Transition au Mali : Le respect des 18 mois exigé par le Conseil de sécurité de l’ONU

0

Lors de sa session du 31 août dernier, le Conseil de sécurité des Nations-Unies s’est prononcé sur la transition en cours au Mali. Il oppose un « niet catégorique » quant à une éventuelle prorogation du délai de 18 mois.

Lors de sa dernière session, l’organisation onusienne a rejoint le cadre d’échanges des partis politiques qui demande le respect de la Charte de la transition. Le Conseil de sécurité des Nations-Unies se déclare « gravement préoccupé par la poursuite de la dégradation de la situation politique au Mali à la suite de la mutinerie du 18 août 2020 et de la violation de la Charte de transition du 24 mai 2021 ».

Il a condamné les deux coups d’État, et a réitéré son attachement à la mise en place de dispositions relatives à la Charte de transition, un plan d’actions pour la transition et un calendrier électoral, rendu public le 15 avril 2021.

Le Conseil de sécurité insiste auprès des autorités maliennes à mettre en place des dispositions concernant l’organisation de l’élection présidentielle le 27 février 2022, conformément au calendrier électoral, durant la période de transition de 18 mois qui a été décidée.

Par ailleurs, l’organisation onusienne se dit opposer à une candidature du président de la Transition et du Premier ministre de la Transition. «Ils ne devraient en aucun cas être candidats à la prochaine élection présidentielle », a-t-elle prévenu.

Z.C

Source : Plume Libre

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here