Sécurité : Le Collectif des Syndicats de la Police nationale en sit-in les 14, 21 et 28 février

6

C’est la principale information qui a été donnée hier 11 février 2020 par les responsables de la Coalition des syndicats de la Police Nationale (SAP, APN, APRM, SYLIPOL et SIP) suite au refus des autorités de porter une oreille attentive à leurs doléances. C’était à la faveur d’une conférence de presse que ladite Coalition a organisé hier à la Maison de la Presse en présence de plusieurs membres desdits syndicats.

D’entrée de jeu, l’Adjudant de Police, Souleymane Sanogo, du Syndicat Autonome de la Police (SAP), a dénoncé des actes d’injustice à l’égard des policiers et réclamé que ceux-ci soient rapidement corrigés.

Il a ainsi rappelé les différents points des doléances de la Coalition des syndicats de la Police Nationale qui sont entre autres : la régularisation des 119 diplômés conformément au décret 06-053-PRM du 06 février 2006 dans son article 47 et suivant des cas analogues de l’administration; la nomination des régisseurs; la régularisation des policiers suspendus ou radiés de 2012 à nos jours au nom de la réconciliation; dédommagement des policiers victimes dans l’exercice de leur fonction de 2012 à nos jours; recommandation de l’assemblée nationale : primes de risque, prime GMS, primes: BAC, BSI, CCR, STT, Aéroports, Immigration, etc.); perdiem des éléments lors de l’élection présidentielle de 2018; mutation des fonctionnaires en pleine année scolaire en violation des conventions; situation PGA des recrues en cours de formation à l’Ecole Nationale de la Police (ENP).

Souleymane Sanogo a précisé que si les autorités ne donnent pas des réponses positives à ces doléances dans un bref délai, alors, la Coalition des Syndicats de la Police menace de tenir des sit-in les 14, 21 et 28 février 2020 devant le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile afin de se faire entendre. 

B.Diarra

 

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. De quoi certains n’ont ils pas traité les ENSEIGNANTS pour avoir revendiqué leurs droits? Le gouvernement n’a t-il pas menti à la population en déformant la réalité dans le seul but de pousser celle-ci en majorité analphabète à avoir de l’aversion pour ces honnêtes hommes et femmes? Dieu merci! Le temps ne ment pas et voilà qu’il leur donne raison. Que réclament les syndicats de la santé et des affaires sociales dans leur préavis de grève prévu pour le 17? Et les syndicats de la police pour le leur de sit-in les 14-21 et28? Ni plus, ni moins que le gouvernement tienne parole et applique les lois par lui-même proposées et votées par L’Assemblée Nationale. Alors, les ENSEIGNANTS ont-ils raison ou les policiers qui n’ont certainement pas droit à la grève, les médecins, infirmiers, sages -femmes et autres agents des affaires sociales sont eux aussi cupides, vauriens, moins que rien, racaille, apatrides? On finira bien par reconnaître aux ENSEIGNANTS leur raison sur le gouvernement. Dieu sait tout, voit tout et ne laissera aucune injustice impunie.

  2. L ’ETAT DU MALI AU TEMPS D ATT
    & L’INSTRUMENTALISATION DES SERVICES DE L’ETAT POUR LE COMPTE DE STRUCTURES PARAETATIQUES QUE SONT LA BHM SA ET L’ACI.
    Constat :
    L’instrumentalisation des services de l’Etat du Mali n’ a eu qu’un seul but, celui de précipiter une expropriation déguisée de notre société des Halles de Bamako et de ses terrains sis à ACI Hamdallaye et à Souleymanebougou.
    Comment :
    En travestissant la vérité des faits et conclusions à tirer d’écritures bancaires de BHM SA mandataire de notre societe – Par le non traitement de dizaines de plaintes, – Par l’usage de passe-droit, – Par le viol des textes des impôts , – Par l’interprétation abusive et approximative de textes de Loi , – Par des escroqueries à jugements , – Par des dénis de justice, – Par des mesures conservatoires sans fondements juridiques , – Par le non respect des obligations prises
    Les abus ont été constatés au niveau :
    – du Bureau des Domaines et du Conservateur du District de Bamako – du Bureau du Vérificateur Général de la République du Mali – de la Direction des Impôts. – des Ministères des domaines et des finances ; – du Greffe du Tribunal de commerce de Bamako ; – du Parquet du Pôle Economique en commune 3 – du Tribunal de la Commune 3 – de la Cour d’Appel de Bamako. – du vote d’une LOI accordant des Privilèges à la BHM SA (entité de droit privé) en cours de procédures judiciaires afin d’établir des états de créances unilatéralement et pour se prémunir de toute condamnation ; – de ACI, Mandataire de l’Etat,
    – de la Direction du Contentieux de l ETAT
    C est au dossier déposé a ces fins en partie le 19 octobre 2010 , qu a enfin répondu la CCJA , en rendant son arret 068 le 14 mars 2019 . LA CCJA a en tout condamné la BMS SA ( remplaçant la BHM SA) a nous payer 23 milliards au 14 mars 2019 –

    • ….COMME IL EXISTE UN VRAI COUILLON BETE QUI A ACCES A MALIWEB ,
      ET JE PARLE ICI DE EL HAJJ …El hajj NYE ………..
      JE SUIS PRET , TOUT NATURELLEMENT A LUI EXPLIQUER CHAQUE LIGNE …CHAQUE DETAIL DE LIGNE POUR LUI EXPLIQUER POURQUOI ET COMMENT L ETAT ATT NOUS A SPOLIE ….
      …ET MEME CE QUE L AVOCAT BASSALIFOU SYLLA A FAIT A ABIDJAN POUR QUE LA DECISION DE LA CCJA NE SORTE PAS !

      • ….ET MEME CE QUE LE MEME AVOCAT BASSALIFOU SYLLA FAIT TOUJOURS …POUR TENTER …EN VAIN …DE FAIRE “”REVOIR “” LA DECISION DE LA CCJA …QUI EST SORTIE ….APRES 8 ANS DE SILENCE …ET UNE PLAINTE DE LA MEME CCJA CONTRE SON EX PRESIDENT ….
        ( IL A INTRODUIT 6 DEMANDES DE REVISIONS A LA CCJA DEPUIS LA SORTIE DE L ARRET 068 LE 14 MARS 2018 ! )
        …ET LA DECISION DE LA BCEAO ….( LA …C EST ENCORE AUTRE CHOSE ! )

        …..PARCE QUE MAINTENANT ….CA SUFFIT !

        • ET IL Y A EN PLUS …ET LA JE FAIS UNE REDITE ….
          QUE LE 22 AOUT 2007 …A SON BUREAU …JE LUI AI FAIT PERSONELLEMENT SERVIR PAR MAITRE SYLVAIN MAKAN KEITA UNE COPIE DU DOCUMENT ATTESTANT DE LA PROPRIETE DES HALLES DE BAMAKO AU SIGNATAIRE DU BAIL A CONSTRUCTION DES HALLES DE BAMAKO …ET LE MEME DOCUMENT A ETE REMIS LE LENDEMAIN A LA BHM SA …
          C ETAIT L EPOQUE OU A LA COUR D APPEL “REGNAIT” ISSOUFI TOURE …
          TOUJOURS EST IL QU A CETTE EPOQUE ISSOUFI TOURE ET LA DIRECTRICE DU CONTENTIEUX DE L ETAT , ALORS QUE LES EXPERTS AVAIENT TROUVE , AU BOUT DE 1 MOIS ET DEMIE DE TRAVAIL QUE BHM SA DEVAIT 1, 707 MILLIARDS A NOTRE SOCIETE ….EUX QUI DISPOSAIENT DEPUIS PEU DE TEMPS DE LA LOI PRIVILEGE ( ! ) ONT ALORS CHOISI DE PRIVILEGIER BHM SA …EN MARQUANT , SUR LA BASE D AUCUN DOCUMENT VERIFIE …EN MARQUANT QUE NOUS DEVRIONS 6.8 MILLIARDS …A BHM SA …
          …DONC …TOUT NATURELLEMENT ( ! ) …TANT QU ILS Y ETAIENT …ILS SAISIRONT LES HALLES DE BAMAKO …LES FAISANT PASSER POUR LA PROPRIETE DE NOTRE SOCIETE ….RIEN QUE CELA …
          ET VOILA POURQUOI NOUS PARLONS AUSSI DE LA COMPLICITE AVEREE DU CONSERVATEUR DES DOMAINES DE BAMAKO …

          …ET JE TIENS A SIGNALER QUE LES 1.707 MILLIARDS DES EXPERTS DONNES EN 2008 …ONT ETES RETROUVES A L IDENTIQUE PAR LES JUGES DE LA CCJA …EN 2019 …LORSQUE LE DOSSIER EST RESSORTI DES PLACARDS OU L AVAIT ENFERME LE PRESIDENT DE LA CCJA …EN 2010 !……( POUR ETRE PRECIS IL EST RESSORTI LE 25 OCTOBRE 2018 AVEC L ARRET 191 DE LA CCJA ) …

          IL FAUDRAIT DEMANDER A MAITRE BASSALIFOU SYLLA POURQUOI LE JUGE DE LA CCJA ..EX .PRESIDENT DE LA CCJA …SE RETROUVE DEVANT UN JUGE …SUITE A UNE PLAINTE DE LA MEME CCJA …( ! )

          NOUS …ENFIN …ON PEUT DE NOUVEAU CROIRE EN LA JUSTICE …

  3. Qu’ils aillent en sit-in toute leur vie!!!!!!!!!!!!!! Avant d’exprimer quoi que ce soit comme doléance, les policiers devraient s’assurer de faire leur boulot correctement d’abord !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here