Le portrait des nouveaux membres du gouvernement

4

Mohamed Moustapha Sidibé : Ministre de l’habitat et de l’urbanisme

C’est un expert comptable de 42 ans qui vient d’être nommé à la tête du département de l’Habitat et de l’Urbanisme. Mohamed Moustapha Sidibé, puisqu’il s’agit de lui, est détenteur d’un diplôme d’expertise comptable obtenu à l’Académie de Paris en 2010; d’un diplôme d’études supérieures comptables et financières, décroché en 2007 à l’Académie de Paris.

L’accès à ces prestigieuses écoles françaises a certainement été possible à travers le diplôme de Maîtrise en Gestion d’entreprise obtenu à l’Ecole nationale d’administration (ENA) en 1999. Mohamed Moustapha Sidibé a réalisé des missions dans les secteurs économiques aussi variés que la distribution des produits pétroliers, l’industrie, les banques, les mines, les télécommunications, les services, les assurances, les travaux publics.

Côté expérience professionnelle, le nouveau chef du département de l’Habitat et de l’Urbanisme a effectué d’importantes missions. Il s’agit notamment de celles d’assistance comptable, fiscale et conseils à SAGEM, Nestlé au Mali, Royal Air Maroc au Mali. S’y ajoute sa collaboration avec une kyrielle de sociétés oeuvrant dans divers secteurs: mines  et industrie, assurance, télécommunication, banque, microfinance. La liste n’est pas exhaustive.  Mohamed Moustapha Sidibé parle couramment le français et moyennement l’anglais. Il a été candidat aux législatives de 2013 à Sikasso.

Mme Safia Boly
Mme Safia Boly : Ministre de la réforme de l’administration et de la transparence de la vie publique

Mme Safia Boly : Ministre de la réforme de l’administration et de la transparence de la vie publique

Important challenge pour celle qui prend désormais les rênes de ce département stratégique à un moment où le renouveau dans la gestion des affaires publiques est une exigence. Nul doute que le brillant parcours académique et professionnel de Mme Safia Boly sera un atout pour réussir sa mission. Elle qui a passé la quasi totalité de sa carrière professionnelle au sein du système des Nations unies, saura faire siens les principes de rigueur qui caractérisent la gouvernance au sein de cette organisation. Auparavant, la ministre de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la vie publique a, juste après avoir décroché son diplôme de Maîtrise en Gestion des entreprises à l’Ecole nationale d’Administration (ENA) en 1997, dirigé le département des finances de » BAARA SA « (société privée de forage au Mali).

Avant de faire son entrée dans l’administration onusienne, Mme Safia Boly passera d’abord à l’Université de l’Etat de Floride, aux Etats-Unis où elle obtint en mai 2000 une Maîtrise en Administration des Affaires. Elle a servi, entre novembre 2000 et août 2002, au groupe de la Banque mondiale au niveau de la gestion de la comptabilité du Fonds d’affectation spéciale et portefeuille.

De 2010 à 2011, elle a été assistante spéciale/conseillère auprès du Secrétaire général adjoint en charge des services centraux d’appui de l’ONU. Avant, Mme Safia Boly fut (août 2008 – juillet 2010) responsable de la gestion administrative au sein du même département. De janvier 2012 à août 2013, elle a été gestionnaire des opérations du Centre des services de l’ONU, avant d’en prendre les commandes entre septembre 2013 et juillet 2017.

Jusqu’à son entrée au gouvernement, Mme Safia Boly dirigeait les opérations administratives et logistiques de la Mission de l’Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Dr Diakité Aïssata Traoré
Dr Diakité Aïssata Traoré : Ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille

Dr Diakité Aïssata Traoré : Ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille

Née le 20 avril 1966 à Bandiagara, la nouvelle ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille s’appelle Aïssata Kassa Traoré. Détentrice d’un Doctorat en médecine obtenu en juin 1995 à l’Université « Patrice Lumumba » de Moscou (Ex URSS), Dr Aïssata Traoré a, au cours de sa carrière, effectué plusieurs stages et reçu une multitude de formations. Elle a aussi occupé de nombreux postes comme coordinatrice du Projet PRADO (Programme des adolescents) de l’Ong ASDAP durant 5 ans à Koutiala; coordinatrice du Projet Genre et Développement de l’ambassade des Etats Unis à Koutiala entre 2004 et 2006; coordinatrice du Projet communication pour le développement de l’UNICEF à Koutiala entre 2009 et 2013.

La nouvelle patronne du département de la Femme, de l’Enfant et de la Famille est également détentrice de plusieurs certificats et attestations. Il s’agit du certificat de participation à l’atelier de formation en renforcement des capacités institutionnelles aux USA, du certificat d’ambassadrice de la paix de Koutiala etc. Elle parle le français, le russe, l’anglais, le peulh et le bambara. Présidente de l’Association «Lumière des femmes de Koutiala» de 2009 à nos jours, Diakité Aïssata Traoré aime le voyage et la musique.

Lassine Bouaré : Ministre de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale
Lassine Bouaré : Ministre de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale

Lassine Bouaré : Ministre de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale

Précédemment directeur de cabinet du Premier ministre, Lassine Bouaré fait son entrée au gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga 2 en qualité de ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale. Il avait déjà été ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget sous le régime du président Amadou Toumani Touré. Il est ensuite nommé le 6 avril 2011 ministre de l’Economie et des Finances dans le gouvernement de Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé. Il y est resté jusqu’au coup d’Etat militaire du 22 mars 2012.

Lassine Bouaré est né en 1959 à Massala (Ségou) où il fait ses études primaires entre 1966 et 1972. De 1973 à 1975, il fréquente l’école de Konodimini, localité située à quelques kilomètres de son village natal où ses études sont couronnées par le diplôme de fin d’études fondamentales. L’année suivante, il poursuit sa scolarité au lycée de Markala pour y passer le baccalauréat en 1978. De 1979 à 1987, il entame à Rabat (Maroc) des études supérieures qui seront sanctionnées par un diplôme supérieur d’administration. Lassine Bouaré effectue le Service national des jeunes (SNJ) de 1987 à 1988. Une année après, il est affecté à la direction nationale des industries comme chef de section. De 1990 à 1994, il travaille à la Mission de décentralisation puis au Commissariat à la réforme institutionnelle. De 2001 à 2002, la soif des études le pousse à effectuer un bref passage à l’ENA de Paris où il décroche un brevet d’administration.

Lassine Bouaré fut, d’abord, conseiller à la présidence de la République avant d’être promu en 2003 directeur général de l’Institut national de prévoyance sociale (INPS), fonction qu’il occupait jusqu’à sa nomination comme ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, le 9 avril 2009.

Marié et père de 5 enfants, Lassine Bouaré aime la lecture et le sport.

Kamissa Camara
Kamissa Camara : Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale

Kamissa Camara : Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale

Kamissa Camara est le nouveau ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. A 35 ans, elle a la lourde responsabilité de faire rayonner la diplomatie malienne à travers le monde. Le grand public malien a découvert la jeune femme le 5 juillet 2018 lorsqu’elle a été nommée conseiller diplomatique du président de la République avec rang d’ambassadeur.

Née en France, Kamissa Camara est diplômée de l’Ecole des hautes études en relations Internationales de Paris et de l’Université Pierre Mendès France de Grenoble où elle a obtenu un master en économie politique et du développement. Mais c’est aux Etats-Unis d’Amérique qu’elle a fait valoir ses compétences. Fondatrice du Forum stratégique sur le Sahel, Kamissa Camara travaillait au Centre d’études africaines de l’Unisersité de Harvard. Entre 2016 et 2017, elle a aussi servi dans la campagne d’Hillary Clinton et dans sa structure «Africa Policy Group», en tant que conseillère stratégique sur la région du Sahel. De 2015 à 2018, elle était employée par le Foreign Service Institute du Département d’Etat américain pour former des diplomates américains en partance pour l’Afrique sub-saharienne sur les défis politiques, sécuritaires, institutionnels et de gouvernance qui touchent le continent. Kamissa Camara était jusqu’en juin 2018 directrice Afrique de PartnersGlobal, une Ong américaine basée à Washington DC. A Partners, elle supervisait des programmes de réforme du secteur de la sécurité, d’assistance à la société civile et d’accès à la justice à travers toute l’Afrique subsaharienne. Elle coordonnait et donnait des orientations stratégiques aux efforts de ses partenaires locaux pour promouvoir un dialogue entre société civile, gouvernements et institutions régionales.

Avant de rejoindre PartnersGlobal, Kamissa Camara avait passé de nombreuses années au National Endowment for Democracy (NED) et à la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES) où elle a développé une expertise en assistance électorale, promotion de la démocratie, soutien aux acteurs de la société́ civile et réforme du secteur de la sécurité à travers l’Afrique.

Kamissa Camara était régulièrement invitée par les grands médias internationaux pour ses analyses pointues en politique africaine. Elle a publié des analyses politiques très poussées dans la presse. Kamissa parle couramment le français, l’anglais et le bambara.

Mme Lelenta Hawa Baba Ba
Mme Lelenta Hawa Baba Ba : Ministre des mines et du pétrole

Mme Lelenta Hawa Baba Ba : Ministre des mines et du pétrole

Fraîchement nommée à la tête du département des Mines et du Pétrole au sein du gouvernement dirigé par le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, Mme Lelenta Hawa Baba Ba n’est certainement pas en terrain inconnu pour avoir gravi quasiment tous les échelons dans l’administration de la géologie et des mines.

Née le 05 novembre 1976 à Bamako, la nouvelle patronne du ministère des Mines et du Pétrole est ingénieur en géologie dont le parchemin fut obtenu en novembre 2002 à l’Ecole nationale d’Ingénieur (ENI) de Bamako. Entre janvier et juin 2008, elle a suivi une formation à l’Ecole des Mines de Paris à Fontainebleau sur l’environnement minier et l’administration minière.

Pour sa carrière professionnelle, Mme Lelenta Hawa Baba Ba était, jusqu’à son entrée au gouvernement, directrice nationale de la Géologie et des Mines. En outre, elle a été directrice nationale adjointe de la Géologie et des Mines de juin 2013 à mai 2014; chef de Section études, chargée de la gestion du cadastre minier du Mali au niveau de la Division études et législation entre mars 2005 et juillet 2008; chargée du contrôle et du suivi de forage dans le cadre du contrat de travail signé entre le Bureau de recherche et exploitation des eaux souterraines et de surfaces et l’énergie du Mali entre août et novembre 2004.

Parlant le français et l’anglais, la ministre des Mines et du Pétrole aime le voyage et la lecture.

Sambou Wagué
Sambou Wagué : Ministre de l’énergie et de l’eau

Sambou Wagué : Ministre de l’énergie et de l’eau

Le nouveau titulaire du portefeuille de l’Énergie et de l’Eau est un pur financier qui a longtemps travaillé au ministère de l’Economie et des Finances où il a gravi presque tous les échelons. Il était secrétaire général de ce département de septembre 2005 à juillet 2009, puis ministre délégué chargé du Budget d’avril 2011 à mars 2012.

Né en 1955, ce père de cinq enfants a obtenu en 1975 son baccalauréat (série SBT) au Lycée Askia Mohamed. Quatre ans plus tard, il décrochera le Diplôme de l’Ecole nationale d’administration (option économie/finances). Ce qui lui ouvre la porte de l’emploi. Ainsi de 1981 à 1982, il est successivement promu adjoint au chef de Division comptabilité et adjoint chef de division Visa de l’Agence comptable centrale du trésor (ACCT).

A la faveur de ces quelques années d’expériences, il s’expatrie à Paris. Dans la capitale française, le financier obtient en 1983 le Diplôme d’études supérieures spécialisées en 1983 de l’Université de Paris IX Dauphine. Une année après (en 1984), il décroche le diplôme de l’Institut international d’administration publique de Paris (option économie/finance).

A son retour au bercail, il est fait chef de division Comptabilité de l’ACCT en 1985. De cette date à 2005, le chevalier de l’ordre national du Mali a occupé plusieurs postes au département de l’économie et des finances : conseiller technique et secrétaire général. Il a été ensuite nommé ministre délégué chargé du Budget.

Yaya Sangaré
Yaya Sangaré : Ministre des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine

Yaya Sangaré : Ministre des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine

L’histoire retiendra que c’est dans le premier gouvernement du second quinquennat du président Ibrahim Boubacar Keïta que Yaya Sangaré (député de 2007 à 2018) a fait son baptême de feu . Le natif de Bouaké (République de Côté d’Ivoire) occupe depuis le 9 septembre 2018 le portefeuille des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, en remplacement du Dr Abdramane Sylla.

Père de 8 enfants, dont 4 filles, ce polygame marié à deux épouses est né le 2 juillet 1964 à Bouaké. Après ses études primaires dans le cercle de Yanfolila, il obtient le Baccalauréat malien Série sciences humaines en 1983 à Bamako. Avant de décrocher quatre ans plus tard, en 1987, une Maîtrise en Histoire et géographie de l’Ecole normale supérieure (ENSup). L’ancien directeur de l’imprimerie Jamana (1991-1993) obtient, en 2012, un MBA délocalisé de l’Ecole supérieure de Gestion de Paris à ISTA-TechnoLab de Bamako (option communication, média et évènementiels).

Comme son cursus scolaire et universitaire, son parcours professionnel est aussi riche et varié. Le professeur d’enseignement secondaire épouse très tôt le monde de la communication et de l’édition, en intégrant le groupe Jamana où il occupera plusieurs responsabilités (chroniqueur dans le journal Les Echos, directeur de la radio Jamana de Koutiala…), avant de présider aux destinées de l’Union des radiodiffusions et télévisions libres du Mali (URTEL), en 2007.

Date à partir de laquelle, celui qui se dit «membre du Parti Adema-PASJ depuis sa création» est élu député à l’Assemblée nationale. A l’hémicycle, Yaya Sangaré occupait depuis 2015 le poste de Président de la commission affaires politiques, paix, sécurité et mécanisme africain d’évaluation par les pairs. De 2008 à 2015, le passionné de lecture, musique et de voyage a, entre autres, été président des Commissions santé et services sociaux du parlement, et éducation, sciences, technologies, jeunesse, sports et culture du Parlement de la CEDEAO.

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. comrades this communique from Julu Mandingo to Julu Ubuntu. Why do IBK insist on surrounding himself with personnel who understanding is derived from same French that have for hundreds of years colonized Mali plus continue to do so? Whatever they do will always consider favoring what france desire. We Ubuntu will not survive with such actions being consistently taken. I guess whoever so boldly confronted me by communique with Mali belong to France did not lie but, I tell him that is for moment. With evolution of communities being what it is today Mali could undergo sudden positive change hopefully to utmost nonviolent change that catapult living conditions throughout Mali to those of 21st century world class modern living.
    Very much sincere,
    Henry Author(people of books) Price Jr. aka Obediah Ubuntu IL-Khan aka Kankan aka Gue.
    translationbuddy.com

  2. CETTE FILLETTE, TOUTE FRAICHE VENANT DES ATELIERS DE LA CIA ET DU “DONKEY PARTY” , LE PARTI LE PLUS CORROMPU AU MONDE, EST LE DEAL PASSE’ AVEC LES OCCIDENTAUX, EN ECHANGE DE LA RECONAISSANCE DES ELECTIONS FRAUDULEUSES …

    CETTE FILLETTE SERA LE COUP DE GRACE DONNE’ AU MALI, A’ MOINS QUE LES PATRIOTES NE LUI DONNENT UN COUP FATAL, A’ TEMPS …

    VOILA’ DE QUOI ETAIT CAPABLE UN SBM: LACHETE’.

    LE PEUPLE MALIEN EST EN VEILLE….ET IL VA REORIENTER LA DIPLOMATIE MALIENNE, MAINTENANT PRISE EN OTAGE PAR L’ OCCIDENT ET SE LARBINS CONGENITAUX LOCAUX.

    LE MONDE ENTIER SAIT QUE LA NED (NATIONAL ENDOWMENT FOR DEMOCRACY) EST UN ORGANISME DE LA CIA.

    VOILA’ CE QU’ NE DIT WIKIPEDIA :

    One criticism of the organization includes a lack of openness and public accountability in its stewardship of millions of dollars a year in taxpayer funds in the year 1985.

    *** Libertarian congressman Ron Paul also argued against NED funding in 2005 stating that NED has “very little to do with democracy. It is an organization that uses US tax money to actually subvert democracy, by showering funding on favored political parties or movements overseas. It underwrites color-coded ‘people’s revolutions’ overseas that look more like pages out of Lenin’s writings on stealing power than genuine indigenous democratic movements.”

    Investigative reporter and editor of Consortiumnews Robert Parry has characterized NED as a “neocon slush fund,” whose founding was the brainchild of Reagan Administration CIA Director William Casey and its leading propagandist Walter Raymond Jr., then on the staff of the National Security Council.

    The idea was to set up an organization funded by the U.S. Congress to take over CIA programs that attempted to influence foreign elections by promoting the selection of candidates who supported U.S. policy and would “do what the U.S. government tells them to do.”

    **** NOUS NE DISONS PAS QUE SOUMAILA CISSE ETAIT LA SOLUTION. ****

    **** IL N’ Y A AUCUNE DIFFERENCE PRINCIPIELLE ENTRE IBK ET SOUMI, SEULS LEURS MAITRES OCCIDENTAUX VEULENT NOUS FAIRE CROIRE LE CONTRAIRE *****

    EN FAIT, LES MOUTONS MALIENS FURENT CANALISE’S VERS L’ UNE DES DEUX PORTES D’ UN SEUL ET MEME ABATTOIR….

    LA VRAIE ALTERNANCE FUT SABOTE’E …., LE CDR ACHETE’…., ET LE SCHEMA IBK VS SOUMI ETABLI….

    AINSI FUT BAFFOUE’ LA PRESIDENTIELLE 2018 AU MALI, PAR UNE COMMUNAUTE’ DITE “INTERNATIONALE” MAIS FASCISTE ET CORROMPUE A’ JAMAIS.
    LA PAUVRE Kamissa Camara EST LE PRODUIT PUR ET SIMPLE DE CE CLUB LARBINISANT , ET ELLE REJOINT LES AMES FAIBLES , LES LARBINS CONGENITAUX LOCAUX COMME IBK, SBM, BOUBOU CISSE,…., ET AUTRES.

    SOUS PEU, LE MALI SERA DIRIGE’ PAR UNE ONG , OU UNE SOCIETE’ PRIVE’E (PRIVATE CORPORATE), MADE IN USA….! TOUT CELA “DEMOCRATIQUEMENT”…! EH OUI, “DEMOCRATIQUEMENT”…!

    PAUVRE MOUTON MALIEN…, TOUJOURS EN FORMATION, ECOLIER ETERNEL!

    A’ IBK, SBM, SOUMI, DIONKIS, AOK, ATT, BOUBOU CISSE ET TOUS CES LARBINS IMBECILES ET CRIMINELS FAUX CULS, LE REVEIL DU PEUPLE MALIEN VOUS SERA FATAL….

    • SABALI!!!
      Si elle a travaille’ pour Hillary Clinton, elle est bien pour le ROI BITON DE SEGOU!!!! J’ai eu l’honneur de rencontrer la famille Clinton a’ deux reprises a’ Hilton Head South Carolina lorsque Bill Clinton etait le president des USA. C’ETAIT UN TRES GRAND HONNEUR POUR MOI!!!!! J’ai travaille’ pour les deux campagnes de Hillary!
      Je souhaite une tres bonne chance a’ la jeune dame qui peut etre ma fille! Elle doit ecouter attentivement ses deux patrons (le president IBK qui etait lui meme MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES et Boubey qui etait egalement MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA DEFENSE ET PATRON DE LA SE)!!!!
      Dans nos pays, le departement des Affaires Etrangeres est generalement un domaine reserve’ au president!!!! Kamissa, don’t look far! You are just a mailwoman for the president! LE POIDS D’UN PAYS EST TRES IMPORTANT POUR SA DIPLOMATIE. COMME VOUS LES SAVEZ, NOS PAYS N’ONT PAS DE… POIDS! Comme vous avez fait administration aux USA, je n’ai rien a’ vous apprendre sur what a leader is!
      1- know your goals and objectives
      2- Put together a good team
      3- Have the necessary means to achieve the goals
      NE PERDEZ JAMAIS DE VUE LA TRES IMPORTANTE RELATION QUI EXISTE ENTRE LA DEFENSE, LA SECURITE’, LA DIPLOMATIE INTERNATIONALE ET LES RELATIONS COMMERCIALES ET FINANCIERES INTERNATIONALES!
      A’ 56 ans, j’ai un peu vieilli. Je prefere laisser le terrain aux jeunes pour apprendre de leurs propres fautes. J’interviendrai de temps en temps pour balancer certaines idees!
      Bonne chance a’ tous les membres du gouvernement!
      MALI MUST MOVE ON!!!!

  3. On est cuit et le pays est foutu!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Même si vous avez les meilleures personnes au monde comme ministres, avec un prédient pareil, toute initiative est vouée à l’échec!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here