Affaire 49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali : la Minusma répond à la requête adressée par le ministère malien des Affaires étrangères.

4

Dans une note verbale datant du 22 juillet 2022 et adressée au ministère malien des affaires étrangères et de la coopération internationale de notre pays, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) a clarifié certaines zones d’ombre autour de l’arrestation des 49 soldats ivoiriens à Bamako.

Note verbale

La mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali MINUSMA présente ses compliments au ministère des Affaires Etrangères et de la coopération internationale, et à l’honneur de lui transmettre les informations demandées par sa note verbale no 000709MAECI/DNU-TBD du 12 juillet 2022

1- Clarifications sur les liens légaux ou contractuels entre les militaires ivoiriens à Bamako le 10 juillet 2022, Sahel Aviation Service et le contingent allemand de la Minusma

La Minusma note que les éléments ivoiriens ont été déployés à Senou ( Bamako) pour assurer la sécurité à la base dès NSE allemands dans cette même localité au lieu de Tombouctou où est basé le contingent ivoirien de la Minusma. Il apparaît que certaines procédures n’ont pas été suivies et la mission s’efforce de mieux comprendre comment ces disfonctionnements ont pu se produire afin d’éviter qu’ils ne se reproduisent à l’avenir.

2- Relation contractuelle, sous contractuelle entre contingent allemand et des tiers

La Minusma n’a pas connaissance d’un contrat entre l’Allemagne et des tiers pour la protection de la base allemande de NSE. Des mesures ont été déjà prises pour renforcer la gestion des NSE.

3- Nombre de NSE présents à la Minusma et leur lieu de déploiement

La politique des Nations Unies autorisent des pays contributeurs de troupes et de police à déployer des éléments nationaux de soutien pour fournir des services à leurs contingents, à titre national

Chaque contingent a la responsabilité d’informer la Minusma, tous les mois du nombre de ses éléments nationaux de soutien déployés. Selon les déclarations des contingents, au mois de juin 2022, le nombre total de NSE au Mali s’élève à 609 y compris 471 soutenant le contingent allemand 33 Bangladais, 7 Cambodgiens, 5 Tchadiens, 60 Britanniques 4 Sri Lankais et 29 Suédois.

La Minusma n’a pas été informée de la présence et du nombre de NSE de la Côte d’Ivoire. Cependant en recoupant des documents internes, la Minusma estime que le détachement ivoirien s’élève à 50 hommes et femmes.

La Minusma a initié un recensement des NSE dans tous les contingents afin d’obtenir des chiffres exacts. La mission partagera les conclusions de ses vérifications une fois qu’elles seront établies

La mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali remercie le ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale du Mali pour son aimable coopération et saisit cette occasion pour lui renouveler les assurances de sa haute considération

Bamako le 22 juillet 2022

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Merci mon frere aldomoro tres content de te retrouver, il y avait longtemps, en effet lire et comprendre font deux! Les ennemis du peuple Malien ne comprendront que ce qu’ils veulent comprendre. En tout état de cause le gouvernement Malien a pris ses responsabilités entièrement: SAS doit s’expliquer et quitter le territoire national, les Allemands doivent s’expliquer sur ce contrat entre eux et Allassane Ouattara et SAS, Allassane Ouattara doit s’expliquer ainsi que Macky Sall sur toute l’affaire et les 49 mercenaries Ivoiriens doivent tout dire devant la JUSTICE MALIENNE et si ce sont des mercenaires le peloton d’exécution par la Guarde Républicaine est la loi et le maudit Français Olivier Salgado le salaud de menteur est chasse du Mali! A cause de cette faute technique grave et d’erreurs de jugement, nous demandons aux Nations-Unies d’appliquer leurs lois sur son cas car il doit être puni et radie de tout recrutement future des Nations-Unies!

  2. “La Minusma note que les éléments ivoiriens ont été déployés à Senou ( Bamako) pour assurer la sécurité à la base dès NSE allemands dans cette même localité au lieu de Tombouctou où est basé le contingent ivoirien de la Minusma.”
    voila tout est dit ici. la mayonnaise n’a pas pris. Bravo a la Minusma d’avoir apporter ces eclaircissements comme demander par la CI. Encore le menteur vaurien a ete desavouer..

    • ali va demander à**********.

      Mais tu vas y arriver inch’ALLAH, continue seulement

      QUE DIEU MAUDIT TOUTE PERSONNE QUI VEUT OU SOUHAITE LE MAL POUR LE MALI AINSI QUE TOUTE SA DESCENDANCE

      QUE DIEU BÉNIT ET AIDE TOUTE PERSONNE QUI VEUT OU SOUHAITE LE MEILLEUR POUR LE MALI AINSI QUE TOUTE SA DESCENDANCE

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here