La pagaille des gorilles du PM

13
Folle rumeur de la démission du gouvernement Mara
Moussa Mara

Oubliant complètement qu’ils sont à bord d’un vol commercial, le garde du corps, le protocole et les membres de la sécurité du Premier ministre ont créé une pagaille dans l’avion. Ils ont fait des va-et-vient incessants dans tous les sens oubliant complètement qu’ils n’étaient pas dans un vol spécial. Mais, un vol commercial, même si le commandant de bord a souvent salué la présence à bord du Premier ministre malien. Si à partir de sa place, Moussa Joseph Mara ne voyait pas les faits et gestes de ses gorilles, les passagers de Kenya Airways en ont été victimes. Et dire que le Premier ministre malien était venu à Dakar pour une visite personnelle. Car, il n’a participé qu’à la rencontre des experts-comptables africains, et n’a pas pris part à l’ouverture de la foire de la francophonie et échangé avec les Maliens du Sénégal dont la salle était complètement vide. Mais il ne fallait pas voir les mouvements de la sécurité du Premier ministre à bord. Même au moment de l’atterrissage, ils ont été obligés de prendre la place d’un passager afin que le cameraman de l’ORTM, qui suivait le Premier ministre, puisse sortir le premier de l’avion. Parce que la télévision sénégalaise n’était pas à l’aéroport pour l’arrivée de Mara.

Le frère du ministre

Face à la lutte contre la maladie Ebola, il y a des gestes de solidarité qui sortent de partout. C’est ainsi que le frère d’un ministre du gouvernement actuel a donné 5 postes téléviseurs au département de sa sœur. Ces 5 téléviseurs ont été distribués entre certaines structures relevant du département de sa sœur. Un poste même fonctionne actuellement au Musée national. Le frère, opérateur économique de son état, n’a pas trouvé d’autre département parmi la vingtaine que celui dirigé par sa sœur. C’est un cadeau qui ne dit pas son nom, soit le frère a raflé tous les marchés du département en question, ou il vise un grand marché en  gestation. Sans quoi rien n’explique ce geste en cette période. En accomplissant ce geste, il s’attend peut-être à un retour de l’ascenseur. Plausible que le ministère doit passer une commande d’une centaine de postes, qu’il aura immédiatement sans passer par un marché. Du gré à gré, quoi ! Est-ce une bonne manière pour aider le Mali dans la lutte contre la maladie à Virus Ebola, ou chacun veut-il s’enrichir dans cette lutte ? Construire des villas, faire des vergers et acheter de belles voitures avec l’argent «d’Ebola».

 

Revendeur de carte et gel

La fièvre à virus Ebola est devenue une occasion pour certains de se frotter les mains. Les revendeurs des cartes de recharge téléphoniques, les enfants qui vendent des articles divers dans les rues de Bamako et les pharmacies font une bonne affaire avec la vente des gels de désinfection. Abou Koné, vendeur de carte, il vend aussi des gels désinfectants, plus de 13 flacons par matinée, dont l’unité à 1500 Fcfa. Sur chaque flacon, il gagne 500 Fcfa. Plus qu’une carte de recharge. Comme lui, dans les pharmacies, les gels battent de loin les autres produits en cette période d’Ebola. La seule inquiétude est la provenance et les conditions de conservation de ces gels. C’est pourquoi plusieurs médecins conseillent aux populations d’aller en pharmacies pour éviter d’autres problèmes.

Les enfants des présidents

Dans les pays africains, une fois qu’un chef d’Etat arrive au pouvoir, c’est une sorte de mafia qui s’installe pour gérer le pouvoir et à tous les niveaux. Nos premières dames se lancent dans l’humanitaire avec des gestes de solidarité ; les enfants, neveux, nièces beaux-frères prennent les secteurs clés du pouvoir. L’un des fils du président devient incontournable dans le système. Ce sont ces fils de président qui sont devenus nombreux aujourd’hui. Ils ont mis en place un club au Maroc où ils se retrouvent chaque fois. Certains sont même installés au Maroc ne le quittent jamais. Les autres, qui ont des affaires ou des postes, font la navette. Ces enfants de présidents profitent des valises et passeports diplomatiques et sont actuellement à la base de toutes sortes de commerce. Ils sont intouchables. Ces enfants de présidents sont capables de tout, et cela sans pitié, il suffit d’être sur leur chemin pour le savoir.

Le policier Makan

Agent de police passé à la retraite, le policier Makan a fait son temps dans la capitale du Kénédougou, dans les années 1980. Toujours à pied, il n’avait ni moto ni vélo. Il faisait toutes ses commissions et recherches de la police à pied. Sans être un champion des 100 mètres au Mali, aucun voleur à Sikasso ne pouvait courir plus que Makan. C’est lui qui poursuivait le voleur sans se fatiguer. Après il l’arrête et le conduit au commissariat seul. Selon plusieurs habitants de Sikasso, au temps de Makan, personne n’avait peur car il faisait le travail que 10 agents de la police ne peuvent pas faire aujourd’hui. À côté de Makan, il y avait un autre très fort en art martial. Très doué et calme, il intervenait rarement, car il faisait rarement usage de son art. Face à tout ce qui se dit aujourd’hui de la police, les populations de Sikasso sont nostalgiques du temps des policiers patriotes, des gens qui travaillaient pour la sécurité des populations. Leur souhait est d’avoir à défaut des policiers patriotes, des agents de la police disciplinés, qui ne piétinent pas l’intérêt de la cité.

«Ebolamania»

L’ebolamania a frappé de plein fouet le Mali via la clinique Pasteur. Les  responsables de cette clinique se sont dans leur première sortie médiatique défendus bec et ongles. L’un d’eux disait qu’il est obligé de parler parce qu’il est à la tête d’une entreprise ; il doit défendre les intérêts de cette entreprise. Oui, après avoir sacrifié 15 millions de Maliens, pour privilégier leur contrat. Un contrat de 200 millions de Fcfa. L’ebolamania,  ce sont aussi les visites d’IBK et Moussa Joseph Mara à Kourémalé. On se demande pourquoi les deux à la fois ? On se sert d’Ebola pour se moquer de la population malienne. IBK qui est parti faire un bain de foule en Guinée n’a pas voulu serrer les mains aux populations de Kourémalé. Même lors de la rencontre avec la classe politique, il n’a pas accompli ce geste de courtoisie. Enfin, Ebolamania, ce sont les partis politiques en manque d’inspiration qui mobilisent leurs militants pour raconter leur vie, avec des gens qui ne connaissent rien en la matière. Dommage pour le Mali, que certains jouent même avec une épidémie de ce genre.

 

Mara et CMD en causerie

Le dimanche 23 novembre 2014, le vol Kenya Airways en direction de Dakar avait à bord deux Premiers ministres maliens, Moussa Joseph Mara, l’actuel, et Cheick Modibo Diarra. Les deux hommes étaient assis côté à côté dans la classe affaire. Mara qui a dit à Mamadou Gassama que tout le monde ne peut pas voyager à bord de l’avion présidentiel, s’il n’est pas au sommet de l’Etat, ne jouit pas non plus de ce privilège. Car le jour de son voyage, l’avion présidentiel était bien immobilisé sur le tarmac non loin de lui. En tout cas, les deux hommes ont passé une heure cinquante minutes à causer de Bamako à Dakar. Peut-être qu’ils ont abordé les sujets brûlants de l’heure : l’actualité, Ebola et les pourparlers d’Alger. Si le Mali unit Moussa Joseph Mara et Cheick Modibo Diarra, ils n’ont pas la même vision politique. On sait aussi qu’ils ne vont jamais discuter de l’ex-junte. Si Mara est l’homme des ex-putschistes,  CMD n’a pas un bon souvenir de Kati.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Moussa Mara était à l’époque premier ministre avec un gouvernement de mission. Lui même chargé de la restauration de l’autorité l’Etat, le retour de l’administration dans les régions du nord. Il a ainsi envoyé les corps administratif sur place, il a décidé d’aller s’enquérir de le présence effective, mais il a été trahi par certainement ses siens. Certaines presse profite de la finesse de leur plume pour disgracier Mara, le rendre responsable de ce qui est survenu. Mara a affirmé la semaine dernière qu’il n’avait jamais été informer par aucune institution de la république, ni par aucun ministre (à l’occurrence Boubeye) ni par les partenaires( MINUSMA, ni par l’Assemblée Nationale ni par GATIA et autres) de ce qu’il pourrait advenir suite à sa mission au nord. Boubeye malade est une trahison. Pourquoi IBK ne lui a dissuadé pour sa mission. Qu’est-ce que la MINUSMA fait donc à Kidal. Voilà pourquoi les cadres sont de façon générale sont malhonnête dans leur mission. En lieu et place de Mara je ferai la même chose et l’histoire en jugera. raison de le faire démissionner est une haute trahison du peuple malien, des partenaires du maintien d’ordre et de l’appareil gouvernemental. Merci MARA pour ton engagement citoyen

  2. Vous finirez par laisser Moussa Mara tranquille.

    Ce qui est marrant dans toutes ces guerres déclarées contre Moussa Mara, c’est que ce dernier n’en a rien à cirer. 😆 😆 😆

    ” Le chien aboie la caravane passe” 😆 😆 😆 😆

    • Qui est s’ il est lui meme a l’origine de ces articles mr observateur.
      Plus bas que cela va la peine..
      Il a l’art de se mettre sous les projecteurs meme de facon …………

  3. Capi
    “PEUX-TU EXPLIQUER POURQUOI LE PM MARA A ECRASE’ AU COMBAT LE VIEUX JOURNALISTE”…

    On est ravi d’apprendre par toi que le PM Mara est capable “d’écraser au combat” qui que ce soit! Parce que quand il est parti se refaire une image à Kidal et qu’à cause de lui ça a chauffé, il n’a vraiment “écrasé personne”!
    Il a plutôt couru se planquer à l’abri pendant que nos militaires se faisaient descendre et que des administrateurs civils se faisaient assassiner! 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥
    A cause de lui… 😳 😳 😳 😳 😳

    Si ce sale con de menteur-servile et aux ordres pouvait “écraser” qui que ce soit, CA SE SAURAIT! 8) 8) 8) 8) 8) 8) 8)

    JE MEPRISE PROFONDEMENT LE PM MARA! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • nfp, tu diras au vieux journaliste SOUDANAIS SBM d’accepter sa defaite face au … MALIEN MARA!(RIRE)!!!! LE JEUNE FOUGUEUX MALIEN YE’ SOUDAN TIEKOROBANI TA KA PERIN DOUGOUMA!!! NOTRE TIEKOROBANI NOUNBARABA dit qu’il etait entrain de lire le sms envoye’s de koulouba (qui sont desormais dans les romans SAS) et les lois commerciales qui permettent aux boutiquiers KOROBORO DU MALI DE VENDRE LA PAIRE DE CHAUSSETTES A’ 22000 FCFA!
      Le prochain match sera organise’ en territoire neutre! Je dis bien en territoire neutre, PAS DANS LE ROYAUME DE L’AZAWAD!!!
      Savez-vous que Moussa ag est entrain de travailler secretement pour que l’AZAWAD SOIT UN ROYAUME INDEPENDANT? Selon lui, c’est la seule maniere pour que SBM, Kadi et vision2014 nous liberent notre faso le grand Maliba qui n’a point besoin de ces dunes … idiotes de l’azawad!!! (rire)!!!!
      NFP, WALAY LES AIGRIS VONT MAIGRIR!!! (RIRE)!!!!!!

      • “NFP, WALAY LES AIGRIS VONT MAIGRIR!!! (RIRE)!!!!!!”

        Mon frère, attention. Souviens-toi que la dernière fois que tu m’as dit ça, c’était quand je m’opposais à l’élection de Mande zonkeba;

        Or, depuis, je crois qu’on a maigri tous les deux! 😆 😆 😆 😆 😆

        Et même, nous sommes 15 millions de Maliens à ne pas cesser de “maigrir” depuis 14 mois! 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

        Tu dois donc utiliser ta formule favorite avec prudence et discernement; Parce que pour ce qui est de maigrir, on maigrit effectivement! Mais tous!… 😆 😆 😆

        Houbien? 😛

        • Moi j’ai non seulement maigri, Moussa ag a egalement retire’ sa soeur!WALAY JE SUIS ENTRAIN DE RIRE!!!!
          NFP, TU LAISSERAS LE GENERAL SANOGO ET LE PM MOUSSA MARA EN PAIX! LE PROBLEME DE NOTRE FASO EST AILLEURS!!!
          EST-CE QU’IBK SAIT CE QU’IL EST ENTRAIN DE FAIRE? I DOUBT IT! MAIS NE LE SOUS-ESTIMONS PAS! IL EST CERTES CON (LE CONTRAIRE M’AURAIT ETONNE’ DE LA PART D’UN KEITA) MAIS PAS TRES CON! EST-CE QUE KARIM ET SON GRIN TROMPENT LE MANDE’ COCHON? ABSOLUMENT! KARIM AUSSI NE SAIT PAS CE QU’IL FAIT!IL ECOUTE DES IDIOTS DE SON GRIN QUI N’ONT AUCUNE CAPACITE’ D’ANALYSE! C’EST BIEN CE QUE LES MAURES APPELLENT: SENED DA IVE ALA DA IVE!En d’autres terms, demnander au faible de supporter le faible!
          Je n’arrive plus a’ fermer les yeux et je continue a’ balancer mes betises ici parce que je constate que notre voiture commune MALIBA, a a’ son volant un CHAUFFARD FOU AIDE’ PAR DES APPRENTIS IGNORANTS QUI SONT ENTRAIN DE LA CONDUIRE DROIT AU MUR!
          Allez les amis, ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!

  4. Sur les vas et viens dans l’avion kenya airways j’étais dans ce t’avion ce jour, le PM n’avais aucun mouvement depuis son rentré jusqu’ a ce qu’il a été accueillis par ascofaré l’ambassadeur, il a passé tout son temps a causé avec cheick modibo diarra. Hawa était aussi dans l’avion, mais les journalistes mmaliens……

    • Oumarou bah, tu veux des problemes!!!! C’EST BIEN MARA QUI EST A’ L’ORIGINE DE LA PAGAILLE! (RIRE)!!!!
      NE SAIS-TU PAS QUE TOUT CE QU’ON PUBLIE A’ PROPOS DE MARA EST…. TEINTE’!!!!! NOTRE VIEUX JOURNALISTE QUI EST EGALEMENT UN SAINT PATRON DES CORROMPU N’A JAMAIS ACCEPTE’ SA DEFAITE FACE AU PM MOUSSA MARA!!! D’AUTRES IDIOTS EGALEMENT FONT DU BRUIT POUR DIABOLISER LE PM. JUST ASK THEM WHY? THEY WILL TELL YOU THAT THEY DON’T KNOW!!!

  5. La culture n’est vraiment pas le dada du journaliste malien… Aucune ambition à long terme…. Un vrai ramassis de conneries ce papier, signé comme d’habitude #Le Reporter#. 👿 👿 Je ne sais pas qui est derrière ce journal, ils ont vraiment du chemin à faire 👿

    • Koudis,
      Le comble dans leur COCHONNERIE est qu’ils recoivent des subvention de l’etat, dans un etat ou il est tres facile de trouver des classes de premiere annee fondamentale de 100 eleves.
      Qui est condamnable dans tous ces COCHONNERIES, l’etat ?les journaux ? Ou nous le peuple qui accepte ou supporte ces actes ODIEUX.
      TRITE SORT A LA MALIENNE.

    • KOUDIS, JE SUIS ENTRAIN DE RIRE!!!! PEUX-TU EXPLIQUER POURQUOI LE PM MARA A ECRASE’ AU COMBAT LE VIEUX JOURNALISTE SAINT PATRON DES CORROMPUS SBM? LA GUERRE CONTRE MARA CONTINUE PAR TOUS LES MOYENS!!!! JE SUIS ENTRAIN DE RIRE!!!
      J’AIME BIEN LE PM MARA!!!!

Comments are closed.