Transition : Les hommes de mission !

19

Les incertitudes du moment ne sont toutes pas encore dissipées, mais le sommet élargi de la pyramide transitoire est maintenant visible. L’arrivée de Moctar Ouane à la Primature est le signal du départ de la course sur une distance de dix-huit mois. Mais un pays dans la panade depuis de longues années n’est pas à manager comme on fait avec une course de chevaux, il faut le savoir. 

Le trio a pris le départ, mais il faut bien se hâter de sortir le Mali du cul-de-sac où il se trouve enfermé, les Maliens souffrent beaucoup, ils sont dans le dénuement pour le plus grand nombre et dans l’anxiété pour tous quand à un futur rassurant et radieux. Mais Kati, puis Koulouba et les bureaux du Premier ministre sur les bords du Djoliba sont les sièges de la gouvernance nationale où l’on doit éviter de croire que l’on a la bride sur le cou pour tout se permettre; non, ils ne doivent être en aucun cas un hippodrome où l’on s’autorise à foncer à bride abattue. Il faut savoir donc brider des ambitions de saison qui naissent généralement dans le feu de l’action des pronunciamientos, qu’ils soient tropicaux ou ibériques, comme l’histoire des cinquante dernières années l’a montré avec une constance effrayante.

Le Président Bah N’Daw a une réputation angélique telle qu’il ne viendra à l’esprit de personne qu’il arrive, à 70 ans révolus, aux plus hautes commandes de la République pour mal agir et sortir par la petite porte de l’histoire. Aurait-il même un ennemi irréductible que celui-ci ne lui souhaiterait pas pareil trébuchement. En patriote intransigeant, le Président Bah N’Daw a donné sa parole d’honneur, dans son discours d’investiture,  quant à la mission de conduire la Transition à lui confiée : “…Une telle mission, je le sais, se mènera sur le socle fe la guerre sans merci qu’il faudra continuer à livrer aux forces terroristes et au crime organisé…Leur sanctuaire s’élargit au détriment de la sécurité  nationale. Les demi-victoires ne suffisent plus pour les vaincre… La bonne gestion de nos ressources, de nos maigres ressources, est, en effet, une obligation…Je ne peux pas promettre zéro corruption mais je ferai tout pour que l’impunité zéro soit la norme. L’argent public est sacré et je ferai en sorte qu’il soit dépensé de manière traçable et raisonnable. Avec tous les sacrifices que cela comporte, en termes de mesures systématiques et de répression des crimes et délits économiques. Tous les dossiers d’enquêtes réalisés par nos structures de vérification seront transférés au juge, au besoin. Il m’appartient de garantir à la justice les moyens de diligenter leur traitement…”

Le Président se fit fort de signifier avant que le Mali lui a tout donné et que c’est par devoir qu’il vient à la rescousse de ce pays tremblant dans ses fondements : “Oui, il ne faut pas avoir peur des mots : le Mali est ébranlé, piétiné, humilié. Ébranlé, affaibli, humilié par ses propres enfants, par nous-mêmes, par personne d’autre que nous-mêmes…”

Le Président Bah N’Daw a un vice-président en la personne du Colonel Assimi Goïta, deuxième haute personnalité de la Transition, par ailleurs chef de la junte. Celui-ci occupe ce poste qui n’est prévu ni par la constitution malienne de 1992, ni par l’Acte fondamental publié pat le Cnsp sans le Journal Officiel du Mali le 24 août 2020. Mais il a été introduit dans la Charte de la Transition que la délégation su Cnsp conduite par Assimi Goïta lui-même est allée présenter et défendre au mini-sommet des chefs d’Etat de la Cedeao tenu à Accra le 15 septembre dernier. Ces derniers avaient exigé qu’il soit retiré se ladite Charte de Transition la possibilité pour le vice-président de remplacer le Président de la Transition en cas de vacance du pouvoir, ce qui n’a pas été le cas à ce jour. En plus, la Cedeao a exigé que le rôle du vice-président soit limité à la charge de gérer la défense et la sécurité. Sur ce point également, le Cnsp ne lâche pas du lest, pas plus qu’il ne consent à rendre publique la mouture finale et officielle de la Charte de la Transition. Il faut donc s’attendre à des clarifications à ce niveau.

Troisième homme à qui a été confiée la mission de gérer la Transition, c’est Moctar Ouane, nommé Premier ministre ce dimanche, 27 septembre. Lorsque ce Président, qui dit n’aspirer à rien d’autre qu’à redresser le pays en dix-huit mois pour avoir le bonheur de transmettre le relais à un président et à des institutions bien élus au finish, nomme un Premier ministre de la carrure de Ouane, seulement 48 heures après sa prestation de serment, on ne peut que souhaiter au trio au sommet de l’État de commencer à caracoler, en mettant vite en place un gouvernement responsable. Moctar Ouane est un diplomate pétri d’expériences et à qui on ne connaît pas de travers susceptibles de le handicaper dans sa nouvelle mission de chef de gouvernement transitoire. Né en 1955, il fit de brillantes études. Ouane a été conseiller technique auprès du secrétaire général de 1982 à 1986, conseiller diplomatique du Premier ministre (1986-1988), chef de cabinet du Secrétaire général de la présidence (1988-1990), conseiller diplomatique du président Moussa Traoré de 1990 à 1991 durant la Transition sous Amadou Toumani Touré de 1991 à 1992. Puis, il sera conseiller diplomatique du Premier ministre en 1992. De 1994 à 1995, il sera conseiller politique du ministre des Affaires étrangères, avant de devenir représentant permanent du Mali auprès de l’Organisation des Nations-Unies jusqu’au 27 septembre 2002. Pendant ce temps, il sera président du Conseil de sécurité des Nations-Unies en septembre 2000 et décembre 2001. De 2003 à 2004, il sera ambassadeur dirigeant de la coopération internationale, puis ministre des Affaires étrangères. C’est après avoir quitté cette fonction en 2011 qu’il est devenu conseiller diplomatique à l’Union Economique et Monétaire Ouest-africaine en janvier 2014.

Voilà le trio en marche.  Cependant, les Maliens ne sont pas totalement rassurés. En dépit de la forte personnalité du Président et de l’aura protégée du Premier ministre choisi en la personne de Moctar Ouane, diplomate chevronné et d’une carrure intellectuelle qui enchante, il demeure des inquiétudes quant aux agissements précédents des colonels du Cnsp. Ceux-ci donnent à comprendre sans ambiguïté qu’ils entendent maintenir la haute main sur tout le fonctionnement de l’État, les autres devant se contenter de jouer à la cinquième roue de la charrette.

Ce ne sont pas là de simples soupçons, mais des velléités pistables depuis le 18 août dernier. La dernière d’entre elles est la nomination par le Colonel Assimi Goïta, patron de la junte, le jeudi 24 septembre, du chef d’état-major particulier du Président, à la veille de la prestation de serment du président et du vice-président. Ce geste est apparu à beaucoup comme un empiètement inadmissible sur les prérogatives du nouveau chef de l’État. Qu’à cela ne tienne, Goïta et ses camarades donnent aussi à comprendre que ce sont eux qui tiennent fermement les rênes de l’État et que, cela n’est pas avouable, qu’ils continueront à agir selon leurs caprices. Ils ont en tout cas leur plan qu’il est difficile, voire impossible, de pénétrer. Si tant est qu’ils ont effectivement une volonté cachée, le nouveau Premier ministre risque d’être en leurs mains une marionnette. Celui-ci a été nommé quand le Cnsp avait jeté sur des sentiers broussailleux les gars du M5-RFP qui dansaient, à la grande surprise de tous, la sarabande des CV.

Force est en tout cas de constater aujourd’hui que par touches successives, les stratèges du Cnsp ont réussi à anesthésier l’ensemble de la classe politique. Certains parlent même d’hypnose dont ne pourront se relever les politiciens professionnels avant dix-huit. Le Cnsp n’a pas l’air de vouloir disparaître et la Charte de la Transition semble aimer se prêter à des habillages insoupçonnés. Reste à prier que le pays ne renoue avec les démoniaques pratiques du règne d’IBK. Le coup d’État qui a emporté celui-ci le 18 août n’a en tout cas pas encore livré tous ses secrets.

Amadou N’Fa Diallo

Commentaires via Facebook :

19 COMMENTAIRES

  1. Mali Chez Nous
    Être irréprochable en politique, c’est convaincre la population qu’on l’est.
    IL NE SUFFIT PAS DE L’ÊTRE RÉELLEMENT, IL FAUT LE DEMONTRER.
    C’est là le hic car c’est pratiquement impossible de démonter des accusations infondées des adversaires politiques.
    Ceux qui pensent que le job de MOCTAR OUANE devrait leurs revenir sont entrain de lancer des messages qu’il est un laquais français qui espionne pour la France.
    Comment démonter cette accusation gratuite?
    Il n’est pas du coup irréprochable, même s’il l’est dans la réalité.
    D’autres pensent qu’il n’est pas irréprochable du fait de travailler avec les régimes dits défaillants,même s’il l’est dans la réalité.
    DANS LE MARIGOT POLITIQUE, IL Y A TOUJOURS UNE ACCUSATION GRATUITE QUI VOUS SUIT DU FAIT DE VOS ADVERSAIRES POLITIQUES.
    Répondre à ces accusations gratuites,c’est encore donner des punitions à vos adversaires.
    C’est pourquoi le silence est la seule solution en espérant être lavé avec le temps.
    C’est pourquoi,s’il faut rechercher des hommes politiques IRRÉPROCHABLES, on n’en trouvera jamais.
    Il faut plutôt rechercher des hommes politiques animés par des IDÉES FORTES.
    La politique a ses raisons que la raison ignore.
    Il faut etre très fort psychologiquement pour faire la politique.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • @Sangare,
      Comment qualifiez-vous un individu qui connait pertinemment un voleur et qui accepte malgré tout de s’y associer indéfiniment ? À l’égard de la justice, une telle personne pourrait être accusée d’association aux malfaiteurs. Mais malheureusement, @Sangare attendrait de voir d’abord si un tel individu est porteur des “idées et convictions politiques fortes”!
      Mon frère, nous parlons des faits réels, pas de la philosophie. Vous parlez d’idées et convictions fortes, je dois vous dire que les meilleures idées sont dans les livres de philosophie… Autant vous informer que les idées et convictions fortes n’ont de la valeur que la crédibilité de leurs porteurs. Cette crédibilité se mérite et se nourrit des actions concrètes à valeurs éthiques et morales.
      Je serrais ravis d’apprendre de vous un seul fait concret que Monsieur Ouane aurait posé pendant toute sa longue carrière diplomatique et qui doit lui valoir une confiance aveugle de la part du peuple Malien…

  2. Les Voyous et le Pouvoir

    > Pour un Pouvoir usurpé, deux gangs s’affrontaient.
    > L’un des deux gangs ( le CNSP ) voulait le l’empocher, l’autre ( le m5-rfp ) le voulait monnayer.
    > Tandis que coups de gueules fusaient et que nos voyous gardaient tous espoir
    bêtement,
    > Arrive un grand justicier ( Bah N’DAW ), qui mit précisément toutes les pendules à l’heure GMT, en nommant le digne et compétent Moctar OUANE à la Primature.
    (λ ω )

    > m5-rfp, à force de tirer sur une corde, elle finit par casser.
    > Si vous n’étiez pas maudits, vous auriez saisi la main tendue de SE MIBK, l’auguste béni.
    > Mais hélas, à présent il ne vous reste plus que déshonneur, désillusion et désapprobation générale.
    > Vive El Hadj IBK, l’auguste béni et inégalable en bonnes œuvres d’utilité tant générale qu’individuelle ; chaque jour qui passe le grandit en mérite, en honneur et en dignité.
    > Rira bien, qui rira le dernier.

  3. SERGENT DE L’ARMÉE POPULAIRE- Mali Chez Nous
    Seuls les présidents que MOCTAR OUANE a servis sont satisfaits de lui, pas le peuple malien puisqu’il ne le sert pas.
    Bien sûr qu’il sera difficile de parler des actes qu’il a posés puisqu’il n’est pas guidé par une conviction.
    Il est là pour exécuter une feuille de route.
    Ce qu’il sait faire.
    AFFIRMER SA VOLONTÉ POLITIQUE POUR CHANGER LES PRATIQUES POLITIQUES N’EST PAS DANS LA NATURE DE MOCTAR OUANE.
    Il est à la disposition de l’homme politique qui anime l’État, pas à celle d’une conviction qui guide ses actions publiques.
    C’EST UN SOLDAT AU SERVICE DE QUICONQUE VA OCCUPER LE SOMMET DE L’ÉTAT.
    Qu’il pose ou pas des actes est apprécié par l’homme politique du moment.
    Il peut même être là pour donner l’impression que la situation s’améliore alors qu’il n’en est rien.
    LUI S’ADAPTE À TOUT CAR IL EST SANS CONVICTION.
    C’est pourquoi sa réussite dépend de la volonté politique de celui qui anime l’État car il est là à exécuter une feuille de route.
    Si elle est consistante,on dira qu’il a travaillé puisqu’il va certainement l’appliquer à souhait étant un bon soldat.
    Si elle ne l’est pas, MOCTAR OUANE fera quand même son travail.
    Figures politiques irréprochables???
    Ça existe vraiment???
    ON VEUT DES IDÉES POUR FAIRE BOUGER LES LIGNES,PAS DES FIGURES POLITIQUES IRRÉPROCHABLES CAR ÇA N’EXISTE NULLE PART DANS LE MONDE.
    Pour être irréprochable, il faut être un DIEU VIVANT.
    MONTESQUIEU a imaginé la séparation des POUVOIRS car tout être humain est imparfait.
    ON VEUT DES HOMMES POLITIQUES DE CONVICTION QUELQUE SOIT LEURS DÉFAUTS.
    Un homme politique qui est incarné par des IDÉES FORTES favorables à l’épanouissement de la population est de loin préférable à un technocrate pur et dur, très honnête, très compétent.
    CE SONT LES IDÉES QUI FONT BOUGER LES LIGNES,PAS LES FIGURES POLITIQUES IRRÉPROCHABLES.
    On sépare les pouvoirs pour punir ceux profitent de leurs fonctions pour puiser dans les caisses de l’État.
    NETANYAHU est actuellement acculé par la justice israélienne.
    Son prédécesseur est en prison.
    BERLUSCONI l’a été en Italie, on a fini par l’épingler.
    C’est ça qu’on veut pour notre pays au lieu de dire, il faut mettre un homme politique irréprochable qui va lutter contre la corruption.
    La corruption ne doit pas être le travail de l’homme politique,mais d’une INSTITUTION INDÉPENDANTE.
    L’épanouissement d’un peuple est aussi lié à la mentalité de la classe dirigeante.
    Celle qui consiste à dire il faut des cadres politiques IRRÉPROCHABLES bloque l’assainissement de la société indispensable pour booster l’économie.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • @Sangare,
      Être irréprochable du point de vue éthique et moral pour une figure politique est une nécessité pour incarner tout changement de ce type.
      Si vos amis ne répondent pas à ce simple critère, cela ne veut en aucun cas dire qu’il n’existe pas ou que le Mali doit plutôt se conformer à cette réalité. Il y a des milieux de Maliens qui sont compétents et éthiquement irréprochables. Et ce n’est pas de la mer à boire pour se joindre à eux….comme le dites.

  4. Refondation du Mali Partie1

    #Nous exigeons la dissolution du partie RPM pour GESTION MAFIEUSE DU PAYS et tous les parties qui se sont coalisés avec Lui aux dernières legislatives.
    #La dissolution de tous les partis qui ont eu A faire des coalitions contre-nature avec d`autres partis aux dernières légsilatives de profit au détriment du peuple Malien.

    #Nous demandons A L`ADEMA PASJ de nous ENLEVER LA TOUR DE L`AFRIQUE qui étouffe TOUT BAMAKO AVEC SES BOUCHONS AFIN que la transition la remplace PAR UN ECHCANGEUR MULTIPLE/UNE TOUR QUI EST DE L`ARGENT JETTE PAR LA FENETRE.

    #Nous exigeons que tous les vehicules de d’état soient au park aux services après la descente de travail (exception quelques vehs de la presidence )comme le font les organismes internationnaux.

    #Nous exigeons l`arrêt des bons de carburant une vraie hémorageie pour le trésor publique.
    #Nous exigeons l`arret des reformes de vehicules de l`etat qui est devenu un vrai vol orgnise des biens de l`etat A profit.

    # Nous exigeons que tous les concours d`acces A la fonction publique et y compris l`EMIA . soient geré jusqu`aux resultats sur appel d`offre A un cabinet étranger international en ressources humaines/les termes de refs seront fait par les ministers en charge.

    #Nous exigeons que toutes les bourses données par les pays etrangers soient gerees par les ambassades de ces pays sur le sol Malien /en recevant les resultats des examens du Mali.

    #Nous exigeons l`arret des subventions de l`etat aux parties politiques/une nouvelle charte des parties politiques /un vrai commerce organisé

  5. @Sangare,
    Seriez-vous en train de tenter de me convaincre d’une possible amitié durable entre le grand satan et le grand prophète?
    En me fiant au CV de Moctar Ouane, je ne doute point de ses compétences techniques en matière de la diplomatie internationale. Mais au-delà des compétences techniques, la majorité des Maliens aspirent à un vrai changement. Cette aspiration doit être portée par des figures politiques irréprochables du point de vue éthique et moral. Et malheureusement Moctar Ouane n’en est pas une, vu ses années de connivences et collaboration avec des régimes corrompus et médiocres. Vu son chemin de parcours professionnel caractérisé par son conformisme et son indifférence, je suis convaincu qu’il aurait sauté sur tout « poste alléchant » si IBK lui avait fait une proposition dans ce sens.
    En Afrique francophone, c’est tellement facile de maintenir des mythes d’invincibilité, intellectualité, haut cadre de l’Etat,…
    But it’s all about getting things done in a professional and ethical manner!

  6. DE TOUTE FACON LES MALIENS ET MALIENNES SCRUTERONT LES ACTIONS DU NOUVEAU GFOUVERNEMENT

    EI S IL FAUT UNE NOUVELLE REVOLUTION CA SE FERA SYSTÉMATIQUEMENT………………

    • EXACTEMENT..!

      ET POURQU’ ON NE NOUS FASSE PAS PERDRE DU TEMPS AVEC LEURS BEAUX DISCOURS FRANCAFRICAINS NOUS DEVONS ETRE VIOLENTS AVEC EUX AR ILS NE COMPRENNENT QUE LE LANGAGE DE LA FORCE BRUTTE.

      AUCUNE ARMÉE, MEME DOTÉE DE L’ ARME NUCLÉAIRE NE SAURAIT ARRETER LE PEUPLE MALIEN DANS SA QUETE POUR LA SOUVERAINITÉ, LA VRAIE.

      PEUPLES DU MALI , SOYONS PRETS, Á LA PREMIERE ERREUR DE LA NOUVELLE ÉQUIPE, JETONS LA DANS L’ ENFER.

  7. VOILÁ, CE QUE DISENT RFI ET AFP :
    “..Le nouveau Premier ministre malien Moctar Ouane n’est pas du marigot politique local…”

    RIRES…!

    MAIS Moctar Ouane, LE LARBIN DE LA FRANCE VIENT TOUT FRAIS DU MARGOT PUANT , MACABRE FRANCAFRICAIN.

    Moctar Ouane N’ EST AUTRE QU’ UN RÉSERVISTE DE LA POLITIQUE NÉO-COLONIALE ET FASCISTE DE LA FRANCE EN AFRIQUE.

    “..Et avant d’être nommé Premier ministre, il travaillait à l’UEMOA, où il était en charge de la partie « paix et sécurité »…”

    VOYEZ-VOUS L’ EMPLOI FICTIF FRANCAFRICAIN..?????

    UNE INSTITUTION MONÉTAIRE DOTÉE D’ ORGANISME « paix et sécurité »…!! RIRES…!!

    ORGANISME « paix et sécurité » EST IMAGINABLE AU SEIN DE LA CEDEAO…ET MEME LÁ AUSSI , SON ROLE EST FICTIF.

    EN SOMME , LE LARBIN CONGÉNITAL ÉLEVÉ ET FORMÉ DANS LE MARIGOT FRANCAFRICAIN LE PLUS PROFOND PREND PLACE Á LA PRIMATURE DU MALI.

    MALIENS, SOYONS PRETS, LA LUTTE NE FAIT QUE COMMENCER: UN AUTRE “SON-OF-A-BITCH” A PRIS EN OTAGE LA PRIMATURE DU MALI.

    NOUS EXIGEONS TOUTE LA TRANSPRENCE SUR L’ ORIGINE DE CETTE PERSONNE QUI NE SUCITE PAS CONFIANCE:
    1 – QUI SONT SES PARENTS, QUELS ROLES ONT-ILS JOUÉ DANS LA VIE DE LA NATION MALIENNE ???
    2 – QUI SONT SES FRERES ET SOEURS, QUELS ROLES JOUENT-ILS DANS LA VIE DE LA NATION MALIENNE ???
    3-OÚ A T-IL FAIT SES ÉCOLES EN TERRE MALIENNE, DANS QUELLES LOCALITÉS ET DANS QUELS ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES.
    4 – NOMS D’ AU MOINS 5 ENSEIGNANTS ET 10 CAMARADES DE CLASSE DE TOUS SON PARCOURS SCOLAIRE.
    5 – SA NATIONALITÉ, OU SES NATIONALITÉS AVEC LES DATES D’ OBTENTION ET RAISONS.
    6 – LES NOMS DE SES ENFANTS ET DE SON ÉPOUSE AVEC LEUR LIEU DE RÉSIDENCE.

    CES INFORMATIONS SONT CRUCIALES CAR Á LA CEDEAO ET Á L’ UEMOA BEAUCOUP DE BUREAUCRATES ONT LA NATIONALITÉ FRANCAISE, PRES DE 50%.

    SEULS PEUVENT DIRIGER LE MALI CEUX QUI SONT DE NOUS, VIVENT AVEC NOUS, PARTAGENT UN DESTIN AVEC NOUS.

    PLUS JAMAIS AU MALI DE DIRIGEANT AYANT TOUTE SA VIE AILLEURS EN DEHORS DU TERRITOIRE MALIEN…!!!!

    LE MALI N’ EST PAS UNE ENTREPRISE NI UNE CORPORATION : LE MALI EST UNE DESTINÉ, UNE NATION.

  8. Mali-Chez Nous
    En matière de conduite politique des activités de l’État, ce n’est pas le cadre,quelqu’en soit sa compétence intellectuelle ou ses accointances avec les régimes défaillants,qui est primordial,mais l’ESPRIT QUI ANIME LES TENANTS DU POUVOIR.
    Le cadre de l’État est d’abord un instrument entre les mains de l’homme politique qui inspire les activités de l’État.
    MOCTAR OUANE est un cadre indéniablement très compétent.
    Il n’y a pas de discutions à faire sur sa compétence intellectuelle,mais sur sa conviction, s’il en a.
    TOUTE SA CARRIÈRE, IL S’EST CONTENTÉ DE SERVIR, NON D’EXPRIMER SA CONVICTION.
    SERVIR,c’est mettre sa compétence intellectuelle au service de son pays quelqu’en soit le tenant.
    ON EST UN INSTRUMENT POLITIQUE.
    EXPRIMER SA CONVICTION,c’est n’accepter de ne servir le pouvoir que si on partage les mêmes convictions que les tenant du pouvoir.
    ON EST UN ACTEUR POLITIQUE.
    MOCTAR OUANE n’a jamais milité dans un parti politique,n’a exprimé son allégeance à un président de la république, il s’est contenté de mettre sa compétence au service de son pays.
    L’accuser d’être responsable des défaillances des pouvoirs qu’il a servis,c’est affirmer qu’il partageait les convictions de ces différents pouvoirs.
    Si servir son pays équivaut à partager les convictions d’un pouvoir, on doit libérer tous les fonctionnaires qui ont servi les régimes dits défaillants.
    Le choix porté sur MOCTAR OUANE est inspiré de sa docilité à exécuter des instructions sans manifester son désaccord.
    C’EST UN TECHNOCRATE PUR ET DUR.
    Ce n’est pas lui qui est en cause,mais ceux qui l’ont nommé.
    On l’a choisi pour un objectif qui leurs sont propres.
    LE CHOIX DU CHEF DE GOUVERNEMENT DÉTERMINE LA VOLONTÉ POLITIQUE DES TENANTS DU POUVOIR.
    On aurait choisi un CHEICK OUMAR SISSOKO,ce serait d’épouser ses CONVICTIONS SOUVERAINISTES.
    Il en serait ainsi de tous les cadres politiques dont les convictions sont connues.
    ÉVITER CES PERSONNES SIGNIFIE QUE LA TRANSITION PREND UN CHEMIN QUI N’ÉPOUSE PAS LE CHANGEMENT ESPÉRÉ PAR LE M5-RFP.
    Et pourtant trop de cadres politiques du M5-RFP ont servi les régimes qu’on dit défaillants.
    Ce n’est pas leurs participations aux pouvoirs dits défaillants qui sont importantes, mais la conviction qui les anime.
    C’EST L’ESPRIT DE CHANGEMENT QUI COMPTE,PAS LE CADRE POLITIQUE.
    Le choix de MOCTAR OUANE, c’est dans le cadre de tous les pouvoirs qui l’ont utilisé c’est à dire un cadre docile ne manifestant aucun désaccord politique.
    On se sert de son expérience des institutions,de ses réseaux nationaux et internationaux pour améliorer l’image d’une transition destinée à adouber un homme politique déjà choisi par une élection qui peut-être certes transparente,mais pas sincère puisqu’on va profiter pour éliminer les candidats sérieux.
    SOUMAILA CISSE sera t’il libre avant les élections?
    D’autres plus menaçants ne seront t’ils pas intégrés par des dossiers ou arrêtés pour respecter l’intention du président de la transition?
    Si on veut aider ce pays, mieux vaut s’intéresser plus à l’esprit qui anime les cadres qu’à leurs parcours professionnels.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

    • Sangare,

      QUELS SONT LES RÉSULTATS OU ACTES OBTENUS/POSÉS PAR MOCTAR OUANE DURANT TOUTE SA CARRIERE ????

      JE DEMANDE CELA CAR AU MALI LE FAIT D’ ETRE SEULEMENT QUELQUE PART DANS LA MACHINE ÉTATIQUE ET PERCEVOIR DES SALAIRES ASTRONOMIQUES EST CONSIDÉRÉ COMME “EXPLOIT”.

  9. To begin analysis appear wrong at very important point that have decisive influence on all to be done. It is timing plus former plus present men of military ability to be thrift. Timing is of utmost importance. Those unable to keep up should step to right side. There ability to be thrift allows them to move quickly, decisively plus beneficially. This allows for first wave of action to set everything on correct course plus second wave to correct processes of everything on correct course with all being done at financial cost below slow moving political actions Malians have been trained to accept.
    These leaders know there must be major changes in Malian politics plus have chosen Prime Minister that is not only capable of fulfilling immediate duty plus needs of his position to high degree but likely could write manual that may periodically be revised on what is acceptable actions for Malian politician or/ plus government official.
    This threesome of President, Prime Minister plus Vice President could give modern day Mali good actions leadership it have not had in centuries plus set adequate good action passage for Malian leadership to follow for indeterminate number of years.
    As for M5- RFP they are very much important to Mali future but they must be painstakingly vetted being they have both agents of Shagari crime Family of Nigeria with those agents working win unison apart from Malian government with ECOWAS plus they have terrorists operatives among them acting as spies for terrorists or those terrorists informants. Natural inclination of any well managed body should be to limit inclusion of such groups unto they meet vetting requirements.
    Work smart Mali.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

    P S
    Men do not be upset that I will obligate Julu women to consider you as law provide as you consider them for government positions they are qualified to manage.

  10. En regardant de près le parcours professionnel de Moctar Ouane, il apparaît que sa nomination comme Premier ministre n’est qu’une tentative de faire du nouveau avec l’ancien.
    Il pourrait certainement mettre à la disposition du Mali ses longues années de carrières diplomatiques.
    Ce qui rassure quant à la mise en application rapide du contenu de la Charte de Transition, contrairement à un novice dans les affaires publiques.
    Par contre, vu ses années de service loyaux rendus au régime dictatorial du général Moussa Traoré et au régime médiocre et corrompu du Président ATT, il ya lieu de questionner sur l’éthique et la morale de Monsieur Ouane.
    Le profil de Moctar Ouane indique qu’il est surtout un homme du conformisme et de l’indifférence, et non un homme du changement tant souhaité par les Maliens.
    Dans ce cas précis, ses actions en tant que Premier ministre seront guidées par la Charte de Transition. Ce qui est relativement rassurant….

    • Tu as raison c’est du “to chilen” comme on le dit en Bamanan et pure produit du regime mediocre de GMT et ATT, il ya meme des gens qui se demandent si Moctar n’est pas un espion de France au Mali et peut-etre meme qu’il a aussi comme Boua le ventru IBK la double nationalite Franco-malienne. Je ne sais pas comment Bah a fait cette grave faute?

  11. #Moussa Traore / UDPM /23 longues années de galère / Échec Total
    #Amadou Toumani Toure / CTSP /transition avec les espoirs en attente.
    #Alpha Oumar Konare /ADEMA PASJ /Un historien et pourtant toutes ses actions prouvent autre chose
    Il ne fait que des monuments inutiles lorsque les Maliens ont besoins de ponts ,de routes et d`échangeurs /cas de la tour de l`Afrique /de l argent jeté par la fenêtre /cette tour avec ses bouchons qui étouffe tout Bamako.
    Pire il brûle les armes du pays au nom de quel paix?
    pire il refuse de lutter contre la corruption et pourtant qui était son créneau avant son arrivée au pouvoir /A la fin de son mandat il fait du spectacle faisant semblant de lutter contre la corruption avec quelques arrestations sans saisir leurs milliards détournés ,ces gens seront libérés plus tard et mènent la belle vie avec l`argent volé au détriment des populations en souffrance
    #Amadou Toumani Toure / MAJORITE PRESIDENTIELLE /Gros travailleur mais refuse de mettre fin a la corruption et pourtant c`etait un des points phare de la révolution de mars 1991/ il manque d`initiative Alors / LA FRANCE AVEC LA COMPLICITE DE CERTAINS FILS DU PAYS (LA CMA) S`EMPARENT DU PAYS POUR VOLER L`OR ET CERTAISN MINEREAUX RARES AU NORD MALI /l`or est un élément sacré /ces gens seront maudits par la malédiction de l`or tôt ou tard.
    #Amadou Aya /CNDRE
    Les populations espèrent mais aucune action de leur part pire ils pillent les banques du pays soif d`argent..
    #Ndioncounda /transition
    Monte au pouvoir mais aucune action notable sur les attentes des populations /toujours le statuquo…les gens continuent de piller les ressources du pays en toute impunité aucune lutte contre la corruption beaucoup plus de milliardaires encore et encore……
    #IBk /RPM /Une gestion clanique familiale pitoyable toujours des milliardaires sur les ressources de l`état. un vrai partage de gâteau au détriment des populations
    pire /l`armée n as pas le droit de faire des actions offensive sans la france /pendant ce temps la france et certains fils du pays volent l`or et les ressources rares du pays au nord Mali.
    Il est chassé du pouvoir par les populations en colère et des militaires de bonne volonté……….

  12. ” … Voilà le trio en marche. Cependant, les Maliens ne sont pas totalement rassurés. En dépit de la forte personnalité du Président et de l’aura protégée du Premier ministre choisi en la personne de Moctar Ouane, diplomate chevronné et d’une carrure intellectuelle qui enchante, il demeure des inquiétudes quant aux agissements précédents des colonels du Cnsp. Ceux-ci donnent à comprendre sans ambiguïté qu’ils entendent maintenir la haute main sur tout le fonctionnement de l’État, les autres devant se contenter de jouer à la cinquième roue de la charrette…
    … Ce ne sont pas là de simples soupçons, mais des velléités pistables depuis le 18 août dernier. La dernière d’entre elles est la nomination par le Colonel Assimi Goïta, patron de la junte, le jeudi 24 septembre, du chef d’état-major particulier du Président, à la veille de la prestation de serment du président et du vice-président. Ce geste est apparu à beaucoup comme un empiètement inadmissible sur les prérogatives du nouveau chef de l’État. Qu’à cela ne tienne, Goïta et ses camarades donnent aussi à comprendre que ce sont eux qui tiennent fermement les rênes de l’État et que, cela n’est pas avouable, qu’ils continueront à agir selon leurs caprices. Ils ont en tout cas leur plan qu’il est difficile, voire impossible, de pénétrer…” … ///…

    :
    Les Colonels sont aussi face à une ” situation “. Soit ils gardent la main sur ce qu’ils ont ” conquis ” c’est à dire le ” POUVOIR et la popularité “…
    Ou alors ils se laissent dépouiller par les Politiciens Maliens, la COMMUNAUTE INTERNATIONALE avec la complicité de Politiciens Maliens, la CEDEAO…, et dans ce cas le sort réservé aux auteurs du Putsch de 2012, les attend. C’est à dire le dénigrement, les accusations et la prison pour des années sans JUGEMENT !

    Vivement le Mali pour nous tous.

  13. Dites: Il n y a t- il pas d’autres generations d ‘hommes capable dans ce pays. On nous sort toujours un vieux du garage et nous chante sa presonnanité ,experiences etc alors qu’ils ont fait partie des equipes qui ont fait chaviré la nation .

    • Tout a fait d’accord avec toi surtout des vieux complexes fruits de la colonisation Francaise! Dommage et triste!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here