Confidentiel : Enseignants des collectivités territoriales : Le retard dans le paiement des salaires

Les enseignants des Collectivités Territoriales gérés par le département de l’Administration du Territoire seraient payés depuis quelques mois en retard et particulièrement ceux payés par virement. A qui la faute ?

0

Les enseignants des Collectivités Territoriales gérés par le département de l’Administration du Territoire seraient payés depuis quelques mois en retard et particulièrement ceux payés par virement. A qui la faute ?

Aux structures bancaires ? Ou aux autorités scolaires ?

Programme de restructuration et de mise à niveau des Industries du Mali

A qui profite-il ?

Fleuron de l’économie malienne il ya de cela seulement vingt ans, l’Industrie malienne est aujourd’hui le secteur économique qui connait le plus de difficultés. Parmi celles-ci, on peut citer entre autres, les programmes de privatisation, la crise économique et la hausse des cours des matières première.

Les professionnels du secteur se sentent ainsi abandonnés.  Et pour cause. Aucune action d’envergure n’est menée et très peu d’entreprises ont eu à ce jour à bénéficier du Programme de Restructuration et de mise à niveau des industries du Mali. Pourquoi ?

Eploitation minière au Mali

De nouveaux gisements aurifères pour Anglogold et Randgold.

La joint-venture (JV) formée par les sociétés minires Randgold Resources et AngloGold Ashanti à Morila a conclu un accord avec Birimian pour acquérir de nouveaux gisements aurifères au Mali. L’accord confère à la JV une option d six mois, qu’elle peut exercer pour acquérir une zone d’intérêt de 11 km dans le projet d’or Massigui détenu par Birimian qui entoure sur trois côtés le bail minier de Morila. Birimian recevra à l’exercice de l’option un versement d’un million de dollars, et la JV lui paiera une redevance de 4% sur l’or qui sera produit à partir de la zone.

A noter que la zone d’intérêt couvre les gisements aurifères Ntiola et Vipère qui ont une cible d’exploration comprise entre 4 millions et 6 millions de tonnes avec une teneur située entre 1.2g-t d’or et  1.8g/t d’or.

Cour d’assises du 30 novembre 2016

Amadou Haya Sanogo à la barre

 

Dans un communiqué, le procureur près la cour d’appel de Bamako a informé, vendredi 11 novembre, l’opinion publique du jugement du général Amadou Haya Sanogo, auteur du coup d’État de 2012, lors la session d’assises du 30 novembre prochain.

C’était le procès le plus attendu depuis son arrestation en 2013. Amadou Haya Sanogo va enfin comparaitre  devant la cour d’assises de Bamako qui débutera, selon un communiqué du procureur, le 30 novembre prochain.

“Le procureur général près la cour d’appel de Bamako informe l’opinion de l’ouverture, le 30 novembre 2016, d’une session d’assises au cours de laquelle sera évoquée l’affaire Amadou Haya Sanogo et plusieurs autres, accusés d’enlèvement de personnes, assassinat et complicité”, indique le communiqué du procureur Mamadou Coulibaly qui insiste sur le caractère “particulier” du dossier.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER