ADEMA PASJ : Professeur Tièmoko Sangaré renvoie les militants à l’école de la discipline !

0
Tiémoko Sangaré
Tiemoko Sangaré, ministre de la Défense

A l’occasion de la présentation de vœux, le président du parti ADEMA-PASJ, professeur Tièmoko Sangaré était face à la presse le samedi  12 janvier. L’occasion était bonne pour les retrouvailles entre les militants du parti. Et le  président d’expliquer aux hommes de média, les enjeux  du moment. C’était aussi un esprit de recueillement et du pardon. C’est  avec cet esprit patriotique que les membres du comité exécutif de l’ADEMA PASJ  étaient venus nombreux au siège de ladite formation politique à Bamako Coura.

Fidèle à sa tradition, le Comité exécutif de l’ADMA PASJ dirigé par son président, professeur Tièmoko Sangaré, se conscient de nombreuses adversités bouleversantes que le parti a subie, notamment suite à l’élection présidentielle qui a abouti à la réélection du candidat du parti RPM, Ibrahim Boubacar Keïta à la magistrature suprême.

En effet, la scène politique est aventureuse. Face à cette situation, les analystes politiques notent point par point afin de ne pas s’aventurer dans le désert. Les distractions sont aussi risquées où aucun politique ne souhaite être mordu par l’épée.  L’une des origines de ces défaites est souvent liée à la parole donnée ainsi qu’aux discours non rassembleurs ou provocateurs y compris des stratégies adoptées par chaque adversaire surtout lorsqu’il s’agit des intérêts.

Des louanges à l’adresse du président IBK

« La 15ème conférence nationale extraordinaire du parti, a réaffirmé notre soutien à IBK, conformément à notre accompagnement tout le long de son mandat était un meilleur choix, un choix digne et lucide, permettant de préserver la stabilité du pays en cette période de tension électorale, mais aussi l’unité du parti et son existence», a-t-il affirmé. l’ADEMA salue, encourage et soutient tous les efforts de rassemblement du président de la République dont la main, comme il le dit lui-même, reste tendue à toutes les forces politiques et sociales de notre pays. Il me plaît d’inviter les uns et les autres à saisir cette main tendue et à taire les divergences et les intérêts personnels», a-t-il ajouté.

Discours accidenté !

Pourrecadrer ses idées, le président du parti africain pour la solidarité et la justice a ensuite déclaré : « C’est le défi disciplinaire qui a conduit le parti ADEMA à tous les échecs … il est temps que les militants de l’ADEMA fassent la discipline aux respects des valeurs du parti… Les militants du parti doivent rester disciplinés et déterminés pour la sauvegarde du parti ».

Redressement ?

« Tous ceux qui, avant-hier et hier, étaient encore dans ce parti et qui se sont retirés pour diverses raisons, à revenir dans leur maison-mère. », a indiqué le conférencier. De même, il a appelé tous nos compatriotes qui, pour diverses raisons, n’ont pas encore rejoint le pays, de le faire. Car, dit-il, les portes de l’ADEMA sont grandement ouvertes.

Yacouba Dembélé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here