Humanitaire : Le GAAHI offre 20 balles de friperie à l’ONG Amidef

0

Le Group Action Againt Hunger and Immigration (GAAHI) a offert à l’Association malienne d’initiative pour le développement de l’enfant et la femme (Amidef) 20 balles de friperie pour qu’elle aide des personnes rapatriés et enfants orphelins. C’était le 13 avril 2016 à Kabala.

 

Sous l’égide du ministère des Maliens de l’extérieur, le GAAHI a offert à l’Amidef 20 balles de friperie, dont le coût est estimé à environ 5 millions de F CFA.

La cérémonie de remise était présidée par le chef de cabinet du MME, Mme Sidibé Mahouwa Haïdara. Elle avait à ses côtés son homologue de la Solidarité et de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Mme Timbo Oumou Bah, la présidente de l’Amidef, Assan Kéita, et le représentant de GAAHI.

Après le mot de bienvenue du chef de village de Kabala, Modibo Dramé, le représentant du GAAHI, un regroupement de Maliens de l’extérieur basés en Amérique, a exprimé toute sa joie à travers cette donation qui va contribuer à soulager la souffrance de sœurs et frères de retour au bercail et des enfants en situation difficile.

Au nom du président de l’association, Amadi Camara, il a remercié le MME pour son soutien indéfectible à l’aboutissement de cette cérémonie. Le GAAHI œuvre dans plusieurs domaines comme l’éducation, la santé, l’humanitaire.

La présidente de l’Amidef, Assan Kéita, n’a pas caché sa satisfaction face à ce geste de son partenaire le GAAHI qui n’a ménagé aucun effort pour venir en aide aux personnes démunies. Elle a remercié le ministre des Maliens de l’extérieur et toute son équipe pour leur disponibilité et leur engagement dans l’accompagnement des actions entreprises par des Maliens de l’extérieur.

Le chef de cabinet du ministère de la Solidarité, de l’Action humanitaire et de la Reconstruction du Nord, Mme Timbo Oumou Bah, a remercié le Group pour ce geste humanitaire d’une grande importance et remercié son collègue du MME pour avoir facilité cette donation. Il a assuré que bon usage sera fait de ce don.

Ousmane Daou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER