Debriefing du mois ecoulé : IBK fait bouger le Mali

4

Pour informer le peuple malien sur les actions du Président de la République, le Directeur de Communication et des Relations Publiques de la présidence organise chaque mois une conférence de presse, Rendez-vous avec Koulouba, à la Maison de la Presse. Il s’agit de discuter sur ce que son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta a fait durant le mois écoulé. Les points saillants sont l’anniversaire de l’investiture du Président de la République, le 22 septembre, la participation de son excellence à l’Assemblée des Nations Unies.

Le mois de septembre a été un mois excessivement chargé pour le Président de la République “ dixit Racine THIAM, Directeur de Communication et des Relations Publiques de la présidence à l’entame de ses propos. Comme tous les autres mois, ce mardi 4 octobre la salle de conférence de la Maison de la Presse a abrité Rendez-vous avec Koulouba. L’occasion est pour M. THIAM de faire le point sur les actions du Président de la République.

Très vigilant et attentif, le directeur de la Communication de la présidence se prononce pendant environ une heure devant la presse. Il commence par l’anniversaire du Président Ibrahim Boubacar KEITA au pouvoir. A cette occasion, M. IBK a fait un entretien en français et en bambara à la télévision nationale, ORTM. Lors de cet entretien, M. le Président de la République s’est exprimé sur les acquis, les réalisations, ce qui n’a pu être réalisés, pourquoi ceci n’a pu être réalisé.

Ensuite le 22 septembre, date de l’indépendance de la République du Mali. Ce jour, le Chef suprême des armées affirme le pépin de la Nation. Promis il ya un an, le décret est pris au Conseil Spécial des Ministres. Le pépin de la Nation est la prise en charge par l’Etat des enfants de tous les hommes et femmes civils ou militaires en mission pour l’Etat et tombé sur le champ d’honneur. Cette initiative encourage et motive tous les fonctionnaires de la Nation. C’est aussi une reconnaissance de l’Etat envers ses vaillants fils. Il s’agit de prendre en charge tous ceux ou celles dont les parents sont morts en cours de service pour la Nation depuis le bas âge jusqu’à l’âge de maturité. Le pépin de la Nation concerne les enfants de tous les martyrs de la Nation même décédés il ya plusieurs années.

Le mois écoulé a été aussi une réouverture de la porte de la présidence pour des Hommes clés de la Nation. En effet, on peut noter la rencontre de toute la classe politique, de la Société Civile, des Religieux et des syndicats avec le Président de la République. C’est une manière pour le Chef de l’Etat d’écouter, d’échanger et de partager sa vision. Il ne s’agit point d’enlever ou anéantir les contradictions. Car la logique de la démocratie veut qu’il y ait toujours des points de vue divergents.

Puis le déplacement du Président pour New York.

A l’Assemblée de l’ONU, le Président IBK participe à une réunion dont le thème porte sur le Mali. Cette réunion voit réunir plusieurs personnalités dont le Secrétaire Général des Nations Unies, le ministre des affaires étrangères de la France, de l’Algérie, le Président de la République. Le chef de l’Etat profite de cette réunion pour indiquer les avancées, de pointer les difficultés et faire d’autres demandes. Il réitère la concrétisation des promesses. Dans son communiqué final, les Nations Unies prennent en compte la plupart des demandes du Président. En effet, le retour du Mali sur l’ensemble du territoire et la ligne rouge, à savoir la souveraineté nationale, l’intégrité du territoire, la forme laïque et Républicaine de l’Etat, tracée par IBK y figurent.

Sur les questions des journalistes, M. THIAM éclaire des points ” sensibles “. Le communiqué de l’ambassadeur des Etats-Unies en est une. Selon M. THAIM, le gouvernement choisi de se taire pour ne pas croire aux citoyens qu’il a fait de parti pris. Le GATIA est pris au même titre que tous les autres groupes armés par le gouvernement.

Les journalistes se sont intéressés à la marche de l’opposition. Selon le directeur de la Communication de la présidence, la loi électorale contestée par cette marche subit de fort amendement sur demande de l’opposition. De 30 millions, on revient à 25 et de 15députés à 10 députés.

Que le Mali avance.

Yacouba TRAORE

Stagiaire

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. C’est à mourir de rire. Mais, où est le bilan du mois écoulé? Puisque c’est de cela qu’il s’agit. Il est vraiment ridicule ce Racine Thiam. Les journalistes n’avaient donc rien à faire pour perdre leur temps à aller écouter ce clown? Plus d’une heure, a écrit notre confrère Yacouba Traoré, pour entendre ce gars raconter des conneries. Comme si l’interview du Président dans les différentes langues, et la mission aux Nations Unies étaient des choses inédites. La célébration des festivités de l’indépendance, en quoi constitue t-elle un événement spécial? C’est célébré chaque année de la même façon. Aucun bilan de l’année écoulée? N’importe quoi. Des vauriens en sommes, piètre griot. Le Mali a bougé bien sûr. Il y’a eut Nampala, Bonni et Kidal. C’est ça, le bilan d’I.B.K?

Comments are closed.