6ème congrès ordinaire du CNID-FYT à Ségou : Me Mountaga Tall, ‘’prophète’’ chez lui

2
Bilan des réalisations du ministère de L’enseignement Supérieur : Avril 2014 A Juillet 2016 sous La Direction Du Ministre Me Mountaga Tall
Me Mountaga Tall

La ville de Ségou était à l’honneur pour le 6ème congrès ordinaire de la Convergence Nationale pour l’Initiative Démocratique (CNID-Faso Yiriwa Ton). C’était du 19 au 20 décembre derniers dans la salle Tientiguiba Danté de Ségou. L’évènement a enregistré la grande mobilisation des militants, sympathisants et amis du parti venus de toutes les localités du Mali, d’Afrique et d’Europe. Le thème de ce congrès portait sur la sécurité, la paix, la réconciliation et la cohésion nationales.

Plusieurs interventions ont marqué l’ouverture de ce congrès. Notamment, celles des responsables du parti et des représentants des partis amis  et des sympathisants.

Dans son intervention, Madani Niang, président de la section CNID de Ségou  dira qu’ils ont choisi ce thème pour ce 6ème congrès compte tenu de l’ampleur de la grave crise politico-sécuritaire que le Mali vient de connaitre. Il a adressé ses remerciements aux autorités pour les efforts accomplis dans le sens de la paix et de la réconciliation à travers la signature d’un accord. Avant de remercier le Comité Directeur de son parti pour la sage décision de délocalisation du congrès à Ségou, tout en soulignant  que cela  permettra non seulement  le brassage entre les différentes sections du parti mais aussi et surtout sa redynamisation.

Quand au président du mouvement des jeunes, il a exprimé la  reconnaissance de la jeunesse à l’endroit du Comité Directeur du parti à cause des multiples efforts déployés pour la promotion des jeunes et la satisfaction de leurs besoins moraux et matériels.  Il s’agit aussi de la décision du CNID d’accorder une place de choix aux jeunes tant pour les postes électifs qu’administratifs mais également sa politique de quota pour les jeunes sur l’aide publique allouée aux partis politiques. Une politique inexistante nulle part ailleurs qu’au CNID-FYT. Malgré ces efforts faits par le parti, il a néanmoins attiré l’attention des responsables sur le problème de chômage des jeunes.

Les représentants des partis amis ont aussi pris la parole. Il s’agit du RPM, de l’URD, de l’ADEMA, du CCFPP (Cadre de Concertation des Femmes des Partis Politiques). Ils ont salué l’initiative des responsables du parti de délocaliser ce congrès à Ségou.

D’importantes révélations sur la personne de Mountaga Tall

Lors de ce congrès, d’importantes révélations ont été faites sur Mountaga Tall. Des témoignages qui ont permis au public de découvrir d’autres facettes de l’homme. Mais, c’est surtout celui d’Issiaka Traoré, un compagnon de lutte démocratique de Mountaga Tall qui a émerveillé le public.

Selon lui, Mountaga Tall fait partie des hommes politiques les plus intègres du Mali et qui a fait ses preuves lors des premiers mouvements révolutionnaires pour l’instauration de la démocratie au Mali. A ses dires, lors de la première  marche contre le régime dictatorial de Moussa Traoré organisée par le CNID, tandis que les autres camarades demandaient à se mettre à l’abris des coups du régime, en tant que premier responsable de la marche, Mountaga Tall a refusé cette demande au motif que c’est à lui de montrer l’exemple en prenant la tête de la marche. Il a révélé beaucoup d’autres actes de bravoure du président du parti, Me MountagaTall comme les multiples sollicitations, tentatives de corruption et les trahisons qu’il a refusées catégoriquement pour le bien être du Mali.

Issiaka Traoré a même révélé que la France a eu à proposer à Me Mountaga Tall de l’aider dans un coup d’Etat contre le régime dictatorial de Moussa Traoré. Toute chose que Mountaga Tall a refusée car son combat était l’instauration de la démocratie au Mali et non de plonger le pays dans une transition interminable avec un coup d’Etat.

Pour sa part, Me Mountaga Tall dira que la ville de Ségou méritait bien d’abriter ce 6ème congrès du CNID en raison de son amour pour le parti CNID-FYT avec des députés et des maires CNID-FYT. Mais également, l’amour que le parti porte pour Ségou.

Ce congrès aura duré deux jours. Et à l’issue des travaux, les militants ont renouvelé, une fois de plus, leur confiance en Mountaga Tall pour diriger à nouveau le parti pour un mandat de 5 ans.

Dans son message de clôture, Me Mountaga Tall s’est réjoui de la bonne organisation de ce congrès. Il a souhaité bonne fête à la communauté chrétienne qui s’apprête à fêter Noël et la communauté musulmane pour la fête du Maouloud. Selon lui, c’est cette bonne cohabitation interreligieuse qui fait la beauté du Mali et à laquelle  certains cherchent à nuire à tout prix.

Plusieurs recommandations ont été faites lors de ce congrès par le peuple CNID. Il s’agit d’accorder une grande importance à la communication, rendre opérationnelle la commission de réconciliation du parti, le suivi de l’application des recommandations, d’encourager le principe de délocalisation des congrès, etc.…

Le congrès a pris fin par une grande prière pour le retour de la paix et de la sécurité au Mali.

Modibo Dolo, envoyé spécial

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. On peut détesté quelqu’un mais pas jusqu’à ignorer l’évidence, on comprend vite que tu est aigris Carlos, au niveau de l’enseignement supérieur seuls les coronpus lui déteste, puisque il fait pas votre affaires

  2. Dommage Mr traore issiaka vous ne connaissez pas maître tall c est le plus grand poltron il manque de courage et il est irresponsable surtout il ment allez y vous renseigner au niveau de l enseignement superieur sur sa gestion c est une calamité

Comments are closed.