Abdoul Niang, journaliste chroniqueur : ‘’Le peuple malien a donné tort à ceux qui prédisaient le chaos’’

4

La retenue à la date de l’élection présidentielle, le vote massif des Maliens en faveur du candidat Ibrahim Boubacar Kéïta est la preuve que ceux qui prédisaient le chaos ont tort. Cette affirmation est d’ Abdoul Niang, Journaliste chroniqueur.

En conférence de presse au siège du Mouvement Patriotique arc en ciel Mali, le lundi 13 août dernier, Abdoul Niang accompagné de l’ancien Secrétaire Général des Elèves et Etudiants du Mali, Abdoul Salam Togola, a dévoilé le plan machiavélique  de l’opposition qui, selon lui, est une démarche de déstabilisation du pays.

Des marches intempestives dans l’après midi à Bamako, des regroupements tardives dans la nuit au QG de campagnes de Soumaïla Cissé  pour célébrer une utopique victoire avant même la centralisation des procès verbaux sont une façon de provoquer de troubles dans un pays.

Dans son intervention, en direct sur la radio RFM et en présence de nombreux confrères, Abdoul Niang avait largement expliqué le projet de contestation des résultats du vote en préparation dans le camp de Soumaïla Cissé.

Vingt quatre heures seulement après la fermeture des bureaux de vote, les premières tendances faisaient du candidat IBK favori et largement en tête dans presque toutes les Régions, les Communes du District de Bamako et toutes les localités du pays, a rappelé le conférencier, Abdoul Niang.

Le vote massif des Maliens en faveur du candidat Ibrahim Boubacar Kéïta pour l’accorder un second mandat n’est pas fortuit, il explique la grandeur de ce pays qui, à chaque fois qu’on organise des grands événements, prouve sa maturité, estime Niang. Et il ajoute: «Le peuple malien a donné tort à ceux qui prédisaient le chaos».

Pour lui, la victoire du Président IBK est celle du Mali. Elle est aussi la victoire du rassemblement contre la division ; la victoire de la volonté contre le défaitisme ; la victoire de l’action contre l’apathie ; la victoire de l’espoir contre la terreur… 

Réfutant en brèche les propos de l’opposition indiquant qu’il a eu fraudes, Abdoul Niang précise que toutes les revendications de l’opposition  ont été acceptées par le Gouvernement pour garantir la transparence et la crédibilité du scrutin.  Mieux, selon lui, plus 60% des dispositions de la loi électorale sont des propositions de l’opposition.

Pour ce qui est des contestations des résultats du second tour de la présidentielle, le conférencier a invité la jeunesse à la raison et de ne pas suivre Tiébilé Dramé et Soumaïla Cissé qui seraient dans une logique de déstabilisation du pays. 

O. MORBA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Escroc ,ça, c’est parce que tu n’as qu’un œil pour voir. Si DIEU t’en avait donné 2, tu renverserais le Mali. HA oui, DIEU fait bien les choses.

  2. EN TOUT CAS PERSONNE N’A INTÉRÊT DANS LA VIOLENCE ET LA BRUTALITÉ. DITES À SOUMAILA, TIEBLE ET RASVACHE QUE L’ON SAIT QUAND ET OÙ COMMENCE LE BALAWOU, MAIS NUL NE SAIT COMMENT IL FINRA, OÙ IL FINIRA ET À QUOI IL ABOUTIRA. SOUMAILA, LE PEUPLE ATTEND TON MESSAGE D’APAISEMENT. C’EST CE MESSAGE D’APAISEMENT QUI SERA TON ARGUMENTATION DEMAIN, SIL Y A UN DEMAIN, CAR À DIEU SEUL APPARTIENT DEMAIN. MAIS LE SEIGNEUR MISÉRICORDIEUX RECONNAÎT ET RÉCOMPENSE TOUJOURS LES PATIENTS (DION SABALILÉN).
    SALAM.

  3. “’Le peuple malien a donné tort à ceux qui prédisaient le chaos’’😎😎😎

    Soit ce petit griot est fou, soit il tente de s’en convaincre lui-même !

    Le renversement de Zonkeba le tricheur par le peuple trompé une fois de plus, est bel et bien INÉVITABLE et INÉLUCTABLE !

    Que ça prenne 2 jours, 2 semaines ou 2 mois, le TOP DÉPART à été donné hier au moment précis de l’OFFICIALISATION de ce hold-up électoral !

    Le processus de renversement est donc EN COURS, il prendra le temps necessaire, mais nous le savons tous: IL IRA A SON TERME et zonkeba rejoindra la liste interminable des presidents véreux PITEUSEMENT DEGAGÉS par leurs peuples.

  4. “le vote massif des Maliens en faveur du candidat Ibrahim Boubacar Kéïta est la preuve que ceux qui prédisaient le chaos ont tort. Cette affirmation est d’ Abdoul Niang”
    A mon avis c’est plutôt le camp de la majorité qui sera tenu responsable de toute dérives. 66% soit 11880000 citoyens Maliens n’aiment pas IBK.
    Il est clair comme l’eau de roche pour tous les Maliens que c’est bel et bien l’Administration qui a nommé
    IBK A ETE NOMME PAR L’ENSEMBLE DES PREFETS DU MALI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here