LES BREVES de L''Indépendant

0

Sommet Afrique-France de cannes : Tiébilé Dramé décline l’invitation d’ATT

Le Sommet Afrique-France de Cannes qui s’ouvre demain 15 février, enregistrera la participation de la plupart des chefs d’Etat africains, notamment celle du président malien Amadou Toumani Touré.

Dans sa délégation, il est bien mentionné le nom de Tiébilé Dramé, qui a dirigé la Commission d’organisation du dernier Sommet Afrique-France tenu à Bamako en décembre 2005. Seulement voilà : le président du PARENA ne prendra pas part à cette mission avec ATT. Motif invoqué : la déloyauté de Koulouba vis-à-vis de Tiébilé Dramé dont l’honneur a été «livré aux chiens».

Affaire CNOSAF

Voici les 5 contrôleurs qui ont produit un double rapport sur Tiébilé Dramé

Au cours de la conférence de presse qu’il a animée hier mardi 13 février au siège du parti à Ouolofobougou, le secrétaire général du PARENA, Me Hamidou Diabaté, a exhibé devant la presse les deux rapports produits sur la gestion de Tiébilé Dramé concernant le Sommet Afrique-France.

Le premier rapport fait état d’une bonne gestion et le second dit le contraire. Dans les deux rapports, aucune infraction n’a été cependant relevée. Malgré tout, le PARENA s’étonne que la CASCA sous la responsabilité de la présidence de la République transmet le dossier à la justice.

Relevons enfin que les 5 vérificateurs du Contrôle général des Services publics qui ont produit deux rapports contradictoires, ont pour noms : Daouda Coulibaly, Sidi Kanouté, Abdou S. Coulibaly, Mme Vital Irène Massi et le Contrôleur général, Amadou Gadiaga.

ADP : l’ADEMA et le CNID en guéguerre à Ségou

Ecarté à Koulikoro dans le bureau de l’ADP, le parti de l’abeille a, en revanche, refusé sa marginalisation à Ségou. En effet, le CNID de Me Mountaga Tall et certaines formations politiques peu représentatives dans la cité des Balanzans ont tenté de se coaliser contre le PASJ pour l’empêcher de figurer dans le bureau de l’alliance devant soutenir ATT en 2007. L’ADEMA ne s’est pas laissée faire et la cérémonie de la mise en place du bureau a capoté. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les partis membres de ce regroupement ont des intérêts divergents difficiles à concilier.

Rassemblés par Chahana TAKIOU

Commentaires via Facebook :

PARTAGER