L’imam Dicko ouvertement fiché par la France

8

Entre l’imam Mahmoud Dicko et la France le désamour est désormais exubérant et sans équivoque. En atteste la réaction alambiquée du Président Macron aux intentions de la junte militaire malienne d’attribuer la gestion du gouvernement de Transition au M5-RFP, à travers la personne de Choguel Maïga. Si l’option a résonné à Paris comme une redoutable connivence avec les islamistes radicaux, c’est à cause de la proximité du Premier ministre pressenti avec l’ancien président du Haut Conseil Islamique. Toutes choses qui, à leurs yeux, pourraient donner un coup de fouet aux intentions de la junte militaire de prendre langue avec les milieux islamistes radicaux, une démarche intolérable que les pouvoirs français ne paraissent guère disposés à cautionner. L’épisode aura permis de lever le voile sur la perception qu’a la France d’un leader religieux qui s’est jadis illustré par des remises en cause de l’intervention antiterroriste française. Et c’est un paradoxe que l’intéressé n’ait pas encore réagi aux allusions du président français.

Que vaut le M5-RFP ?

En dépit de la nette préférence accordée par la junte au mouvement contestataire d’IBK et de son régime, la question est loin d’être superflue. Elle repose sur l’attitude de principaux animateurs visiblement trahis par une intrigante ruée vers une fonction privative. En effet, avant de faire l’unanimité sur Choguel Maïga, les caciques du mouvement se sont d’abord longuement bouffé le nez autour du poste de premier ministre. Chacun voulait décrocher le sésame et chacun s’est prévalu des atouts qu’il faut pour le mériter. Le hic est que la fonction est non seulement limité dans le temps à neuf (9) petits moi, mais elle est aussi restrictive de droits et libertés politiques comme l’éligibilité à la future magistrature suprême. Si lesdites restrictions n’ont pas découragé les convoitises au M5-RFP c’est que ce mouvement ne comporte en son sein aucune composante dotée de la force politique susceptible de porter une ambition présidentielle. Comme quoi, la légitimité du mouvement ne réside que dans son audace d’avoir affronté IBK.

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Vive L’IMAM QUI fait BAVE LA FRANCE COMME TOUS LES MALIENS DIGNENT.
    SEUL UN FOU QUI N’AIME PAS L’AFRIQUE ET SON PAYS COMPOSE AVCE LA FRANCE QUI TUE ET TRAHIT SANS VERGOGNE.
    J’AIME L’IMAM PATRIOTE
    VIVE LA LIBERTE ET L’INDEPENDANCE DU MALI

  2. N’oublions pas que l’imam aussi n’a pas hésité à prendre la même ligne démagogique et populiste qui consiste à faire du French bashing son fonds de commerce politique. C’est quand en 2016 j’ai entendu Dicko dire que le djihadisme au Nord Mali est une invention Française que je me suis dit qu’il prépare son entrée en politique. Il est allé jusqu’à dire que les Français ont fait 100 ans chez nous sans jamais parler nos langues, mais que aujourd’hui ils ont créé RFI en Mandingue. La politique restera ce qu’elle est, c’est aux religieux de prendre leurs précautions avant d’entrer en politique.

    • Merci yugo pour ce rappel, car j’ ai l’impression que le Malien oublie trop et trop vite! En tout cas un Imam Dicko comme Wahabia va etre tres heureux avec la Charia et on va couper les mains et les pieds des paisibles citoyens Maliens

  3. MACRON S INQUIETE DE L UNION CSNP M5RFP C EST COMPREHENSIBLE CAR PEUPLE +MILITAIRE EST PLUS DANGEREUX QUE BOMBE ATOMIQUE

    CES OCCIDENTAUX AIMENT TELLEMENT DIVISES LES PEUPLES POUR MIEUX LES ASSERVIR
    CETTE FOIS CI MACRON EST TOMBE SUR UN CLIENT !!!!!!!!!!!!!!

    LE MALI NE SERA PAS DIVISE COMME VOUS LES OCCIDENTAUX ONT DIVISE LES
    COREES L UNION SOVIETEIQUE ET LE SOUDAN ET TEMPORAIREMENT LA GRANDE ALLEMAGNE !!!!!!!!!!!!!!!

    VOUS ETES TOMBES SUR UN CLIENT MR MACRON UN VRAI CLIENT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. One thing for certain macron method have not worked. In fact France method emphasized need for change. Despite my sometimes disagreeing with Iman Dicko positions plus laziness I perceive him as intelligent plus under total with Malians people best interest put first will not intentionally give bad talk to Prime Minister Maiga.
    Let us observe plus serve where right. Watch for foreign saboteurs plus few Malian ass kissers that will help do saboteurs dirty work.

    Henry Author Price Jr aka Kankan

  5. Burkina Faso : le bilan continue de grimper à Solhan
    Le bilan continue de grimper après l’attaque de Solhan. Il s’élève désormais à au moins 160 morts, dont un grand nombre d’enfants. Au lendemain de cette attaque, les habitants se sentent toujours menacés et beaucoup d’entre eux ont commencé à fuir. Jean-Yves Le Drian s’est entretenu avec le Président Kaboré et confirme qu’il se rendra bien au Burkina Faso cette semaine. Précisions de notre correspondante Fanny Noaro Kabré.

      • Oui, ce sont les islamistes. Les mêmes qui tuent au Mali, en Monzambique, en Syrie, en Lybie, en République Centrafricaine, au Niger, en Afghanistan, en France, aux Royaumes Unis, à Colombo, en Thaïland, au Cachmir Indien, en Israël, au Soudan, au Tchad, au Congo (ex Zaïre), et j’arrête la liste à son debut.

        Le déni est la forme de malhonnêté la plus criminelle.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here