Mali : Keba Sangaré, un général-gouverneur controversé

5
Ancien chef d’état-major de l’armée de terre, le général de brigade Keba Sangaré est désormais le gouverneur de la région de Bougouni. Son profil, comme son parcours, cristallise les accusations de « militarisation » de l’administration.
 
Treize militaires, et seulement sept civils. La liste des gouverneurs placés à la tête des régions du Mali, le 25 novembre, a valu aux autorités de la transition d’être accusées de vouloir « militariser » l’appareil d’État, d’autant plus que les officiers désignés, des généraux et des colonels, sont réputés proches de la junte qui a mené le putsch du 18 août. Parmi ces soldats devenus gouverneurs, un nom, en particulier, cristallise les critiques : celui du général de brigade Keba Sangaré.
 
Et pour cause. Nommé gouverneur de la région de Bougouni, frontalière de Guinée et de Côte d’Ivoire, l’ancien chef d’état-major de l’armée de terre a été épinglé en août dans un rapport d’experts de l’ONU comme étant l’une des personnalités qui « entravent le processus de paix ».
 
« Charismatique »
 
Âgé de 44 ans, cet officier supérieur issu de la communauté bwa est né dans une famille où la chose militaire compte. Son père, le général de brigade Pangassy Sangaré, qui fut également chef d’état-major de l’armée de terre, bénéficiait déjà d’une aura puissante aussi bien auprès des hommes de troupes qu’au sein de la classe politique. Lors des obsèques de ce militaire charismatique, décédé en décembre 2018, le président Ibrahim Boubacar Keïta s’était notamment recueilli devant le cercueil de ce haut gradé, qui était aussi grand officier de l’Ordre national.
Par: jeuneafrique.com

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. LE RAPPORT DE L’ONU EST UNE MERDE.
    BRAVO AU GENERAL KEBA.
    J’AI APPRECIE LE JOUR OU NOUS AVONS FAIT UN SAUT EN PARACHUTE.
    COMPETENT ET RESPECTUEUX.
    VIVE LE MALI ET LE CNSP

  2. Félicitations et bon courage mon grand frère. et une grosse pensée pour mon tonton Pangassy Sangaré qui nous a quitté en 2018. Merci pour ton patriotisme, ton bon sens, ton soutien, ta gentillesse et surtout tes conseilles.
    Repose en paix et je ne t’oublierais jamais.

  3. ” … Ancien chef d’état-major de l’armée de terre, le général de brigade Keba Sangaré est désormais le gouverneur de la région de Bougouni. Son profil, comme son parcours, cristallise les accusations de « militarisation » de l’administration… ” …///…

    :
    La JUNTE nomme des Militaires à des postes de Gouverneur. C’est très bien.
    La JUNTE au moins, ne discrimine pas. La JUNTE reconnait les mérites et la Valeurs des Gens quelles que soient leurs origines sociales.
    C’est pas au copinage comme le font les CIVILS.
    Bravo mon Général. Félicitations et bon courage.
    Ne vous laissez pas distraire.

    Vivement le Mali pour nous tous.

  4. Le général Keka Sangare a 50 ans ou plus. C’est un officier de valeur très charismatique. Il a de l’autorité, il est capable de diriger. La méthode peut plaire ou déplaire mais ce sont les intérêts du Mali qui comptent. Sans un leadership fort, il est peu probable qu’une force armée puisse fournir les efforts concertés qui devraient la caractériser, et que ses membres puissent se rallier autour du but commun essentiel au succès des opérations militaires. Le général Kaba incarne ce leadership fort dans l’armée malienne. Arrêtons de détruire nos hommes braves.

  5. Il est de la promotion 1993 de l’EMIA.
    On dit qu’il a 44 ans donc né en 1976.
    A t’il été sous lieutenant à 17 ans?
    Un signe que l’article est insignifiant.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here