2eme conférence nationale de l’Apdm-Equité : « Nous écrirons ensemble avec le Président IBK, l’une des pages les plus glorieuses de l’histoire de ce pays ! »

3

Samedi, l’Alliance pour la promotion et le développement du Mali, APDM-Equité a tenu sa deuxième conférence national sous le thème « cop21, tous pour sauver la planète bleue ».  La rencontre a été l’occasion pour la jeune formation politique présidée par Bandiougou Diawara, d’exprimer son soutien au Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, et en même temps de faire un aperçu général sur les changements climatiques, en rapport à la cop21 et aux jalons posés par le Gouvernement malien pour sauver la planète.

En cette matinée du samedi 19 novembre 2015, ce sont des centaines de militants et fidèles et amis du parti Alliance pour la promotion et le développement du Mali qui ont répondu à l’appel de leur parti au Centre régional de l’Energie solaire (CRES) de la colline de Badala.  Il faut aussi noter la présence de plusieurs partis politiques alliés venus exprimer leur soutien à l’APDM-Equité et à ses militants.

Après avoir remercié l’assistance pour la mobilisation, le Président Bandiougou a rappelé que le souci majeur et la conviction du parti est la défense de la valeur « Equité » dans la gouvernance globale du pays et dans la gestion des Affaires publiques, d’où le nom composé « APDM-Equité » du parti de la balance.

C’est sous des acclamations des militants à majorité jeunes que Bandiougou a rappelé le caractère incontestable du défi qu’ils tentent de relever qui est celui de la lutte contre la corruption, qui constitue au Mali un fléau très préoccupant, freinant gravement au développement économique du pays. Il a appelé alors à la prise de conscience afin de venir à bout de ce mal. Car, a-t-il rappelé, la corruption est à la base de la pauvreté.

Membre signataire de la convention des partis politiques de la majorité présidentielle, le parti APDM-Equité a alors réaffirmé son soutien intelligent qui n’a jamais fait défaut depuis juillet 2013, et qui ira jusqu’à la dernière seconde du mandat du Président Keïta, a déclaré son Président.

« Sans démagogie aucune, nous écrirons ensemble avec le Président IBK l’une des pages les plus glorieuses de l’histoire de ce pays », a déclaré le Président Diawara, qui fait remarquer l’inauguration par le Chef de l’Etat de quelques infrastructure dans la quatrième région du 7 au 12 décembre 2015.

Se joignant aux idéaux de la cop21 pour venir à bout de l’échauffement climatique, le parti APDM-Equité se dit engagé pour sauver la planète « que nous aimons tant et chérissons tant », en difficulté due à un réchauffement climatique progressif. Pour cela, « Nous disons oui à la réduction des Gaz et Effets, oui à la reforestation et enfin oui à une planète Terre en partie verte », a prêché le jeune président du parti.

Par ailleurs, dans son allocution, Bandiougou a mis l’accent sur la radicalisation qui pousse certains jeunes désespérés à se faire enrôler pour se transformer en machine à tuer.  Egalement, il a appelé à une véritable solidarité mondiale pour combattre la misère, un des facteurs nourriciers du djihadisme-terroriste.

Dans la même veine, la Présidente des Femmes de l’APDM-Equité, Mme Maïga Fatalmadane Maïga de renchérir. « C’est le lieu de rendre un vibrant hommage mérité à notre cher Président de la République, son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta pour son courage et son intelligence à amener les parties belligérantes  à la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation signé le 15 mai et parachevé le 20 juin 2015 au CICB », a-t-elle laissé entendre.

En outre, s’en est suivi l’aperçu général sur les changements climatiques. Il s’agissait pour l’exposant, Amadou Timbiné de démontrer aux jeunes du parti les conséquences et les solutions préconisées par les autorités pour faire face à ces changements climatiques.  Ce qui lui a permis de illustrer les défis à relever, car, rappelle-t-il, le Gouvernement du Mali a posé un certain nombre de jalons qui sont entre autres la politique nationale sur les changements climatiques, la stratégie nationale sur les changements climatiques et l’économie verte résiliente  dans le cadre de l’adaptation, l’atténuation et la gestion des ressources naturelles.

Et si l’APDM a pris le thème « Cop21, tous ensemble pour sauver notre planète bleue », c’est parce que la cop de cette année fut la plus grande après avoir réuni près de 200 pays. En plus, c’est vu la jeunesse des militants du parti qu’ils ont agi en ce sens. Il s’agit pour le parti d’informer les jeunes sur ce qui a été dit lors de la cop afin de les amener à prendre conscience du danger pour se conformer aux recommandations élaborées.

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

Comments are closed.