2019 afin de protester contre ce processus de nomination. Jusqu’à présent, pas de réponse. Personnellement, je suis venu à Bamako pour déposer cette pétition parce que je savais que l’Ambassade du Mali à Cotonou ne va jamais envoyer ce document au Département. La preuve, ma candidature au poste de Consul honoraire a été bloquée par les membres de l’Ambassade. Elle n’a jamais quitté Cotonou. C’est dire que l’Ambassade est dans le coup pour nommer Nouhoum Maïga. Chose que nous n’allons jamais accepter.

Les autorités maliennes veulent créer des problèmes entre nous, au Bénin. Comment peut-on nommer quelqu’un qui n’est pas aimé par la communauté ? Et comment ce dernier pourra-t-il travailler ? C’est dommage. Je pense que le ministre Tiébilé Dramé doit prendre cette affaire au sérieux”, a souligné Baba Diallo qui est à son deuxième mandat à la tête du Conseil de base des Maliens du Bénin. “J’ai été élu à la tête du Conseil en 2013 avec 98%. Pour mon deuxième mandat, il n’y a pas eu d’élection, la communauté a décidé de me reconduire. C’est pour vous dire que je suis là pour la communauté malienne. Et je suis prêt à mourir pour elle. Donc, je suis mieux placé pour connaitre les problèmes de nos compatriotes afin de trouver des solutions”. Parole de ce jeune opérateur économique qui vit à Cotonou depuis plusieurs années. Il est le fils de Almamy Diallo qui a passé plus de 30 ans au Bénin.

Comme Almamy, Baba Diallo est le diatigui de tous les Maliens qui séjournent au Bénin. Et les journalistes sportifs ne diront pas le contraire.

Notons qu’après le départ de Koubourath Osseni, depuis 15 ans, le Mali n’a pas de Consul honoraire au Bénin.

       El Hadj A.B. HAIDARA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here