Exploitation minière : le ministre des mines s’engage à soutenir le manifeste du FER-Mali

1

Une délégation du Front pour l’émergence du Mali (FER-Mali), conduite par son président, Sory Ibrahim Traoré, a remis, le jeudi 30 septembre, au ministre des mines, de l’énergie et de l’eau, Lamine Seydou Traoré, son manifeste pour la souveraineté économique du Mali à travers l’exploitation.

Redonner la souveraineté économique à travers l’exploitation de l’or, c’est l’objectif recherché par le Front pour l’émergence du Mali (FER-Mali). Pour ce faire, le front a élaboré un manifeste contenant 02 projets majeurs. Il s’agit de la création d’une agence pour le contrôle et la rentabilisation des mines au Mali et l’initiative 20-80.

La création de l’agence permettra de connaître la traçabilité de l’or. Quant à l’initiative 20-80, celle-ci consiste à faire adopter une loi au CNT exigeant aux entreprises multinationales de payer 80% de leur produit au Mali.

Selon le président du FER-Mali, Sory Ibrahim Traoré, le manifeste prend en compte les aspirations du ministère des mines, qui consistent à faire en sorte que les richesses minières puissent revenir aux Maliens afin d’en donner la souveraineté monétaire au Mali.

« C’est une mobilisation citoyenne pour soutenir les actions du ministère », a souligné le président du FER-Mali qui a salué l’engagement du ministre Lamine Seydou Traoré à faire briller l’or du Mali  pour les Maliens.

Sory Ibrahim Traoré a indiqué que le Mali perd chaque année près de 4000 milliards FCFA du fait du trafic illicite de l’or. Il a également parlé de la nécessité d’organiser l’orpaillage, un secteur, dit-il, qui mobilise plus d’un million de personnes.

Après avoir reçu le manifeste, le ministre des mines, de l’énergie et de l’eau, Lamine Seydou Traoré, a salué à sa juste valeur l’initiative du FER-Mali et a dit soutenir le manifeste.

« Les 02 projets majeurs contenus dans le manifeste constituent le fer de lance des politiques que j’attends mener à la tête du département », a déclaré le ministre Traoré. Il a indiqué que la valorisation des contenus et emplois locaux est au cœur de ses préoccupations.

« Il faut faire de l’exploitation minière le moteur de la croissance économique du Mali », a dit le ministre Traoré, qui affirme accueillir favorablement le manifeste. « Ce sont des propositions pertinentes qui viennent s’ajouter à ce que nous faisons déjà », a expliqué le chef du département des mines.

Abdrahamane SISSOKO

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. ” … Une délégation du Front pour l’émergence du Mali (FER-Mali), conduite par son président, Sory Ibrahim Traoré, a remis, le jeudi 30 septembre, au ministre des mines, de l’énergie et de l’eau, Lamine Seydou Traoré, son manifeste pour la souveraineté économique du Mali à travers l’exploitation.

    Redonner la souveraineté économique à travers l’exploitation de l’or,… ” …///…

    :
    L’or…
    C’est la seule ressource que nous ayons ou c’est la seule que nous sommes autorisés à exploiter… ???

    Vivement le Mali pour nous tous à égalité de Droits et de Devoirs.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here