Après la création de l’alliance Républicaine pour le Progrès ( ARP) : Un autre pôle politique, Adema -Asma, en gestation

0

L’Alliance “Ensemble pour le Mali”(EPM) continue, sans doute, devivre ses moments d’émiettements. En effet, après la création de l’ARP présidée par Tièma Hubert Coulibaly,deux partis politiques, pas des moindres, l’Adema-PASJ et l’ASMA-CFP,  veulent cheminer ensemble.

Selon des sources concordantes, les deux leaders, en l’occurrence le Pr Tièmoko Sangaré, ancien ministre de la défense et Soumeylou Boubèye Maiga, ancien premier ministre, ont entamé des échanges pour la création d’un nouveau pôle politique. Les discussions seront étendues aux instances dirigeantes des deux partis. Il s’ agit de la formation d’un groupement politique, soutenant activement le président de la République. En fait, il s’agit de conjuguer l’ EPM de Bocari Treta au passé et de se positionner pour les joutes électorales à venir( législatives 2020 et présidentielles 2023).

Pour certains, la mission historique de l’ EPM, la réélection d’ IBK est terminée. Il s’agit maintenant de l’ accompagner pour réussir son ultime mandat et de préparer sa succession, laquelle ne saurait être du ressort exclusif  de Bocari Treta et de ses ouailles.

Seydou Diamoutene   

Parti  Yelema :  Une dizaine de cadres  claquent la porte

Le parti du changement vient de connaitre son  plus grand cauchemar de son existence. En effet, certains fondateurs et membres influents du parti ont démissionné le vendredi dernier. Ils accusent le président du parti Yelema, Moussa Mara, de travailler seul..

 

Dialogue politique inclusif :  Un trio de haut niveau pour conduire le processus

Le Premier ministre a informé le Conseil des Ministres de la désignation, par le Président de la République, des personnalités chargées de conduire le processus du dialogue politique inclusif. Il s’agit des  personnalités ci-après :

– Professeur Baba Akhib HAIDARA, Médiateur de la République ;

– Monsieur Ousmane Issoufi MAIGA, ancien Premier ministre ;

– Madame Aminata Dramane TRAORE, ancien ministre.

Ces personnalités ont été désignées après une large consultation de la classe politique, des légitimités traditionnelles et de la société civile.

Un Comité d’organisation sera mis en place pour assurer la préparation matérielle et scientifique du dialogue politique.

Ce Comité sera présidé par l’Ambassadeur Cheick Sidi DIARRA, ancien Conseiller spécial pour l’Afrique du Secrétaire général des Nations Unies.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here