Insubordination à la Police nationale : Soupçon sur Moussa AG Infahi

6

L’histoire retiendra que c’est sous l’inspecteur général, Moussa Ag Infahi que l’insubordination s’est accentuée au sein de la police.

 « Vous êtes appelé à être des cadres de la police, vous devez être des bons exemples dans vos comportement professionnels. Aucun comportement à ternir l’image de notre corporation ne sera toléré ». Ces mots viennent toujours du Directeur général de la police, Moussa Ag Infahi. Qui n’aurait pas aimé que la police soit un corps exemplaire ? Mais hélas ! Dans la pratique, la transgression des textes, le laisser aller, l’insubordination, semblent prendre le dessus. Ces maux ont vraiment gagné du terrain depuis que l’actuel DG de la police est aux commandes.

Avant Infahi, le commandement avait su insuffler une collaboration basée sur le respect et la discipline. C’était vraiment « je t’ordonne, tu exécutes sans murmures ni tambour ». Cette belle époque nous est nostalgique depuis l’arrivée de l’inspecteur général en octobre 2015.

Depuis qu’il est à la tête de la police, des chefs de police subissent « l’humiliation » de la part des subordonnés.

Il nous revient que des policiers pour ne pas dire certains responsables de syndicats ont pris en otage le DG et l’instrumentalise à leurs fins. Ses policiers syndicalistes n’hésitent pas à s’immiscer dans les affaires relevant de la Direction si une décision est prise par un chef à l’encontre d’un des leurs. Et Moussa Infahi de peur d’être la cible de ses subordonnés, ferme les yeux et fait comme si de rien n’était.

Dans un passé, n’avions-nous pas vu que des syndicalistes sont montés sur leurs grands chevaux pour tenir tête à leur hiérarchie parce qu’il y a eu sanction.

Sous Infahi, l’impuissance des autorités policières a pris un sacré coup. Elle est telle que, nous sommes en droit de soupçonner légitimement, une démission ou un laisser-aller du DG de la police, au regard des cas d’indisciplines qu’il tente d’occulter.

Il revient aux nouvelles autorités de tirer toutes les conséquences. Jamais la police malienne ne peut prendre la direction souhaitée tant qu’on a affaire avec un policier de la trame de Mousa AG Infahi. Ses cinq ans à la tête de la police, ont été les moments les plus noirs de l’histoire de ce corps.

A.S.

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. il faut de lordre dans le secteur de la police. Cest du nimporte quoi labas. Plus de respect et de soumission à cause du laisser aller que ses responsables ont cultivés. Quand un chef ne commande pas sa troupe le resultat ne px qu”etre ainsi. Nous ne sommes pas surpris. mOUSSA doit se ressaisir.

  2. Desormais toute penalite dans la circulation doit etre payee par un recu pour le tresor public.

    mais attention pas de raquette .il faut qu`il ait infraction

    nous demandons au nouveau premier ministre de vraiment mettre de l`ordre dans le pays……..
    les populations suivrons de pret la situation et quand ca deborde la revolution devient systhematique

    A bon entendeur salut

  3. Le futur ministre de la Securité a du pain sur la planche sil doit composer avec Moussa, un incapable qui fait que les commissaires et autres inspecteurs ne sont respectés par les syndicats. Cest les memes syndicats qui le guide, qui le dit de faire ce quil doit faire. il a peur des syndicats au risque qu’ils ne demandent son depart. des exemples d’insciplines et d’insurbinations ne manquent pas à la police. quelquun qui fait cinq ans à la tete de police, doit etre viré si on v vraiment le changement. Oubien c’est le quota des rebelles qu’ils le laisse à sa place meme s’il fait ce quil veut. Assimi ouvrez les yeux. Moussa est mauvais.

  4. VOUS SAVEZ, LA POLICE MALIENNE EST A LIMAGE DES AUTORITES. TANT QUE LES PREMIERS RESPONSABLES U PAYS NE CHANGENT PAS, LE DG DE LA POLICE VA CONTINUER A FAIRE LE LAISSER ALLER A LA POLICE SON SPORT FAVORI. MOUSSA AG INFAHI NA PAS CETTE RIGUEUR DE CANALISER SA TROUPE. LHOMME BIEN QUE GENTIL, EST LOIN CET OFFICIER QUI POURRAIT DONNER UN SOUFFLE NOUVEAU A LA POLICE MALIENNE. ET TANT QUE LA DISCIPLINE NE REVIENNE PAS DANS CE CORPS CEST LIMAGE DU PAYS QUI ENPATIRA. EN PLUS 5 ANS COMME DG CEST QUA MEME UN PEU TROP QUAND ON V DONNER DU SANG NEUF A UN CORPS.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here