Portrait de femmes célèbres : Mme Dandara Touré

0

Enseignante-chercheuse en sciences sociales, elle a travaillé dans plusieurs programmes en santé et de développement social. Elle a été Directrice nationale de la promotion de la femme et est membre de plusieurs associations féminines. Et elle a été ministre de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille. Voici en quelques lignes son portrait.

Née le 1er octobre 1951 à Kita, Mme Dandara Touré est titulaire d’une Maitrise en Biologie (ENSUP de Bamako, 1977) et d’un Master en santé publique, spécialité nutrition (Université de Bloomington à Indiana aux USA, 1989). Au plan professionnel, elle a été Professeur de Biologie au Lycée Bouilagui Fadiga d’octobre 1977 à mai 1988, Cadre en service à la Direction nationale de l’Enseignement supérieur de fin août 1990 à fin septembre 1993, chargée notamment du Projet Scolarisation des filles puis du Projet éducation Mali-Unicef. Elle retourne dans l’enseignement comme chargée de cours de Recherches en sciences sociales à l’Institut supérieur de formation et de recherche appliquée (ISFRA) de Bamako, octobre 1993 août 1994. Par la suite, elle devient Responsable de la campagne de l’information, de l’éducation et de la Communication (IEC) au Groupe Pivot Santé pour le Programme de planification familiale et de lutte contre le VIH-Sida de septembre 1994 à août 1996. Mme Dandara Touré va ensuite de juillet 1996 à août 1997 assumer auprès de Mission résidente de la Banque mondiale au Mali, les fonctions de conseillère technique chargée de la formation et de la communication dans le Programme de lutte contre la pauvreté et la malnutrition. Auparavant, elle fut responsable programme de communication pour le changement de comportement de John Snow ING (JSI-Projet Santé Education).  De septembre 1997 au juin 1999, elle occupe le poste de conseillère technique de Futures Groupe, chargée de l’IEC/marketing social. Mêmes fonctions exercées dans le cadre du Projet PDY du même Groupe de Juillet 1999- avril 2003. Après dix années de service dans les ONGs, Mme Dandara Touré retourne à l’administration comme directrice nationale de la Promotion de la Femme, de fin juin 2004 jusqu’à son entrée dans le gouvernement.

Sur le plan international, Mme Dandara Touré fut consultante nationale de la recherche qualitative sur l’excision au Mali, consultante nationale pour l’évaluation finale du projet de lutte contre l’excision au Mali puis consultante principale de l’enquête CAP sur la santé. La nouvelle ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille a également participé à plusieurs activités, notamment à la session annuelle de la Commission de la condition de la femme à New York, à la réunion ministérielle de suivi de la concertation des ministres de la promotion de la femme, à la rencontre sous-régionale des femmes à Addis Abeba. Elle fut aussi membre de la Commission d’éligibilité de l’Initiative malienne d’accès des antirétroviraux du programme national de lutte contre le Sida, membre fondatrice du réseau des communicateurs en santé de la reproduction … Il est nécessaire de rappeler que Mme Dandara Touré est membre fondatrice de l’Association pour le Progrès et le Développement des Femmes du Mali (APDF) de la Coordination des Associations et Ongs Féminines du Mali (CAFO) de l’Association des Anciens Universitaires de l’Amérique du Nord au Mali. Après avoir été Responsable des Questions féminines au sein du Mouvement Citoyen (2001-2010), elle est actuellement parmi les dirigeants engagés fidèle de l’ancien Président ATT.

En somme, Mme Dandara Touré est un modèle tant dans le domaine de l’Enseignant ainsi que celui de la Santé.

Oumou SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here