Participation à Oryx: Bébé Doc dément mais…

4

L’importation et les activités de la société Oryx ont ouvert la voie à beaucoup de commentaires et de supputations à Bamako. Ainsi, depuis des mois, le nom du fils du président de la République est cité comme actionnaire de cette société qui, en un laps de temps, a étendu ses tentacules dans le secteur pétrolier du pays. Jusqu’ici Bébé Doc (décidément partout) n’avait pipé mot au sujet de « sa » participation à oryx. Mais la   semaine dernière, le fiston national est subitement sorti de son silence en publiant un communiqué (laconique) dans lequel il dément tous liens avec Oryx. Curieux non ? Cependant, loin de dissiper les zones d’ombre d’une connexion entre lui et la société, Bébé  Doc n’a fait que semer davantage le doute dans l’esprit des Maliens. Pourquoi le fils du président a-il attendu  tout ce temps pour réagir ? Es- ce parce que  la société Oryx se trouve actuellement au centre de graves accusations sur la qualité de ses produits? Ce sont là  des questions qui se posent au sujet de cette affaire.

IBK à New York: Le président s’adresse à sa…délégation

Le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keita, a pris part la semaine dernière à la session ordinaire de l’assemblée générale des Nations-unies. Mais ce qui a surtout retenu l’attention des téléspectateurs maliens, c’est le passage d’IBK à la tribune de l’ONU, où il a prononcé un discours dans une salle presque vide. Il n’y avait que quelques diplomates présents. Sur les images diffusées à l’Ortm, l’on avait même l’impression qu’IBK s’adressait à la forte délégation qui l’accompagnait. Ils étaient une bonne vingtaine de membres du cabinet présidentiel et de proches à faire ce déplacement (couteux) à New-York. Tout ça pour prononcer un discours de 5 minutes… Quel gâchis !

La rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Africain dit qu’il est dur d’être fils de président de la république.
    Pourquoi vouloir coûte que coûte faire du fils du président l’actionnaire d’Orix et visiblement monsieur le journaliste fait un commentaire passionné, ce n’est pas professionnel, bref, on sait d’où et comment sont formés les soit disant journalistes.
    Courage Karim, ne recul pas c’est dieu qui a voulu que ce soient ainsi les choses.

  2. Qui voulez-vous qui viennent écouter celui-là? Les gens ne sont pas intéressés par son discours. C’est à cause du fait que ses paroles sont inaudibles, personne ne comprend quand il parle. Alors, vous croyez que les gens n’ont rien d’autre à faire que venir écouter des bourdonnements d’un vieux fatigué qui n’a d”ailleurs rien à dire de nouveau. Depuis trois ans, c’est le même discours. C’est tantôt la situation du Nord-Mali que tout le monde connait, soit les mensonges sur le renforcement des capacités de l’armée dont ils ont fini de détourner les moyens financiers destinés à leur équipement. C’est tout. Quant à bébé doc, il rendra gorge tôt ou tard. Karim Wade était plus fort et plus intelligent que lui et son père réunis. On n’est pas pressés. Nous avons tout le temps. Le pouvoir IBK n’est pas éternel.

  3. Je ne vois pas de lien entre le fait qu’il dément détenir des actions ou avoir de lien avec Oryx et les “démêlés” de qualité de produits de cette société. Êtes vous entrain d’écrire qu’il aurait des intérêts et il se serait retiré par ce que Oryx serait au centre des controverses entourant la qualité des produits pétroliers en Afrique?

Comments are closed.