Décès de l’ancien aide de camp de feu le général Moussa Traoré : Hommage de Thierno Hass Diallo à son frère Omar Diallo dit Birus !

1

Ourou – déformation de Nour : lumière – comme nous l’appelons fut pour la communauté une réelle lumière. C’est un homme d’une générosité incommensurable pour Sokorodji son quartier : eau, électricité, le premier corbillard. Que dire de ses amis et parents ? La même générosité et surtout de Fraternité. Pour des soins de santé en Tunisie, pour des frais d’études au Maroc ou aux USA, pour le besoin quotidien. Omar Diallo dit Birus, c’est surtout sa famille. Quel bonheur de le voir avec ses fils/filles et petits fils ? Autant d’affection pour sa très chère et tendre épouse Tchoutchou Bah qui fut de tout son combat surtout ce dernier contre la maladie.

Birus, avec lequel je partage le même grand-père, donc d’une lignée d’érudits est un homme tout dédié à Dieu. Il était d’un détachement absolu du monde matériel. Une vie d’ascète bien qu’il soit riche ! Mon frère Omar, tu nous manques ! Mais nous nous consolons de ce qui nous advient quand c’est la volonté de Dieu, surtout l’imparable faucheuse !  Et en ce mois de Rajab, ce vendredi qui t’a vu rejoindre ton frère aîné – Amadou -, nous te confions au Seigneur. Dors en paix fier descendant des Rangaab’s de Diamwely.

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. “D’un détachement absolu du monde matériel”???
    Les officiers supérieurs du Mali détachés du monde matériel sont morts avec comme seul moyen de vivre leur pension de retraite.
    BIRUS A FAIT PARTIE DU CLAN PRÉSIDENTIEL AUTOUR DE MME MOUSSA TRAORÉ.
    Un clan qui avait comme activité le trafic d’or du Mali.
    S’il était détaché du monde matériel,il ne serait jamais riche.
    Il fait partie de ces fossoyeurs qui ont blanchi les deniers publics détournés en activités de bienfaisance citées.
    On préfère mieux ceux qui ont préféré se suffir avec leurs salaires que de profiter de leurs fonctions pour détourner les maigres ressources de l’Etat.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here