ADP-Maliba et la perspective de la présidentielle de juillet 2018 : Le Philanthrope Aliou B Diallo dans la course

0
Aliou Boubacar Dillo, candidat à l’élection présidentielle: « Il faut remplacer la veille classe politique»
Aliou Boubacar Dillo

Aliou Boubacar Diallo, le PDG de la société minière Wassoul’Or, non moins candidat à l’élection présidentielle de juillet prochain a effectué une tournée dans les cercles de Bougouni et Yanfolila. C’était le samedi 14 avril dernier.

Après l’étape de Nioro du Sahel, l’Entrepreneur candidat à la présidentielle de juillet prochain, accompagné d’une forte délégation a été accueilli en grande pompe à Bougouni où les membres de son parti, l’ADP-Maliba et  ceux de son mouvement de soutien ‘’Ko-Koura’’, né le mois dernier, ont formé un impressionnant cortège tout au long du trajet. Cette tournée  avait pour objectif de visiter la localité à l’origine de  sa notoriété : le Wassoulou. Tout au long de ce trajet, le président d’honneur de l’ADP-Maliba s’est offert des bains de foules à Bougouni, Balena, Djeguenina et Bounouko, avec des visites chez les notabilités. En effet, il a construit toute son image d’homme d’affaire  grâce à la mine d’or de Kodiéran, dont il détient la majorité (55%), situé dans la commune du Gouandiaka, cercle de Yanfolila. Le candidat Diallo a su réussir à briser le mythe de l’inaccessibilité du secteur minier à des maliens. Il est à noter que depuis près de 20 ans, c’est dans le Wassoulou profond qu’il exploite le sous-sol de Kodiéran, d’où il extrait de l’or après y avoir investi plus de 250 000 000 000 F CFA (deux cents cinquante milliards) : « c’est au Mali et dans le Wassoulou que j’ai toujours tout investi et subi tous les coups », a-t-il laissé entendre. Avant l’exploitation de la mine, il a fait le pari du développement communautaire et de la proximité avec les populations locales. Selon lui, à l’époque dans les années 90, rien ne le prédisposait à la politique quand même, il avait procédé à la construction de digues, de centres de santé, d’écoles et de lieux de culte, aménagements de route, des réalisations de plus d’un milliard deux cents millions d’actions de développement, qui lui a valu la reconnaissance des populations sorties massivement. « Cet homme est un vrai travailleur qui a toujours pensé à son prochain et nous allons le soutenir parce que c’est lui qui peut changer le Mali comme il a changé le Wassoulou », affirme un habitant de Mafele, un village des environs  de Yanfolila. Aliou Boubacar Diallo, devant les membres de son parti, son mouvement de soutien ‘’Ko-Koura’’, tous les chefs de village et les notabilités venus des quatre coins du cercle, s’est lâché « je ne pouvais rien commencer sans venir vous présenter ma candidature, frères et sœurs du Wassoulou ». Selon lui les traditions ont leur importance, c’est pourquoi il a voulu annoncer sa candidature à Nioro et c’est à Yanfolila qu’il la présente car c’est eux qui l’ont vu se construire et progresser, « je place ma candidature sous le signe du changement profond de la gouvernance », continue-t-il avant d’ajouter : « je veux que le Mali soit enfin une terre de paix et de prospérité, et je sais que je peux compter sur vous pour y arriver », dira-t-il. Avant d’ajouter que : « je suis kayesien mais c’est grâce au Wassoulou que je suis aujourd’hui Aliou Boubacar Diallo ». Pour les jeunes du parti et du mouvement Ko-Koura : « depuis Nioro, nous attendions avec impatience qu’il commence ses tournées à l’intérieur et il nous fait l’honneur à Yanfolila, rien à dire, c’est l’homme du peuple », affirme Moussa Traoré de Kalana. L’Entrepreneur de 58 ans est aussi promoteur de sociétés minières et gazières. Au cours de la rentrée politique du parti ADP-Maliba à Yanfolila, le président de la section de Yanfolila a  affirmé que : « nous sommes très heureux qu’il ait commencé par ici ». « Nous n’attendions que cela pour donner le départ à tout le monde », martèle Cheick Oumar Diallo, secrétaire politique du parti et non moins coordinateur du mouvement ‘’Ko-Koura’’. A l’issue de cette sortie à Bougouni et Yanfolila, le candidat de l’ADP-Maliba devrait se rendre à Bourakebougou, commune qui abrite le site d’exploitation de son gaz à Hydrogène naturel, où, il s’entretiendra avec le millier d’employés sous sa responsabilité.

Aissétou Cissé.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here