Portraits de femmes célèbres : Mme Diallo Fadima Touré

0

Femme de réseaux et d’engagement  Mme Diallo Fadima Touré a occupé plusieurs responsabilités tant qu’au Mali qu’à l’international. Inspectrice des impôts et des domaines du Mali, ensuite vice-présidente de Snc-Lavalin International. Conseillère stratégique d’Afrique Expansion, un groupe de conseil spécialisé dans la communication et le développement des affaires. Enfin elle a été ministre de l’Artisanat, de la Culture et du Tourisme pendant la transition de 2012.

Née à Ségou en1952, elle est titulaire d’une Maîtrise en sciences économiques à l’ENA de Bamako en 1977, d’un Diplôme en gestion des finances municipales  à Université de Montréal, en 1985 et d’un Diplôme en management des organisations à Université d’Atlanta en Géorgie aux Etats unis en 1996. Entre 1977 et 1995, Mme Diallo Fadima Touré a notamment contribué à l’élaboration du cadastre de la ville de Bamako avant de diriger le service du contentieux et de la statistique de la Direction régionale des Impôts de Bamako, puis le Centre des Domaines de Bamako. Inspectrice des impôts et des domaines, Fadima Touré a occupé des responsabilités dans les services des ministères en charge  des Finances et de l’Administration territoriale.

Elle est devenue ministre de l’Artisanat, de la Culture et du Tourisme du 24 avril  au 15 décembre 2012 dans le Gouvernement du Premier ministre Cheick Modibo Diarra. Après le gouvernement, elle est retournée au Québec, d’où elle était venue : le poste de  vice-présidente de Snc-Lavalin International Inc., un Groupe canadien d’ingénierie et de construction d’infrastructures, basé à Montréal où elle était établie depuis 1996. Mme  Fadima Touré Diallo, a été candidate pour le poste de Conseillère d’arrondissement pour le district de Sainte-Geneviève IBSG au Québec. Elle a à son actif la publication de nombreux articles dans des revues spécialisées comme «Finances et Développement» du Fonds monétaire international (Fmi). Elle a également élaboré plusieurs thèmes d’études pour l’ENA du Mali, l’Assemblée nationale, l’Université de Bamako (2002) dans les domaines des finances publiques, de la gestion domaniale et du marketing international.

En plus d’avoir fondé plusieurs entreprises, elle a lancé l’association Manifeste du Canada pour le Mali, qui œuvre pour le retour de la paix et de la sécurité dans ce pays dont elle est devenue conseillère d’arrondissement et aussi une façon de faire rayonner le Mali au Canada. Elle a également été conseillère stratégique d’Afrique Expansion, un groupe de conseil spécialisé dans la communication et le développement des affaires, où elle a travaillé sur des projets d’envergure tels que la Cité numérique en Afrique et l’aménagement intégré d’un territoire forestier.

En définitive, Mme Diallo Fadima Touré a été une très grande aide pour le Mali avec ces relations diplomatiques.

Oumou SISSOKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here