Direction régionale de la police du district de Bamako : Ibrahima Soma Kéïta aux commandes

0

À l’issue des dernières affectations dans le corps des Commissaires de la Police nationale, le Commissaire divisionnaire Ibrahima Soma Kéïta a été nommé Directeur régional de la police nationale du District de Bamako. Il remplace le Contrôleur général de police Siaka Bouran Sidibé, qui a fait valoir ses droits à la retraite.

Né vers 1976 à Bassibougou Sicoro Kati, le Commissaire divisionnaire Ibrahima Soma Kéïta est détenteur d’une Maîtrise en Droit, option Droit des Affaires (1998 – 2002) de la Faculté des Sciences Juridiques et Économiques (FSJE). Il a intégré la Police nationale en 2005, à la suite du concours de recrutement des commissaires de police, avant de suivre une formation du cycle des Commissaires à l’École nationale de police.

Depuis juin 2019, il occupait la fonction de Directeur régional adjoint de la Police nationale du District de Bamako. Avant, de février 2016 à juin 2019, il était chargé du Commissariat de police du 3ème arrondissement de Bamako, où il a mené avec perspicacité une lutte implacable contre la criminalité sous toutes ses formes. Ainsi, en reconnaissance de ses multiples actions en faveur de la lutte contre le banditisme en Commune II, il a été décoré Chevalier de l’Ordre national du Mali en 2019.

Le Commissaire divisionnaire Ibrahima Soma Kéïta a été chargé du Commissariat de police du 2ème arrondissement de Kayes (août 2015 à février 2016), du Commissariat de police de Dioila (février 2013 à août 2015), Commissaire adjoint au Commissariat de police du 1er arrondissement de Ségou (février 2012 à février 2013), Chef de la Division des Sports à la Direction de la Formation (octobre 2010 à février 2012), Commissaire adjoint de police de la ville de Bandiagara (août 2010 à octobre 2010), Instructeur à l’École nationale de police (février 2010 à août 2010) et Commissaire Adjoint au Commissariat de police de la ville de Bandiagara (janvier 2007 à février 2010).

En outre, il a effectué de 2002 à 2005 un stage pratique de qualification professionnelle au Tribunal de Première Instance de la Commune VI du District de Bamako, sanctionné par une attestation.

Discret, courtois et ferme selon ses proches, le Commissaire divisionnaire de police Ibrahima Soma Kéïta a suivi plusieurs séminaires, formations et ateliers, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Entre autres une formation à l’Académie Internationale d’Application de la Loi de Roswell, État du Nouveau Mexique (USA), sur le thème : “Symposium sur les questions de politiques et de perfectionnement des cadres sur la criminalité transnationale organisée, lutte contre l’extrémisme violent et le leadership de gestion de crises” (de janvier à février 2020), une formation à l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme d’Abidjan en RCI, sur le thème : “Gestion Interministérielle d’une Crise Terroriste” (octobre 2019), une formation au Centre Régional de Formation de l’Afrique de l’Ouest d’Accra au Ghana, sur le thème : “Extrémisme Violent : Techniques d’enquêtes Financières” (mai 2019), une formation à l’École de la Gendarmerie de Ouagadougou au Burkina Faso, sur le thème : “Thématique de formation sur l’Analyse Criminelle”, organisée par le Collège Sahélien de Sécurité (décembre 2018), une formation à l’Université Nationale de Police Criminelle de Shenyang, en Chine, sur la Coopération en matière de Sécurité et de Lutte contre le Terrorisme (mai 2018).

S’y ajoutent des formations sur les thèmes : “Délinquance Économique et Financière : Techniques de Détection, d’Enquête et d’Instruction” (mars 2018), Séminaire de haut niveau de la Police nationale de la Mission EUCAP-Sahel de Bamako (août 2015), gestion de Scène de Crime Terroriste (avril 2015), Maîtrise de la procédure pénale contre les terroristes (janvier 2015), Leadership et management (août 2014), une “Techniques d’Audit de Sûreté” (janvier 2014), Sécurisation du processus électoral (juillet 2013), Les attentats suicides, organisée par l’Ambassade des États Unis d’Amérique au Mali (mars 2011), Fraudes en matière de documents de voyage, organisée par l’Ambassade des États Unis d’Amérique au Mali (septembre 2011), Redéploiement de la Police des Nations-Unies (octobre 2010), Droits Humains (octobre 2007) et Protection des droits des enfants et situation des enfants en conflit avec la loi (février 2007).

Marié et père de quatre enfants, le Commissaire divisionnaire de police Ibrahima Soma Kéïta, parle couramment et écrit le français, le bamanankan, le malinké et l’anglais. Il aime la lecture, le sport et le jeu de belote.

                          Boubacar PAÏTAO

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here