Pour la « rectification » de la transition en cours au Mali : Le M5-RFP prévoit « des rassemblements d’ampleur » à Bamako

0

Dans un communiqué rendu public, le 11 mars 2021, le Mouvement du 5 Juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) informe l’opinion publique qu’il a décidé d’engager de larges concertations avec, non seulement la classe politique, mais aussi avec toutes les couches socioprofessionnelles pour créer une synergie d’action et mettre fin « aux dérives et abus de toute nature, aux injustices et autres arrestations extrajudiciaires, au refus de diligenter les dossiers de crimes de sang et de lutte contre la corruption et la délinquance financière… ». A la suite de ces concertations, le M5-RFP précise qu’il organisera à Bamako, des rassemblements d’ampleur pour imposer la « rectification » de la Transition. « Ces rassemblements seront synchronisés avec des manifestations et actions nécessaires à l’intérieur du Mali et aussi dans la Diaspora », révèle le communiqué du M5-RFP sous la plume de Dr. Choguel Kokalla Maïga.

Lors de sa session extraordinaire du 10 mars 2021, le Comité Stratégique du M5-RFP dit avoir analysé et tiré les enseignements de l’Assemblée Générale du 06 mars 2021 avec les responsables de ses entités membres qui avaient fait des constats et formulé des doléances, des orientations et des recommandations engagées et claires. A l’issue de cette importante réunion, et conformément aux souhaits de sa base, le Comité stratégique a décidé d’aller à la rencontre des militants, sympathisants et de toutes les personnes physiques et morales acquises au changement à Bamako, sur le territoire national et dans la Diaspora, pour définir les voies et moyens à mettre en œuvre pour consolider et élargir sa base sociale et politique en vue des futures activités. « Le Comité Stratégique a également décidé d’engager de larges concertations avec, non seulement la classe politique, mais aussi avec toutes les couches socioprofessionnelles pour créer une synergie d’action et mettre fin aux dérives et abus de toute nature, aux injustices et autres arrestations extrajudiciaires ; au refus de diligenter les dossiers de crimes de sang et de lutte contre la corruption et la délinquance financière ; à l’incapacité d’endiguer l’insécurité généralisée et le terrorisme par un régime militaire qui, à la place de la lutte au front, a préféré les bureaux feutrés et les intrigues politiques ; aux démolitions sélectives et illégales d’habitations ; à la hausse vertigineuse des prix et la baisse drastique du pouvoir d’achat ; aux tentatives solitaires, dilatoires et malicieuses de relecture des textes relatifs aux réformes politiques et institutionnelles ; au refus de dialogue des autorités avec les Maliennes et Maliens en quête de dialogue social ; à l’application accélérée sans discernement de l’Accord pour la paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger », précise le communiqué du M5-RFP. A la suite de ces concertations, le M5-RFP informe qu’il organisera à Bamako, des rassemblements d’ampleur pour imposer la « rectification » de la Transition. Selon le communiqué, ces rassemblements seront synchronisés avec des manifestations et actions nécessaires à l’intérieur du Mali et aussi dans la Diaspora. Enfin, le M5-RFP invite ses militantes et militants et au-delà toutes les Maliennes et tous les Maliens attachés à une « transition de rupture à s’unir et à rester mobilisés pour un Mali de justice, uni, indivisible, démocratique et laïc ».

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here