Pour l’amélioration de leurs conditions de travail : Les policiers maliens vont manifester les 18 et 19 mars à Bamako

7

Hier, jeudi 7 mars 2019, les responsables de la Coordination des Syndicats de la Police Nationale étaient face à la presse au Groupement mobile de sécurité (GMS) pour dénoncer « certains faits au sein de la police nationale» ou du moins la mauvaise condition de travail des policiers au Mali. Cette conférence de presse était animée par Jean Antoine Samaké, porte-parole de la Coordination des Syndicats de la Police Nationale, en présence des autres syndicalistes comme Aboubacar Keïta, Jozué Kamaté et bien d’autres. Le conférencier exige la résolution de 15 points de revendication dont la situation des Perdièms de l’élection présidentielle ; le rappel de la prime globale alimentaire de la dernière promotion des élèves sous-officiers de la police ; le dédommagement des policiers victimes des événements de Kidal ; la dotation complète de tous les policiers en arme individuelle et en tenue. A défaut de la satisfaction à 100% des doléances, la Coordination des Syndicats de la Police Nationale promet de tenir un sit-in le 18/ 03/ 2019 à 07h 00 à la DGPN (Direction générale de la police nationale) et pour le 19/03/ 2019 au Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile.

« La Coordination des Syndicats de la Police Nationale composée de : SPN – SYNTADE, SPN-CSTM, SYNAPOL, SNOP, et APN, a l’honneur de venir par la présente vous informer de l’organisation d’un Sit-in prévu pour le 18/ 03/ 2019 à 07h 00 à la DGPN et pour le 19/03/ 2019 au Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile. Tout en restant ouvert au dialogue, la Coordination des syndicats de la Police exige la résolution définitive sans délai de ses points de revendications », c’est la correspondance de la Coordination des Syndicats de la Police Nationale en date du 07 mars 2019 adressée à la Direction générale de la police nationale remise à la presse lors de la conférence de presse. Au cours de ladite conférence de presse, le conférencier, Jean Antoine Samaké, porte-parole de la Coordination des Syndicats de la Police Nationale a égrené les 15 points de revendication de la coordination syndicale. « La Coordination des Syndicats de la Police Nationale constate la passivité et la mauvaise foi du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile et la Direction Générale de la Police Nationale pour la mise en œuvre de nos accords signés suite à notre préavis de marche en date du 27 avril 2018 et du 22 novembre 2018 dont les termes sont ainsi libellés : Situation des Perdièms 1er et 2ème tours de l’élection présidentielle ; Rappel de la prime globale alimentaire de la dernière promotion des élèves sous-officiers de Police ; La qualité OPJ (Officier de police judiciaire) pour les Sous-officiers de Police dans les conditions prévues par la loi ; La réintégration des policiers radiés de 2012 à nos jours ; Cas des 119 diplômés ; La nomination des Officiers dans les Postes de commandements », stipule la correspondance adressée au ministère de la sécurité lue par le conférencier, Jean Antoine Samaké. En outre, la Coordination des Syndicats de la Police Nationale exige la modification de la Décision n°2019-0602/DGPN-DPFM du 04 mars 2019 portant l’organisation et le déroulement du concours professionnel (quotas et critères) ; la mise à la disposition des unités de Police de Bamako pour emploi, des  éléments de la section musique ; le dédommagement des policiers victimes des événements de Kidal ; la dotation complète de tous les policiers en arme individuelle et en  tenue. Par ailleurs, les syndicalistes souhaitent l’adoption d’un arrêté portant l’organisation d’un concours professionnel chaque année conformément au PV (Procès-verbal) de conciliation  paraphé ; la modification de l’article 10 du décret N° 09-136/PRM du 27 Mars 2009  fixant l’organisation et le fonctionnement de la DRH pour la création  d’une section rémunération pour la Police. Aussi, le conférencier a mis l’accent sur l’avant- projet de décret portant relecture du décret n° 2018-077 / P- RM du 15 mars 2018 fixant les modalités d’application du statut des fonctionnaires de la Police Nationale (limite d’âge au concours professionnel); l’application correcte de l’article 134 du statut de la Police Nationale (Cas des éléments de Nara- Tombouctou-Gao – Ménaka). Enfin, la Coordination des Syndicats de la Police Nationale exige la relecture du décret N° 08 -351/ PRM du 26 juillet 2008 fixant le taux et les modalités d’octroi des primes allouées aux fonctionnaires de la police nationale. « La Coordination des Syndicats de la Police Nationale se réserve le droit de prendre d’autres mesures coercitives après ce dit Sit-in si ses revendications suscitées ne sont pas satisfaites», précise la correspondance adressée au Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

« Rien ne va au sein de la police »

Le porte-parole de la Coordination des Syndicats de la Police Nationale, Jean Antoine Samaké a souhaité à ce que les 15 points de revendication soient évacués à 100%. « On ne demande absolument rien qui est impossible à l’Etat, on ne demande absolument rien qui est impossible à la DGPN, on demande absolument rien qui impossible au ministère de la sécurité intérieure. Tout est possible mais seulement une mauvaise volonté et il faut des hommes forts pour le faire. La mobilisation est là, dès le lundi, nous allons commencer notre tournée dans les régions, tous les policiers ont soif de justice, soif d’égalité au sein de la police, trop c’est trop, il est grand temps que l’injustice cesse au sein de la police. Il est grand temps que nos cadres se donnent au travail, ils sont là pour les policiers, qu’ils mettent les policiers dans les conditions. Si le directeur général de la police, l’inspecteur général Ag Infahi ne peut pas gérer aujourd’hui la police, qu’il cède son fauteuil, si le ministre de tutelle, le général Salif Traoré ne peut pas gérer nos problèmes, qu’il cède son fauteuil, d’autres qui sont prêts à le faire viendront le faire », a déclaré Jean Antoine Samaké, porte-parole de la Coordination des Syndicats de la Police Nationale. Avant d’ajouter qu’il est grand temps que les maliens sachent la vérité que rien ne marche au sein de la police. « Rien ne va au sein de la police. Nous le disons à qui veut l’entendre. Nos avantages et nos droits sont détournés au vu et au su de tous et chacun. Nous sommes là aujourd’hui pour dénoncer cet état de fait. Dans les jours à venir, ce sit-in aura bel et bien lieu si toutes fois nos points de revendication ne sont pas pris en compte. L’Etat débloque 800 millions chaque année pour nous doter en tenue vestimentaire», a déploré le porte-parole de la Coordination des Syndicats de la Police Nationale, Jean Antoine Samaké. Répondant aux questions des journalistes, Aboubacar Keïta de la Coordination des Syndicats de la Police Nationale a demandé l’amélioration des conditions de travail des policiers. Josué Kamaté de la Coordination des Syndicats de la Police Nationale abonde dans le même sens tout en réclamant les droits des policiers.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. …UN HOMME EN UNIFORME DANS UN PAYS ISLAMISE N EST QU UN VOLEUR-LEGAL, UN TUEUR-LEGAL, UN BRAQUEUR–LEGAL, UN DJIHADIST-LEGAL, …PUIS VOUS AVEZ UN PAYS FRANCISE AVEC TOUTE LA MAGOUILLE LATINE!…

    ….HOU LAH LAH….L ENA ET LA POLICE , LA DOUANE SONT LES FOSSES DU MALI….

    ….VOUS AVEZ REMARQUE QUE DEVANT LES MOUVEMENT IL YA TOUJOURS DES NON-MUSULMANS OU DES MUSULMANS-DE-NOM-ET-BUSINESSMEN…

    ……LA MASSE ISLAMISE OU PROPREMENT CHRISTIANISEE EST TOUJOURS MOUTONISEE…..

  2. Moi je souhaite que les policiers fassent leur site-in pendant une année entière; cela nous dispensera de voir la corruption honteuse à ciel ouvert et les rackets. Mais quand le pouvoir est corrompu on voit tout. Le comportement des policiers en ville et celui des gendarmes en campagne sont pour beaucoup dans la réussite des jadistes. Si pouvoir veut résoudre ce problème il doit cesser d’être complaisant et trop protecteur des éléments pourris de ces corps.

  3. Leurs conditions de travail ou leurs conditions de raquette des automobilistes ???
    Des policiers en uniforme corrompus jusqu’à la moelle depuis 6O ans au vu et au su de tout le MALI.
    C’est normal, le chef de l’Etat lui même ne se gêne pas de dilapider l’argent public dans les voyages, les voitures et les cadeaux.
    Il arrivera un jour où les Maliens vont dire STOP.
    D’ici là, le festival des voleurs continue.

  4. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et ou rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fier honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali tout le monde sait avec un brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires primitives égoïstes partisanes

    *L’INDIVIDU EST TRIBUTAIRE DE LA SOCIÉTÉ Á LAQUELLE IL APPARTIENT

    *LE POISSON POURRIT PAR LA TÊTE

    IL FAUT PROCÉDER Á UNE CURE CHIRURGICALE DE LA TÊTE MALADE POURRIE GANGRÈNÉE

    ENSUITE FAIRE UNE GREFFE AVEC UNE TÊTE SAINE HONNÊTE ET LE CORPS RETROUVERA AINSI SA SANTÉ Á SAVOIR L’HONNÊTETÉ LE BIEN-ÊTRE LE BIEN-VIVRE

    *AINSI IL FAUT REMPLACER LES LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES GOUVERNANTS ACTUELS ET TOUS LES AUTRES LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES OFFICIERS HOMMES EN ARMES DIPLOMATES DÉPUTÉS PRÉFETS MAIRES SOUS-PRÉFETS SOCIÉTÉS CIVILES CHEFS SYNDICALISTES CHEFS RELIGIEUX RESPONSABLES D’ASSOCIATIONS D’ÉTUDIANTS DES JEUNES DES FEMMES etc

    MALADES ATTEINTS DE LA GANGRÈNE DE LA POURRITURE DE LA CORRUPTION DE LA CUPIDITÉ ET DE LA MALHONNÊTETÉ

    PAR DES MALIENS ET MALIENNES FIERS HONNÊTES AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI COMME PRÉSIDENT MINISTRES DÉPUTÉS MAIRES OFFICIERS HOMMES EN ARMES DIPLOMATES PRÉFETS SOUS-PRÉFETS CHEFS RELIGIEUX CHEFS DES DIFFÉRENTS SYNDICATS ET ASSOCIATIONS

    2)Nous leur disons et rappelons « le Mali Non Muté de la période de l’indépendances » était dirigé par des lettrés maliens et maliennes et intellectuels «non mutés » président ministres députés maires Hommes politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux etc qui étaient des personnes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *ILS VOYAIENT LEUR MALI COMME UNE ÉTENDUE DE TERRE AVEC SES RICHESSES HABITÉES PAR DES HUMAINS QU’IL FAUT METTRE EN VALEUR

    *Ainsi l’enseignement la santé l’armée l’administration etc étaient de qualité

    *Les maliens et maliennes fiers honnêtes de ce temps là y rentraient par vocation

    *Les meilleurs étaient toujours récompensés

    *Les griots de ces temps tel le mythique Bazoumana Sissoko et sa mythique Ngoni « chantaient l’honnêteté la bravoure le courage la rigueur la droiture »

    *à cette époque la majorité des maliens et maliennes étaient fiers honnêtes et disaient la vérité en tout lieu et en tout moment ils préféraient « la mort à la honte »

    *IL EXISTAIT PARTOUT L’ÉGALITÉ DES CHANCE CE QUI PERMIT AUX LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES DE MAINTENANT DE BÉNÉFICIER DE BOURSES D’ÉTUDE POUR LES ÉCOLES ET UNVERSITÉS DES SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES DE LEUR MALI

    *LA CORRUPTION LA CUPIDITÉ LA « BOUFFE LA BOUSTIFAILLE LA BOUFFETANCE LA BECQUETANCE LA MANGEAILLE LA RIPAILLE DES DENIERS PUBLICS » ÉTAIENT INCONNUES

    *LA MAISON FAMILIALE DU LETTRÉ INTELLECTUEL NON MUTÉ INSTITUTEUR HOMME POLITIQUE FIER HONNÊTE AYANT UN AMOUR PROFOND POUR SON MALI ÉTAIT PAREILLE ET SE CONFONDAIT AUX MAISONS FAMILIALES DU COMMUN DES MALIENS ET MALIENNES

    *ET IL EN ÉTAIT DE MÊMES POUR LES MAISONS FAMILIALES DES MINISTRES DES DÉPUTÉS DES MAIRES DES HOMMES EN ARMES DES HOMMES POLITIQUES DES CHEFS RELIGIEUX MUSULMANS CHRÉTIENS ANIMISTES DES CHEFS DE QUARTIERS etc QUI ÉTAIENT PAREILLES ET SE CONFONDAIENT AUX MAISONS DU CITOYENS ET CITOYENNES LAMBDA MALIENS

    *LES ENFANTS MALIENS ÉTAIENT LES ENFANTS DE TOUS LES ADULTES QUI N’HÉSITAIENT PAS Á CORRIGER COMME CELA SE DEVAIT TOUS LES ENFANTS QUI VOULAIENT MAL SE COMPORTER OU S’ADONNER Á LA VOYOUCRATIE Á LA CANAILLOCRATIE

    *AINSI L’ENFANT NÉ ET GRANDIT DANS CETTE ATMOSPHÈRE DE BONNE ÉDUCATION D’HONNÊTETÉ D’ÉQUITÉ DE JUSTICE D’ÉGALITÉ DES CHANCES ET DE NON COMPROMISSION AVEC L’IMPUNITÉ ET L’ABSENCE DE LA POURRITURE DE LA GANGRÈNE DE LA CUPIDITÉ DE LA CORRUPTION DE LA BOUFFE DES DENIERS PUBLICS NE POUVAIT EN AUCUN CAS ÊTRE POURRI CAR LES GOUVERNANTS N’ÉTAIENTPAS POURRIS

    ET NE POUVAIT ÊTRE QUE TRIBUTAIRE DE CETTE SOCIÉTÉ

    *AINSI LE CITOYEN LA CITOYENNE LAMBDA MALIEN VIVANT DANS CETTE ATMOSPHÈRE D’HONNÊTETÉ D’ÉQUITÉ DE JUSTICE D’ÉGALITÉ DES CHANCES ET DE NON COMPROMISSION AVEC L’IMPUNITÉ ET L’ABSENCE DE LA POURRITURE DE LA GANGRÈNE DE LA CUPIDITÉ DE LA CORRUPTION DE LA BOUFFE DES DENIERS PUBLICS NE POUVAIT EN AUCUN CAS ÊTRE POURRI CAR LES GOUVERNANTS N’ÉTAIENTPAS POURRIS

    ET NE POUVAIT ÊTRE QUE TRIBUTAIRE DE CETTE SOCIÉTÉ

    AINSI L’HONNÊTETÉ LA RIGUEUR L’EXCÉLLENCE LA JUSTICE RÉGNAIENT DANS TOUS LES SECTEURS

    *AINSI LES GRÈVES DANS L’ADMINISTRATION ÉTAIENT INCONNUS

    AINSI LES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ MALIENNES DE CETTE ÉPOQUE ONT MÂTÉ TOUS LES VOYOUS TOUS LES BANDITS DE GRAND CHEMIN TOUTES LES REBELLIONS ET A MIS HORS D’ÉTAT DE NUIRE SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME TOUS LES COLLABOS ET ENNEMIS

    à cette époque la paix la sécurité des êtres et des biens était assurée Les adultes les enfants les vieillards pouvaient se déplacer voyager de jour comme de nuit à pied à dos d’animaux en engins motorisés à travers le Mali sans aucun danger

    LA SÉCURITÉ RÉGNAIT PARTOUT ET LES FORCES DE DÉFENSE ET SÉCURITÉ MALIENNES ET LES CITOYENS ET CITOYENNES LAMBDA MALIENS ÉTAIENT RESPECTÉS PARTOUT Á TRAVERS LE MONDE

  5. 3)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali tout le monde sait avec un brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux et celles qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires primitives égoïstes et partisanes

    Avec l’avènement des lettrés mutants et mutantes présidents ministres chefs de partis députés politiques Hommes en armes sociétés civiles religieux etc de Moussa Traoré à IBK en passant par Alpha ATT Dioncounda le Mali alors devint méconnaissable

    *LE MALI MUTÉ DEVINT « UN GÂTEAU-PAYS SUCCULENT SAVOUREUX QUI DONNE DE L’EMBONPOINT » ET RÉSERVÉ UNIQUEMENT AU PRÉSIDENT LETTRÉ MUTANT SA FAMILLE AUX CLANS POLITIQUES ET AUX FIDÈLES « KLÉBARS ET DOUNGOUROUS » DE PARTISANS ET PARTISANES MUTÉS

    *LE MALI MUTÉ DEVINT « GANGRÉNÉ PAR LA POURRITURE » DE LA CORRUPTION DE LA CUPIDITÉ DE L’INJUSTICE DE L’INIQUITÉ DE L’IMPUNITÉ DE 2 POIDS 2MESURES REINES DANS TOUS LES SECTEURS

    AVEC SA DÉMOCRATIE DITE « BANANIÈRE DES TROPIQUES »

    ET LEUR GESTION PRIMAIRE PRIMITIVE DU POUVOIR HÉRITAGE FAMILIALE ET CLANIQUE POLITIQUE

    *Ainsi l’enseignement la santé l’armée l’administration etc devinrent de qualité douteuse car la pourriture de la cupidité de la corruption de la malhonnêteté du laxisme du favoritisme a envahi tous les secteurs et composantes de la société malienne

    *LE MALI D’ABORD EST CONFONDU à Ma Famille D’Abord dont les membres occupent tous des postes importants sans tenir compte de leurs compétences réelles pour ces postes

    le Palais Présidentiel de Koulouba est confondu à la Maison Familiale qui fut aménagée en « Palais Présidentielle de Koulouba » aux frais des pauvres contribuables maliens et maliennes

    les maisons familiales des ministres sont confondues à de petits palais de Koulouba

    les maisons familiales des chefs religieux et chefs traditionnels sont confondues à de petits palais de Koulouba

    le bien être des travailleurs est confondu à la misère et la souffrance des travailleurs

    *Et les griots «mutés» chantent font l’apologie de la richesse avec des soirées dites du Diatiguaya avec distributions de sommes importantes d’argent dont les origines sont douteuses

    *LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION EST CONFONDUE AUX DÉTOURNEMENTS EN OUTRANCE DES DENIERS PUBLICS

    LE RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL EST DÉCHIRÉ PIÉTINÉ ET JETÉ DANS LA POUBELLE FAMILIALE ET DU CLAN POLITIQUE

    LE RAPPORT DU VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL LEUR PERMET

    D’ÉVALUER S’ILS ONT BIEN BOUFFER OU NON L’ANNÉE PRÉCÉDENTE

    DE RECTIFIER LEUR TIR POUR BOUFFER PLUS DURANT L’ANNÉE EN COURS

    DE SAVOIR CELUI OU CELLE PARMIS EUX QUI OCCUPE LA PREMIÈRE PLACE AU CLASSEMENT DE LA BOUFFE ET LE OU LA FÉLICITER

    C’EST UNE COMPÉTITION Á QUI MIEUX-MIEUX

    *LES BANDITS SANS FOI NI LOI VOLEURS VIOLEURS TUEURS HANDICAPEURS Á VIE SUR DES BASES RACIALE TRIBALE IMPÉNITENTS COLLABOS DES ENNEMIS DE LEUR MALI DE MNLA ET CONSORTS

    VAGUENT LIBREMENT Á LEURS BESOINS SE LA COULENT DOUCE AVEC LEURS FAMILLES ET LE COMBLE ILS SONT MEMBRES DU GOUVERNEMENT ILS SONT LOGÉS NOURRIS AUX FRAIS DES PARENTS DES PAUVRES SOLDATS ET PAUVRES MALIENS ET MALIENNES QU’ILS ONT TUÉ ÉGORGÉ ET POUR LA CÉRISE ILS VONT COMMANDER ET GOUVERNER LES PAUVRES PARENTS DE LEURS VICTIMES AVEC LES GOUVERNANTS INTÉRIMAIRES

    *LES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ MALIENNES DOTÉES D’ARMES OBSOLÈTES ET CONSTITUÉES

    D’OFFICIERS PÉPINIÈRES ET DE SOLDATS PARENTAUX ET CLANIQUES POLITIQUES JUSTE INCORPORÉS POUR BOUFFER LEUR PART DU GÂTEAU-MALI SUCCULENT SAVOUREUX QUI DONNENT DE L’EMBONPOINT

    ET D’OFFICIERS PÉPINIÈRES ET DE SOLDATS REBELLES CHEVAL DE TROIE

    SONT AINSI INCAPABLES DE MATER COGNER EXPLOSER ET METTRE HORS D’ÉTAT DE NUIRE LES VOYOUS LES BANDITS DE GRAND CHEMIN LES COLLABOS ET ENNEMIS DE LEUR MALI

    *LES LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES MALIENS SONT AUX ANGES AU 7ème CIEL EN PLEIN BONHEUR EN PLEINE BÉATITUDE EN PLEINE FÉLICITÉ EN PLEIN NIRVANA DANS LA BOUFFE DENIERS PUBLICS ET DONS

    EN LAISSANT RÉGLER TOUS LES PROBLÈMES DE LEUR MALI PAR LEURS SOIT-DISANT AMIS-ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS

    MÊME POUR CONSTRUIRE DES CHIOTTES DANS LES VILLAGES DE LEURS PÈRES ET MÈRES ET DANS LES ÉCOLES DES ENFANTS

    MÊME POUR FORMER LEURS RELIGIEUX

    MÊME POUR DONNER Á MANGER Á LEURS NOURRISSONS

    MÊME POUR S’ARRACHER UNE DENT OU FAIRE UNE SIMPLE ABLATION D’UN ADÉNOME BÉNIN DE LA PARATHYROÏDE OU POUR UNE SIMPLE RÉPARATION D’UN BEC DE LIÈVRE ET D’UNE FENTE PALATINE

    MÊME POUR PÊCHER DANS LEURS FLEUVES ET RIVIÈRES

    MÊME POUR CULTIVER LES TERRES DE LEURS PARENTS MÊME POUR ÉLÉVER LEURS ANIMAUX

    MÊME POUR DONNER L’EAU POTABLE ET L’ÉLECTRICITÉ Á LEURS POPULATIONS

    MÊME Á QUEL ÂGE LEURS FILLES DOIVENT SE MARIER

    MÊME QUEL NOMBRE D’ENFANTS ILS DOIVENT AVOIR

    MÊME QUEL GENRE DE RELATION SEXUELLE ILS DOIVENT ENTREPRENDRE

    MÊME POUR DONNER DU TRAVAIL Á LEURS JEUNES

    MÊME POUR CONSTRUIRE DES ÉCOLES DES UNIVERSITÉS DES CENTRES DE SANTÉ

    MÊME POUR ENTRAINER LEURS FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ

    MÊME POUR DÉFENDRE LEURS PAYS CONTRE DES VOYOUS QUI DÉTALENT TELS DES LAPINS QUAND ON MET LE FEU Á LEURS FESSES CAR ILS NE VEULENT PAS MOURRIR

    MÊME POUR SE DÉBARRASSER « DES MERDES » DÉFÉQUÉS PAR LES ANIMAUX ÉRRANTS ET LES TAS DE « MERDES » D’ORDURES QUI ENVAHISSENT LEURS VILLES ET COURS D’EAU

    MÊME POUR etc

    *AINSI L’ENFANT NÉ ET GRANDIT ET LE CITOYEN ET LA CITOYENNE MALIENS LAMDA

    VIVANTS DANS CETTE ATMOSPHÈRE D’ÉGOISME DE MÉCHANCETÉ DE CYNISME D’INJUSTICE D’INIQUITÉ D’INÉGALITÉ DE LA GRANGRÈNE DE LA POURRITURE DE LA CORRUPTION DANS TOUS LES SECTEURS DE L’APOLOGIE DE L’ENRICHISSEMENT ILLICITE DE L’APOLOGIE DE LA VIOLENCE ARMÉE AU NOM DE SOIT-DISANT RÉCONCIALIONS BIDONNES ET DE FOUTAISE

    NE PEUVENT ÊTRE QUE TRIBUTAIRES DE CETTE SOCIÉTÉ POURRIE

    *AINSI LES ENFANTS LES ÉTUDIANTS LES ÉLÈVES LES JEUNES LES CITOYENS ET LES CITOYENNES LAMBDAS TRIBUTAIRES ET INFECTÉS

    PAR LA GANGRÈNE DE LA POURRITURE DE LA CORRUPTION DE LA CUPIDITÉ DE LA MALHONNÊTETÉ ET DE L’ENRICHISSEMENT ILLICITE ET PAR L’APOLOGIE DE LA VIOLENCE ARMÉE ET DE L’IMPUNITÉ

    N’ÉTUDIENT PLUS NE TRAVAILLENT PLUS ET PASSENT LEURS TEMPS Á S’ENRICHIR ILLICITEMENT Á S’ADONNER Á SE LIVRER Á CULTIVER Á SE VAUTRER DANS LA VIOLENCE ARMÉE

    ET MANIFESTENT REVENDIQUENT AUSSI LEUR PART DE GÂTEAU-MALI SUCCULENT SAVOUREUX QUI DONNE DE L’EMBONPOINT

    4)Nous leur disons et rappelons

    *TEL LE MOLOSSE QUI NE PEUT CHANGER « SA DÉHONTÉE FAÇON DE S’ASSEOIR »

    CES LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES MALIENS NE PEUVENT ET NE POURRONT JAMAIS AU GRAND JAMAIS CHANGER « LEUR DÉHONTÉE FAÇON DE S’ASSEOIR D’AGIR DE SE COMPORTER Á L’ÉGARD DE LEUR MALI Á SAVOIR DES ENFANTS INGRATS ÉGOISTES MÉCHANTS CYNIQUES IMPÉNITENTS NOTOIRES »

    L’ABITUDE EST UNE SECONDE NATURE QUI REVIENT TOUJOURS RAPIDEMENT AU GALOP

    *Et Pourtant leur Mali les a vu naitre grandir et les a nourri ces

    et croyait bien faire en les envoyant dans les meilleures écoles et universités des « Autres » aux fins

    qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils aient un amour profond pour leur Mali partout où ils se trouvent

    qu’ils instaurent la démocratie vraie de justice d’égalité de tous les citoyens et citoyennes dont ils ont bénéficié

    qu’ils se comportent d’égal à égal avec les « Autres » sans complexe pour la défense des intérêts de leur Mali dans cette compétition mondiale économico politico militaro religieuse où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme et où n’il y a pas de place pour les esclaves les sans dents les soumis les peureux les sybarites les faibles les naïfs les idiots les tarés les complexés les laxistes les insouciants les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    *MAIS QUE NON Ils y subirent à jamais et pour toujours Une Mutation Négative pour leur Mali

    ET ILS SONT DEVENUS LES PIRES ENNEMIS IMPÉNITENTS NOTOIRES DE LEUR MALI

    VRAIMENT QUELLE INGRATITUDE VRAIMENT QUEL CYNISME VRAIMENT QUEL ÉGOÏSME VRAIMENT QUEL ÉGOTISME

  6. La présidence d’ibk aura été celle de la manifestation et de l’échec d’un vieillard dépasser par les évènements. N’ayant ni ressources physiques ni intellectuelles pour faire face a des problèmes qui ne sont pourtant pas irresolvables. A force de courrir derrière le pouvoir on s’y casse les dents. Il ne manquerait plus que les cadavres sortent de leur tombes et venir manifester a leur tours car et aussi ont des revendications sous ibk. Empêcher les maires inconscients de vendre toutes les terres car les cimetières sont pleins a craquer, empêcher les marabouts de déterrer leurs os, respecter la quiétude de leur village qui est d’ailleurs le village a nous tous bientôt y compris l’incapable ibk.

  7. Avant de revendiquer quoi que ce soit, ils feraient mieux de travailler correctement d’abord……………. Ils font partie des agents les plus pourris de la fonction publique et ils constituent une véritable honte pour la société…………………..Personne ne respecte la police à Bamako parce qu’ils ne se respectent ps eux-mêmes…………………………….. Ils sont la matérialisation de l’échec du pays!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here