Fousseyni Maïga, journaliste-réalisateur : Une force de créativité qui force le respect

1

D’origine malienne, marié et père de deux enfants, FousseyniMaïga   est un jeune journaliste réalisateur  à l’ORTM, promoteur du groupe ‘’Arc-en ciel’’ et directeur de publication d’une dizaine de journaux  et revues. Né le 9 juin 1987 à Abidjan, la force de créativité de ce jeune réalisateur force à la fois le respect et l’admiration de tous.

Fousseyni Maïga est un jeune très connu dans le monde du Cinéma et du journalisme, cela grâce à son talent,  sa  compétence, et son génie créateur. Pourtant, il n’est pas arrivé par magie, mais plutôt par l’abnégation au travail bien fait.

Détenteur d’un diplôme d’Etudes approfondies (DEA) en Droit des Affaires, d’un Master en journalisme –communication et d’un certificat d’accomplissement en Medias numériques, obtenu à l’ICFJ de Washington. M. Maïga à cause de son attachement au renforcement de ses capacités  vient de terminer une formation en réalisation à l’école de cinéma du Québec.

Tenté depuis fort longtemps par l’esprit entrepreneurial, il a ouvert son propre   journal ‘’le Flambeau’’ en 2007 pendant qu’il était  en 2ème année à la Faculté des Sciences juridiques et Politiques. Un journal de campus qui finira par prendre sa place dans les kiosques à journaux à grand public. Du journalisme dans le secteur privé, FousseinyMaïga, communément appelé ‘’Scooty’’ a allègrement franchi le pas, afin d’embrasser une carrière dans le secteur public, cela, en intégrant à la fonction publique. Il a été  attaché  au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en 2010. Il a réussi son passage à la cellule de communication de  la  Primature en 2013, où il était chargé de Mission au cabinet du Premier ministre Moussa Mara.

Après cette expérience, en juin  2015 il a intégré l’ORTM. Il était l’initiateur et producteur de l’émission Télé Grin sur TM2.  Avec  son expertise en journalisme-communication en 2016,  il fut  chargé de Mission au Ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement. Pendant lequel, son apport a été considérable dans la visibilité des actions de ce département.

M .Maïga  est éditeur d’une dizaine d’ouvrages dont les’’roues du destin’’ du Dr Amadou Keïta, ancien membre de la Cour constitutionnelle et ‘’Islam et Démocratie’’ de l’Ambassadeur BandiougouGakou, ancien ministre. Il est également l’auteur de deux ouvrages intitulés ‘’Devoir de conscience ‘’ paru en 2012 et ‘’ Paix et Réconciliation au Mali : un regard sur les enjeux  politiques et les défis socioculturels du processus’’  janvier 2020.

Maïga est le réalisateur de la série ‘’Bamako news’’ diffusée sur l’ORTM et Africable. En plus il est réalisateur du long métrage ‘’le Voile Secret’’ et de la série TV ‘’3ème Œil’’ et auteur de plus de 200 courts métrages magazines et films institutionnels.

Il a été décoré au titre de‘’Djondjon du jeune modèle de l’année’’dans le club des jeunes méritants  en 2017.Meilleur jeune entrepreneur de l’année, catégorie communication, lors du forum économique des jeunes entrepreneurs en 2018.A cause de son talent et sa compétence il a été nominé dans la catégorie entrepreneur Africain de l’année à la 3ème  édition de ‘’African Talent Award’’ en décembre 2019 à Abidjan. Il est médaillé du Mérite National avec Effigie Abeille en 2018 au Mali. Grâce à son génie créateur en journalisme, communication et réalisation, il a été nominé entrepreneur Africain de l’année  dans la catégorie Medias de la 4ème édition du prix Africain du Développement à Kigali en 2019.

Le témoignage de son collègue du travail à l’ORTM

Aux dires de Tiémoko Konaté, journaliste à l’ORTM, FouseyniMaïga est un jeune très dynamique, sérieux dans le travail et rigoureux. Ces propos sont de celui qui a encadré ‘’Scooty’’ dès son intégration à la fonction publique.

«  Nous sommes allés en reportage une fois sur le terrain, au retour à la rédaction, je lui ai demandé d’écrire ce qu’il a compris. Il me sort un papier qui me dépasse. Je me suis rendu compte ce jour-là que ce jeune à un très bon niveau, parce que le papier était très  bien rédigé » a témoigné son collègue de l’ORTM1, Tiémoko Konaté.

« Progressivement on a continué, on partait sur le terrain, quelques jours après, j’ai demandé au rédacteur en chef qu’on puisse le programmer seul pour un reportage, c’est en ce moment qu’il a commencé à sortir seul » a-t-il précisé. Avant d’ajouter, que lorsque M. Maïga est parti à l’ORTM, il a constaté des défaillances au niveau de la rédaction, il a mentionné dans son rapport en faisant des propositions  en appui. Il a montré à la Direction Générale de l’ORTM que la chaine peut aller très loin à condition que les mesures idoines soient  prises, moyen logistique, personne  ressource qualifiée, tous ces moyens faisaient défaut à l’ORTM à son arrivée. « FousseyniMaïga a de l’avenir. C’est un jeune  à  soutenir. S’il dispose des moyens adéquats pour ses ambitions, il est capable de faire des miracles » a témoigné son collègue.

A noter que dans son entreprise, le groupe ‘’Arc-en Ciel’’, sont employés plus de 30 personnes. La créativité au service de la lutte contre le chômage.

Par Fatoumata Coulibaly

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. l’un des meilleurs dans son domaine ici au Mali et on souhaite qu’il fasse plus pour la culture et pour la communication

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here