Alliance des Volontaires pour le Mali FASO-BAARA : Faire la politique autrement

0

Pour créer la rupture avec les anciennes habitudes politiques, l’Alliance des Volontaires pour le Mali (AVPM-FASO-BAARA) a vu le jour. A ce jour, elle est le dernier né des mouvements politiques et entend faire la politique autrement. Au cours du déjeuner de presse de son lancement, ces membres ont dévoilé leurs visions et leurs stratégies de changement du Mali. C’était le samedi 14 août 2021 à leur siège à Faladiè sous la présidence de son secrétaire général, Hamadoum Dramé et beaucoup de ses membres.

Au cours de ce déjeuner de presse, le secrétaire général, Hamadoun Dramé a fait un aperçu général sur les idées qui ont contribué à la création de cette alliance. Bien avant, elle a fait des oeuvres utiles dans beaucoup de localités du pays dont, entre autres, Garalo, Markala, Dioïla, Massigui, Djidièni, Baguinéda, Niantjila, etc.

Selon le secrétaire général Dramé, la création de ce mouvement intervient à un moment où le Mali traverse une crise multidimensionnelle. Les crises sont certes inhérentes à la vie des Etats et des nations mais, la nôtre a été accentuée par des choix politiques de l’indépendance à nos jours d’une part, et d’autre part, les conséquences de la géopolitique internationale. C’est pourquoi, AVPM-FASO BAARA estime qu’il faut mettre l’homme au cœur de toutes les actions et le Mali au-dessus de tous. C’est cette politique que l’AVPM entend cultiver depuis la base, dans le pays profond, pour contribuer au vrai changement qui passe d’abord par le changement des mentalités. A l’en croire le secrétaire général, un diagnostic sans complaisance permettra à notre pays de prendre un nouveau départ mais, force est de constater que les acteurs politiques peinent à prendre la vraie mesure de la situation surtout quand on se réfère aux agissements des uns et des autres. Le Mali peut et doit se relever a-t-il dit. « Nous ne sommes plus au stade de ‘’Qui a raison ? Qui n’a pas raison ?’’ car, l’existence de notre pays est menacée. Pour ce faire, l’union sacrée doit rester le maître-mot de tous les citoyens de façon sincère.

Cette alliance n’est pas venue dans le milieu politique au hasard ; elle a posé des actes dans plusieurs localités du Mali depuis quelques temps. Pour son implantation, Kassoum Coulibaly affirme que ces actes posés favorisent déjà leur implantation dans lesdites localités. Pour le reste du pays et même à l’extérieur, des mesures sont en cours pour la mise en place des points focaux.

L’APVM-FASO BAARA entend faire la politique autrement. Pour ce faire, les membres influents dans leurs localités respectives, seront appuyés afin de les renforcer pour la conquête de toutes les élections auxquelles ils vont participer. Nul ne serait imposé sur du faux.

Parlant de l’actualité politique, les membres de l’APVM FASO-BAARA ne sont pas pour une prolongation de la transition. Le délai donné et accepté par tous doit être respecté pour consolider la confiance placée dans les acteurs en charge de la gouvernance. Pour eux, il est bien possible de faire les élections en février prochain.

Drissa Togola

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here